Edition du 23-04-2018

Accueil » Médecine » Recherche

Instituts hospitalo-universitaires: l’AP-HP s’implique dans huit projets

Publié le mardi 14 décembre 2010

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par le Ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur et l’Agence nationale de la recherche (ANR), pour la mise en place des Instituts hospitalo-universitaires (IHU), 8 projets d’IHU promus par des universités dont l’AP-HP est partenaire ont été déposés. Les futurs IHU doivent être financés par l’Etat à hauteur de 850 millions d’euros, dans le cadre du programme « investissements d’avenir », financé par le grand emprunt.

 L’une des priorités du plan stratégique de l’AP-HP vise à assurer la modernisation de ses services, la promotion du progrès médical et le rayonnement de la recherche biomédicale et en santé. C’est dans cette dynamique que l’AP-HP inscrira son implication dans les projets d’IHU qui seront retenus.
Dans l’attente des décisions du jury international appelé à se prononcer sur ces projets, Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP, s’est, d’ores et déjà, félicitée des nombreuses initiatives prises par les équipes du CHU d’Ile-de-France. Elles témoignent de leur vitalité et de leur dynamisme.

 Liste des projets de candidatures à un IHU*

Les IHU ont pour vocation de devenir des pôles d’excellence en matière de soins, de recherche, de formation et de transferts de technologie dans une thématique bien définie. Ce regroupement de compétences devrait leur permettre de renforcer leur attractivité et d’acquérir une envergure internationale.

 Projet d’IHU Génétique (Imagine) à Necker
L’Institut des maladies génétiques a pour ambition de constituer un lieu unique et exceptionnel de recherche, de soins, de prévention des maladies génétiques axé sur l’amélioration de la compréhension des mécanismes physiopathologiques, l’apport de nouveaux outils diagnostiques et le développement de nouvelles solutions thérapeutiques telles que la thérapie cellulaire ou la thérapie génique. Les maladies rares affectent 3-4% de la population.

Projet d’IHU Neurosciences à la Pitié-Salpêtrière
L’Institut de Neurosciences Translationnelles de Paris a pour objectif de répondre aux défis posés par les maladies neurologiques qui touchent un nombre croissant de patients (en France, 2.9 millions souffrent de dépression et de troubles du comportement ; 860,000 de la maladie d’Alzheimer, 120,000 de la maladie de Parkinson, 450 000 d’épilepsie).

 Projet d’IHU hématologie à Saint-Louis
L’hématologie est une discipline mixte, phare de l’innovation médicale, irriguant les progrès en cancérologie, en pathologies vasculaires et inflammatoires (« premières » majeures telles que traitements individualisés, greffe de moelle). Les besoins de santé sont en expansion avec des défis liés au vieillissement (forte incidence des hémopathies chez les sujets âgés).

 Projet d’IHU Foie à Paul Brousse
L’objectif de l’IHU sera de stimuler, dans un contexte clinique et de recherche académique d’excellence, une approche transversale entre chercheurs et cliniciens afin de mieux comprendre les maladies du foie de l’adulte et de l’enfant et d’accélérer le passage de la recherche au traitement afin d’améliorer significativement la prise en charge des maladies du foie. Ces maladies ne cessent de croître à travers le monde avec les épidémies d’hépatites virales, le développement des cancers du foie et la très forte prévalence des maladies hépatiques dues à la consommation chronique d’alcool. L’ensemble des thématiques de recherche de ces unités est centré autour des maladies du foie, de la production et manipulation des cellules souches et des mécanismes de carcinogenèse hépatique.

 Projet d’IHU Handicap (HandiMedEx) à Raymond-Poincaré
L’objectif est de rassembler dans un centre d’excellence européen des chercheurs spécialisés dans le domaine du handicap moteur et neurologique. Les différents thèmes traités dans ce projet touchent toutes les complications médicales qui affectent les patients handicapés (dysfonctions urinaire, respiratoire, sexuelle ; maladies musculaires ; complications nutritionnelles et métaboliques ; douleurs etc.). L’hôpital Raymond Poincaré est le plus grand centre médico-chirurgical en France prenant en charge l’évaluation, la rééducation et le soin de patients adultes et enfants handicapés.

 Projet d’IHU cardiométabolisme (ICAN) à la Pitié-Salpêtrière
Les maladies cardiovasculaires et les désordres métaboliques sont étroitement liés. Le poids de l’obésité, des désordres métaboliques et des maladies cardiovasculaires justifie une approche intégrée des projets de recherche et de la clinique.

 Projet d’IHU cancérologie (IHU-Cancer) à l’Institut Gustave-Roussy
L’IHU cancer ou institut de médecine personnalisée en cancérologie s’articule autour de la prévention et de l’évaluation individuelle du risque, du développement d’une prise en charge personnalisée fondée sur la biologie et l’imagerie et de l’intégration du caractère chronique de la maladie cancéreuse.

 Les futurs IHU doivent être financés par l’Etat à hauteur de 850 millions d’euros, dans le cadre du programme « investissements d’avenir », financé par le « grand emprunt ». A cette fin, ils doivent inclure un cofinancement systématique par le secteur privé et se fixer un objectif de valorisation des recherches et de facilitation de leur transfert dans la sphère industrielle. La file active des patients et la qualité des soins seront également des facteurs de succès.
De nombreux autres projets, impliquant l’AP-HP, seront également candidats aux autres catégories d’appels à projets du programme «investissements d’avenir» : Laboratoires d’excellence, Equipements d’excellence, Sociétés d’accélération de transfert de technologie (SATT), Instituts de recherche technologique (IRT) et, notamment, le projet d’IRT Santé francilien fédéré par le pôle de compétitivité MEDICEN.

 SATT : Société d’Accélération du transfert de Technologie
IRT : Institut de Recherche Technologique
*portés à la connaissance de l’AP-HP le 5 novembre à 13 h

 D’après un article du webzine de l’AP-HP

Source : AP-HP








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions