Edition du 21-08-2018

Interdiction de fumer dans les lieux de convivialité, un an après

Publié le jeudi 8 janvier 2009

Interdiction de fumer dans les lieux de convivialité, un an aprèsRoselyne Bachelot a fait le bilan le 7 janvier de l’application de l’interdiction de fumer dans les lieux de convivialité, un an après sa mise en place. Selon une enquête menée par l’INPES, la quasi-totalité de la population juge que les établissements appliquent l’interdiction.
Selon la ministre de la Santé, les résultats des études menées par l’Inpes semblent mettre en évidence, un an après la mise en application de la loi, le 1er janvier 2008, le respect de l’interdiction de fumer dans les cafés, les bars et les restaurants, ainsi que l’adhésion majoritaire des Français :

–   94 % des fumeurs et 95 % des non-fumeurs déclarent ne plus être exposés à la fumée de tabac dans les bars et restaurants ;
–   l’interdiction est approuvée à 95 % par la clientèle non-fumeuse et à 85 % par la clientèle fumeuse des restaurants. Pour les bars et les discothèques, cette proportion est respectivement de 90 % et 60 %.

Un progrès sanitaire
Lors de son discours, la ministre de la Santé a souligné les conséquences positives sur le tabagisme passif. L’impact sanitaire fera l’objet de deux études menées par la Société française de cardiologie et une étude menée par l’INVS dont les résultats seront disponibles fin 2009. D’ores et déjà, les résultats d’études réalisées auprès de salariés des secteurs exposés (cafés, bars, hôtels, restaurants) établissent une diminution des symptômes de difficulté respiratoires et oculaires.
La campagne de communication 2009
La campagne est articulée autour de trois objectifs. Le premier, favoriser la perception individuelle de la dangerosité du tabac. Les fumeurs sous-évaluent les risques pour eux-mêmes. La communication s’attachera à augmenter la perception de ce risque et à lutter contre les stratégies de contournement.
Deuxième axe, inciter les fumeurs à s’arrêter et valoriser les structures d’aide. L’objectif est de promouvoir le dispositif d’information et d’aide à l’arrêt « Tabac Info Service » accessible sur internet et par téléphone (0825 309 310). Un numéro qui passera à quatre chiffres, en mars prochain, afin de le mémoriser plus facilement.
Enfin dernier objectif : informer les professionnels de santé accompagnant les femmes enceintes. En 2005, une femme sur cinq continue de fumer pendant la grossesse. Les professionnels de santé auront à leur disposition, pour la fin du 1er semestre 2009, des outils d’éducation à la santé des femmes enceintes (fiches synthétiques, documents à destination des parents…).








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions