Edition du 29-01-2020

Kayentis recrute Estelle Haenel au poste de directrice médicale

Publié le mercredi 4 septembre 2019

Kayentis recrute Estelle Haenel au poste de directrice médicaleKayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, vient d’annoncer la nomination d’Estelle Haenel, docteur en pharmacie et PhD, en tant que directrice médicale.

Estelle Haenel va s’appuyer sur plus de 25 années d’expérience dans l’industrie pharmaceutique, dont 18 ans dans les sciences cliniques et le management operationnel international pour consolider l’expertise scientifique de Kayentis dans les nombreux domaines thérapeutiques couverts par la société. Elle va mettre en avant prioritairement, dans la stratégie de la société, les perspectives des patients, des sites cliniques et des clients. Ce principe directeur vise à améliorer l’engagement global des patients lors des essais cliniques, afin d’aider les entreprises pharmaceutiques, les sociétés de biotechnologies et les CROs à mieux répondre aux exigences croissantes des organismes réglementaires en matière de données et d’essais centrés sur le patient. A son poste, Estelle Haenel travaillera à améliorer l’adoption par les sites cliniques et par les patients des solutions eCOA qui arrivent à maturité. A titre d’exemple, Clin’form3, la plateforme eCOA de nouvelle génération de Kayentis, a été conçue pour améliorer l’engagement des patients, la connectivité avec les dispositifs médicaux et les dispositifs portables (wearables), ainsi que la mise en œuvre du BYOD (bring your own device).

Estelle Haenel représentera Kayentis au sein du Consortium ePRO, permettant à la société de jouer un rôle actif dans le développement et la mise en œuvre des meilleures pratiques dans le secteur de l’eCOA. Kayentis pourra également partager son expertise via des plateformes professionnelles.

« Nous sommes ravis d’accueillir Estelle », souligne Guillaume Juge, PDG de Kayentis. « Elle dispose d’une vaste expérience de l’industrie pharmaceutique, ainsi que de compétences de haut niveau qui permettront de consolider nos connaissances cliniques, de renforcer notre focus ainsi que la qualité des soins délivrés aux sites cliniques et aux patients. Grâce à sa contribution significative, nos clients en Europe, en Amérique du Nord et en Asie pourront concevoir et mettre en œuvre des essais robustes pour récupérer les données cliniques numériques. »

Kayentis est spécialisé dans les études de phases IIb/III et élargit de plus en plus son offre de services pour inclure les essais de phase tardive et la collecte de données « Real World Evidence ». La société a collecté des données numériques lors de plus de 200 essais cliniques dans 75 pays (incluant 9 000 sites et 70 000 patients), le tout en 90 langues et dans un large panel de domaines thérapeutiques : oncologie, ophtalmologie, dermatologie, cardiovasculaire, immunologie, pédiatrie ou encore neurosciences/SNC, entre autres.

« La croissance de Kayentis est impressionnante. Elle est due sans nul doute à la qualité, à l’énergie et à l’investissement de ses équipes », ajoute Estelle Haenel, directrice médicale de Kayentis. « En se positionnant à 100% sur le eCOA, la société a formé son personnel de façon spécifique, afin de préparer, de fournir et de mettre à jour des solutions eCOA pour ses clients. Ces offres innovantes et de grande qualité permettent d’améliorer l’efficacité des essais cliniques. Au vu des tendances actuelles dans le déploiement de technologies innovantes pour les patients, il semble important de promouvoir des entreprises jeunes et flexibles, mais aussi expérimentées, qui se consacrent à la collecte électronique et à la gestion des données des patients. »

Au cours de ses 25 années de carrière dans l’industrie pharmaceutique, en recherche préclinique et clinique, Estelle Haenel a travaillé pour des entreprises de biotechnologies et pour des multinationales de l’industrie pharmaceutique, comme Pfizer, qu’elle avait rejoint en 2012. Elle a piloté des projets allant de la phase 1 à la phase 4 dans différents domaines thérapeutiques, tout en apportant conseil et expertise en sciences et opérations cliniques. Mme Haenel dispose également de compétences en recherche clinique non-interventionnelle et en pharmacologie clinique. Elle a obtenu en 1994 un doctorat en pharmacie de l’Université Paris V – René Descartes et en 2000 un doctorat en biologie moléculaire et cellulaire de l’Université Paris Sud. Elle a publié plusieurs articles scientifiques.

Source et v isuel : Kayentis








MyPharma Editions

Afipa : Luc Besançon nommé au poste de Délégué Général

Publié le 28 janvier 2020
Afipa : Luc Besançon nommé au poste de Délégué Général

L’Association Française de l’Industrie Pharmaceutique pour une Automédication responsable (Afipa) a annoncé la nomination de Luc Besançon au poste de Délégué Général de l’Association. Il a pris ses fonctions le 2 janvier 2020.

Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 28 janvier 2020
Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’accorder un examen prioritaire à la demande de licence supplémentaire de produit biologique (sBLA) concernant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’entretien adjuvant de la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans inadéquatement contrôlé par des traitements topiques soumis à prescription médicale ou auquel ces traitements sont déconseillés. La FDA devrait rendre sa décision le 26 mai 2020.

Janssen : feu vert dans l’UE pour Stelara® dans le psoriasis en plaques modéré à sévère chez l’enfant

Publié le 28 janvier 2020
Janssen : feu vert dans l'UE pour Stelara® dans le psoriasis en plaques modéré à sévère chez l'enfant

Janssen a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé l’utilisation étendue de STELARA® (ustekinumab) pour le traitement des patients pédiatriques (6-11 ans) atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère. L’ustekinumab a déjà été approuvé pour le traitement des adolescents et des adultes âgés de 12 ans et plus atteints de psoriasis en plaques. […]

Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Publié le 27 janvier 2020
Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique, a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837. DNV3837 cible le traitement des Infections à Clostridioides difficile (ICD), un pathogène classé prioritaire par l’OMS et l’une des premières causes d’infections nosocomiales dans le monde (1).

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents