Edition du 08-08-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie de l’IMBRUVICA® en association avec le rituximab dans la LLC précédemment traitée

Publié le vendredi 31 juillet 2020

Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie de l'IMBRUVICA® en association avec le rituximab dans la LLC précédemment traitéeJanssen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l’autorisation de mise sur le marché d’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’association avec le rituximab dans le traitement de patients adultes atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC) précédemment traitée.

L’avis favorable se base sur les données de l’étude E1912 de Phase 3, conçue et réalisée aux États-Unis par le groupe de recherche sur le cancer ECOG-ACRIN (ECOG-ACRIN) et sponsorisée par le National Cancer Institute (NCI), qui fait partie des National Institutes of Health aux États-Unis. L’étude a évalué 529 patients atteints d’une LLC non précédemment traitée âgés de 70 ans au plus (58 ans d’âge médian) qui ont été randomisés selon un ratio 2:1 pour recevoir de l’ibrutinib plus rituximab (n=354) ou la norme de soins de chimio-immunothérapie avec fludarabine, cyclophosphamide et rituximab (FCR) (n=175). Les résultats primaires de l’étude ont été publiés dans The New England Journal of Medicine, et les résultats de suivi médian à quatre ans ont été présentés lors du congrès annuel 2019 de l’American Society of Hematology (ASH).1,2

« Associé au rituximab, l’ibrutinib représente une importante nouvelle option ciblée sans chimiothérapie pour les patients atteints de LLC », déclare John Gribben, DM, DSc, professeur en oncologie médicale au St Bartholomew’s Hospital, Barts Cancer Institute, Queen Mary, Université de Londres. « Pour les personnes atteintes de LLC, la rechute est souvent inévitable. Cette combinaison dans un contexte de première intention a le potentiel de prolonger la vie, mais offre également un profil de tolérabilité avec une quantité moindre des événements connus liés à la chimiothérapie ».

L’avis favorable du CHMP fait suite à l’approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) pour cette indication élargie de l’ibrutinib en avril 2020. La soumission sera examinée à présent par la Commission européenne (CE).

« L’ibrutinib a déjà été utilisé pour traiter plus de 200 000 personnes dans le monde, et cette nouvelle étape souligne à nouveau son potentiel pour les patients atteints de LLC », déclare le Dr Patrick Laroche, chef de la division des thérapies en hématologie pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) de Janssen-Cilag. « Nous nous réjouissons de travailler avec la Commission européenne pour proposer cette nouvelle option thérapeutique de première intention basée sur l’ibrutinib et sans chimiothérapie aux patients adultes atteints de LLC ».

« Cette étude parallèle de premier rang, réalisée par le groupe de recherche sur le cancer ECOG-ACRIN et le National Cancer Institute, a produit d’importants résultats en modifiant la pratique qui remettent en question le FCR, la référence absolue, depuis plus d’une décennie, des traitements basés sur une chimiothérapie adaptée aux patients plus jeunes et admissibles atteints d’une LLC non précédemment traitée », déclare Craig Tendler, D.M., vice-président, développement clinique et affaires médicales mondiales, oncologie, Janssen Research & Development. « Nous sommes heureux de renforcer ce corpus de données éprouvées soutenant l’inhibiteur BTK le plus largement étudié, à l’heure où nous continuons d’étudier plus en détail les protocoles à base d’ibrutinib dansle cadre de notre mission, qui consiste à améliorer la vie des patients atteints de cancers du sang complexes, comme la LLC ».

___________________

1 Shanafelt TD, Wang XV, Kay NE, Hanson CA, O’Brien S, Barrientos J, Jelinek DF, Braggio E, Leis JF, Zhang CC, Coutre SE. Ibrutinib–rituximab or chemoimmunotherapy for chronic lymphocytic leukemia. New England Journal of Medicine. 2019 Aug 1;381(5):432-43.

2 Shanafelt TD, Wang V, Kay NE, Hanson CA, O’Brien SM, Barrientos JC, Jelinek DF, Braggio E, Leis JF, Zhang CC, Coutre S. Ibrutinib and Rituximab Provides Superior Clinical Outcome Compared to FCR in Younger Patients with Chronic Lymphocytic Leukemia (CLL): Extended Follow-up from the E1912 Trial. ASH 2019 Oral Presentation. Abstract #33.

Source : Janssen

 








MyPharma Editions

Valneva : Juan Carlos Jaramillo nommé Directeur Médical

Publié le 7 août 2020
Valneva : Juan Carlos Jaramillo nommé Directeur Médical

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la nomination de Juan Carlos Jaramillo, MD, comme Directeur Médical et membre du directoire de Valneva à compter du 1ème Octobre 2020. Juan Carlos succèdera à Wolfgang Bender, MD, PhD, qui prendra sa retraite fin octobre 2020, après une période de transition.

Crown Bioscience : John Gu nommé au poste de Chief Operations Officer

Publié le 7 août 2020
Crown Bioscience : John Gu nommé au poste de Chief Operations Officer

Crown Bioscience, l’entreprise mondiale de services de découverte et de développement de médicaments, a annoncé la nomination de John Gu au poste de COO (Chief Operations Officer). M. Gu sera chargé de promouvoir l’excellence dans les opérations mondiales de CrownBio, en mettant à profit sa grande expertise en matière de transformation numérique pour stimuler la productivité.

Identification d’une nouvelle cible thérapeutique potentielle contre la Covid-19

Publié le 7 août 2020
Identification d’une nouvelle cible thérapeutique potentielle contre la Covid-19

Une étude menée par des chercheurs et médecins de Gustave Roussy, de l’AP-HP, de l’Inserm , de l’Université Paris-Saclay et d’Université de Paris, en collaboration avec plusieurs équipes étrangères (Singapour, Chine, Israël), révèle que les patients atteints d’une forme grave de Covid-19 présentent un déficit des fonctions de l’immunité innée des cellules myéloïdes (fraction des globules blancs comme les polynucléaire neutrophiles, monocytes), associé à un taux très élevé de calprotectine, une protéine pro-inflammatoire de la famille des alarmines, dans le sang.

Transgene encaisse 22,2 millions de dollars de la vente d’une partie de sa participation minoritaire dans Tasly BioPharmaceuticals

Publié le 5 août 2020
Transgene encaisse 22,2 millions de dollars de la vente d’une partie de sa participation minoritaire dans Tasly BioPharmaceuticals

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé l’encaissement de 22,2 millions de dollars (19 millions d’euros) suite à la vente à un fonds d’investissement chinois d’une partie de sa participation minoritaire dans Tasly BioPharmaceuticals.

Celltrion : feu vert de la MHRA pour un essai de Phase I sur son traitement potentiel par anticorps antiviraux du COVID-19 au Royaume-Uni

Publié le 4 août 2020
Celltrion : feu vert de la MHRA pour un essai de Phase I sur son traitement potentiel par anticorps antiviraux du COVID-19 au Royaume-Uni

Le Groupe Celltrion a annoncé que l’Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a approuvé la demande d’autorisation d’essai clinique de la société pour un essai clinique de Phase I avec le CT-P59, un traitement potentiel par anticorps antiviraux du COVID-19, chez des patients présentant des symptômes légers d’infection au SARS-CoV-2.

Vaccin COVID-19 : Sanofi et GSK en discussion avancée avec l’UE pour fournir jusqu’à 300 millions de doses

Publié le 1 août 2020
Vaccin COVID-19 : Sanofi et GSK en discussion avancée avec l'UE pour fournir jusqu'à 300 millions de doses

Sanofi et GSK ont annoncé vendredi avoir conclu des discussions avec la Commission européenne (CE) pour la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin COVID-19. La Commission a accepté de mettre en place un cadre contractuel pour l’achat de doses de vaccin une fois que le vaccin aurait été prouvé sûr et efficace, au nom de tous les États membres de l’UE.

Adocia initie une étude comparative validant l’insuline lispro de THDB pour les Phases 3 de BioChaperone® Lispro en Europe et aux Etats-Unis

Publié le 31 juillet 2020
Adocia initie une étude comparative validant l’insuline lispro de THDB pour les Phases 3 de BioChaperone® Lispro en Europe et aux Etats-Unis

Adocia, la société biopharmaceutique qui développe des formulations innovantes de protéines et de peptides pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé le début d’une étude comparative pour démontrer la sureté et l’efficacité de BC Lispro utilisant l’insuline lispro produite par Tonghua Dongbao chez des patients vivant avec un diabète de type 1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents