Edition du 21-01-2022

Ipsen : des ventes supérieures aux objectifs en 2012

Publié le mercredi 30 janvier 2013

Ipsen et Inspiration: signature d’une convention d’achat d’actifs avec Baxter pour l’OBI-1Le groupe Ipsen affiche des ventes dynamiques en 2012, supérieures aux objectifs avec une croissance forte et continue de la médecine de spécialité de 11,3%. Les ventes consolidées ont atteint 1 219,5 millions d’euros pour l’exercice, en hausse de 3,3% d’une année sur l’autre hors effets de change. La médecine générale enregistre un déclin de 13,2%, pénalisée par une baisse de 29,7% en France.

Les ventes de médicaments du groupe enregistrées au cours de l’exercice 2012 ont progressé de 5,2% d’une année sur l’autre, ou 3,4% hors effets de change.

Les ventes dans les Principaux pays d’Europe de l’Ouest se sont élevées à 518,5 millions d’euros en 2012, en retrait de 4,9% d’une année sur l’autre hors effets de change1. La croissance dynamique des ventes en volume des produits de médecine de spécialité a été plus que compensée par les conséquences du durcissement de l’environnement concurrentiel en France dans le domaine de la médecine générale et des mesures administratives en Espagne. En conséquence, les ventes dans les principaux pays d’Europe de l’Ouest ont représenté 42,5% des ventes totales du Groupe à fin 2012, comparées à 46,7% un an plus tôt.

Les ventes dans les Autres pays d’Europe se sont élevées à 306,0 millions d’euros en 2012, en hausse de 8,5% d’une année sur l’autre hors effets de change. Ces ventes sont principalement tirées par la Russie avec la bonne performance des produits de médecine de spécialité et de Tanakan®. Sur la période, la Pologne, les Pays-Bas, l’Ukraine et la Belgique ont aussi contribué à la croissance des volumes. En 2012, les ventes dans la région ont représenté 25,1% des ventes consolidées du Groupe, contre 24,1% un an plus tôt.

Les ventes en Amérique du Nord se sont élevées à 72,8 millions d’euros en 2012, en hausse de 2,3% hors effets de change1. Retraitées des ventes d’Apokyn®, les ventes en Amérique du Nord sont en hausse de 11,5%, portées par la fourniture importante de Dysport® à Medicis dans l’indication esthétique, par la pénétration continue de Somatuline® en acromégalie et la croissance de Dysport® dans le traitement de la dystonie cervicale. Les ventes en Amérique du Nord ont représenté 6,0% des ventes consolidées du Groupe contre 5,7% un an plus tôt.

Les ventes dans le Reste du Monde se sont élevées à 322,2 millions d’euros en 2012, en hausse de 14,1% hors effets de change, tirées par une forte croissance en volume en Chine, en Colombie, au Vietnam, en Australie, au Brésil et au Mexique. En 2012, les ventes dans le Reste du Monde ont continué de progresser pour atteindre 26,4% des ventes consolidées du Groupe, contre 23,5% un an plus tôt.

Les ventes de produits de médecine de spécialité enregistrées en 2012 ont atteint 862,5 millions d’euros, en hausse de 11,3% hors effets de change. Les ventes en endocrinologie, neurologie et uro-oncologie ont augmenté respectivement de 13,5%, 10,8% et 9,6% hors effets de change. En 2012, le poids relatif des produits de spécialité a continué de progresser pour atteindre 70,7% des ventes totales du Groupe, comparé à 65,5% un an plus tôt.

Les ventes de médecine générale en France, en baisse de 29,7%
Les ventes de produits de médecine générale ont atteint 324,6 millions d’euros en 2012, en baisse de 13,2% hors effets de change, pénalisées par un effet de déstockage sur Smecta® en Russie, par les conséquences du durcissement de l’environnement concurrentiel en France et par le renforcement de la mise en œuvre de la mesure dite du « tiers-payant » en France. Les ventes de médecine générale ont représenté 26,6% des ventes consolidées du Groupe en 2012, contre 31,8% un an auparavant. Les ventes de médecine générale en France, en baisse de 29,7% d’une année sur l’autre, ont représenté 38,1% des ventes totales de médecine générale du Groupe, contre 47,7% un an plus tôt.

Commentant la performance des ventes de l’année 2012, Marc de Garidel, Président-Directeur général d’Ipsen a déclaré : « Les ventes du Groupe illustrent, dès la première année, la pertinence de la stratégie de focalisation retenue en 2011 avec une croissance accélérée et globale de la médecine de spécialité, en hausse de 11,3%1. En parallèle, le Groupe a travaillé à la résolution de deux de ses principaux défis : l’évolution de la structure commerciale de la médecine générale en France et la vente de nos actifs en hémophilie. » Marc de Garidel a ajouté : « Nos aires thérapeutiques et notre empreinte géographique constituent des fondements technologiques et commerciaux solides pour atteindre nos ambitions 2020. »

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents