Edition du 28-09-2021

Curie-Cancer et GenoSplice signent un partenariat en bioinformatique appliquée à la génomique des cancers

Publié le mercredi 30 janvier 2013

Curie-Cancer et GenoSplice signent un partenariat en bioinformatique appliquée à la génomique des cancersCurie-Cancer, la structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, et GenoSplice Technology, qui développe des solutions bioinformatiques d’analyse de données génomiques, vont s’associer pour développer des approches génomiques uniques à forte valeur ajoutée dans le cadre d’un partenariat portant sur plusieurs années.

GenoSplice aura ainsi à certaines plateformes technologiques de Curie-Cancer pour lui permettre d’améliorer son offre de prestations auprès de ses clients. Elle permettra d’autre part l’inclusion de GenoSplice dans des programmes de recherche menés par l’Institut Curie.

GenoSplice est une jeune société innovante dont l’activité principale consiste à proposer des services bioinformatiques uniques à très forte valeur ajoutée dans l’analyse de données génomiques. Ses clients principaux sont les grands laboratoires pharmaceutiques, les sociétés de biotechnologie et les centres de recherche académique, qui font appel à la société pour traiter leurs données issues de séquençage à haut-débit et/ou de puces à ADN, ainsi que pour obtenir une meilleure compréhension des mécanismes biologiques liés à l’épissage alternatif pour leurs projets R&D. Compte tenu de l’évolution extrêmement rapide de ces technologies, il est bien souvent préférable pour ces donneurs d’ordre de faire appel à de petites structures spécialisées et très réactives comme GenoSplice. Ils bénéficient ainsi des dernières avancées technologiques.

Cependant, il n’est pas toujours possible, même pour une PME spécialisée, de disposer de tous les savoir-faire émergents. GenoSplice s’est donc tournée vers Curie-Cancer pour accéder à sa plateforme de génomique.

« En conjuguant les savoir-faire et les expertises de GenoSplice et de Curie-Cancer, nous sommes en mesure de proposer des solutions bioinformatiques de dernière génération et très compétitives dans le domaine de la génomique », indique Marc Rajaud, Président et co-fondateur de GenoSplice.

De son côté, Curie-Cancer associera GenoSplice à certains de ses programmes de recherche. En contrepartie de cette participation à des projets purement académiques, GenoSplice bénéficiera d’un accès à la propriété intellectuelle générée durant les projets.

« Cette participation à des projets de recherche avec l’Institut Curie, projets parfois multipartites avec d’autres instituts de recherche internationaux, nous permet de rester à la pointe de ce qui se fait dans nos domaines d’intérêt, et d’être en mesure d’apporter le meilleur service possible à nos clients », explique Pierre de la Grange, Directeur Scientifique et co-fondateur de GenoSplice.

Une collaboration à la fois très appliquée et très fondamentale

L’un des projets consiste à définir une cartographie génomique du cancer de la prostate à partir de l’analyse de données issues de plusieurs centaines de patients atteints de ce cancer. L’objectif est d’une part de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans cette pathologie, et d’autre part, de mieux stratifier les patients pour guider les cliniciens dans leurs choix thérapeutiques.

Un autre projet concerne une nouvelle approche thérapeutique dans le traitement des cancers, en utilisant de nouvelles molécules de type « peptides pénétrants cellulaires ». L’efficacité de l’une de ces molécules a déjà été validée chez la souris sur des modèles de xénogreffes représentatives des tumeurs chez l’homme. Le projet a pour but d’identifier les marqueurs prédictifs de réponse à cette molécule, afin que puissent être sélectionnés les patients les plus susceptibles de réagir positivement à ce nouveau traitement. En mettant en œuvre son savoir-faire, GenoSplice est en effet en mesure d’identifier ces marqueurs, qui permettront que les traitements soient administrés aux patients chez qui ils seront le plus efficaces.

Cet accord se veut donc à la fois très appliqué puisqu’il s’agit de permettre à GenoSplice d’améliorer son offre de service à ses clients ou de contribuer au développement de nouveaux produits contre le cancer, et très fondamental puisqu’il permettra d’améliorer la compréhension de maladies complexes telles que le cancer, grâce à la cartographie de leurs génomes.

« Au délà de la perspective de pouvoir apporter une solution thérapeutique supplémentaire à nos patients, nous nous réjouissons de pouvoir contribuer au développement d’une PME française, tout en permettant de progresser dans la compréhension de la maladie », indique Damien Salauze, Directeur de Curie-Cancer. « Je constate une nouvelle fois que les savoir-faire et les modèles expérimentaux développés à l’Institut Curie à des fins de recherche fondamentale répondent aussi aux besoins exprimés par nos partenaires industriels, une expertise reconnue par notre label Carnot obtenu en 2011. »

Source : Curie-Cancer / GenoSplice








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Publié le 28 septembre 2021
Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Implant Therapeutics, le spécialiste de la production de cellules dérivées de CSPi hypoimmunogènes et sures pour l’être humain, ont annoncé la signature d’un accord d’évaluation de recherche.

Cancer : Aglaia Therapeutics lève 4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Publié le 28 septembre 2021
Cancer : Aglaia Therapeutics lève  4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Aglaia Therapeutics, une startup de biotechnologie qui développe de nouveaux médicaments pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées contre le cancer, a annoncé avoir bouclé un tour de financement en amorçage de 4 millions d’euros. Advent France Biotechnology (AFB) a mené ce tour, avec la participation de Crédit Mutuel Innovation et Pierre Fabre.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 28 septembre 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, et Pfizer, ont annoncé aujourd’hui de nouveaux résultats positifs de Phase 2, y compris des données après une dose de rappel, pour leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Publié le 27 septembre 2021
Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables et Novo Nordisk, leader mondial dans le traitement du diabète, ont annoncé un accord pour le développement et la fourniture d’une version de Mallya pour le stylo FlexTouch utilisé par les patients diabétiques.

COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Publié le 27 septembre 2021
COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Néovacs a annoncé un premier investissement stratégique de son fonds d’amorçage pour accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies. Dans ce cadre, la société annonce un investissement de 5 M$ (4,2 M€) dans Bio Detection K9, société canadienne spécialisée dans la détection canine de bactéries et de virus et notamment du covid-19.

Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l’acquisition d’un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

Publié le 27 septembre 2021
Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l'acquisition d'un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

T.H.A.C (The Healthy Aging Company), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments pour le traitement précoce du diabète de type 2, a annoncé l’acquisition d’un brevet déposé par l’INSERM, l’AP-HP, l’INRA et l’Université Paris-Sud. Ce brevet protège le candidat médicament de THAC et son utilisation relative aux bactéries sensibles à l’oxygène, notamment celles du microbiote intestinal.

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents