Edition du 08-03-2021

L’INCa labellise les deux premiers sites de recherche intégrée sur le cancer (SIRIC)

Publié le lundi 20 juin 2011

L’Institut Curie et le Groupement de coopération sanitaire (GCS) centre Léon Bérard – Hospices civils de Lyon sont les deux premiers sites de recherche pluridisciplinaires intégrée labellisés par l’Institut national du cancer (INCa), dans le cadre de la mesure 1 du Plan cancer 2009-2013. La labellisation de sites de recherche intégrée sur le cancer (SIRIC) associant différentes approches constitue une mesure phare du Plan cancer. L’objectif du plan est de labelliser 5 sites d’ici 2013.

Les SIRIC répondent à la volonté de réunir et de mieux faire travailler ensemble  et partager, les forces vives de la recherche fondamentale, la recherche clinique et la recherche épidémiologique en santé publique et en sciences humaines et sociales. De ces interactions doivent émerger des résultats susceptibles d’être rapidement transposés aux patients sous la forme d’examens diagnostiques, de médicaments, d’actions sociales ou de santé publique (prévention et dépistage)

Ces sites réunissent une masse critique nécessaire de médecins, malades, chercheurs, et disposent des équipements technologiques de pointe. Ils doivent avoir une visibilité internationale et répondre aux contraintes d’assurance qualité et de compétitivité de la recherche translationnelle. Ils bénéficieront de crédits  importants (1,8 M€ par an sur 5 ans pour les deux premiers, financés par Le Ministère chargé de la Santé- Direction Générale de l’Organisation des Soins-et par l’INCa) pour renforcer leur structuration, développer des programmes interdisciplinaires et diffuser les connaissances produites. L’INSERM accompagne le programme en apportant la première année un financement de 0,5 M€ par SIRIC pour financer des équipements.
Ces deux premiers SIRIC ont été retenus sur 12 dossiers déposés à la suite de l’appel à candidatures lancé en juillet 2010 par l’Institut National du Cancer. L’évaluation a été réalisée par un comité d’experts internationaux composé de 19 membres, tous étrangers, et présidé par le Pr James Armitage (Nebraska Medical center, USA), membre du conseil scientifique de l’INCa, avec la participation de représentants de patients. A l’issue des auditions des 12 candidats, les  23 et 24 mai, le comité d’évaluation a classé les projets et fait des recommandations. Au final, 2 projets se sont nettement démarqués et ont été jugés à l’unanimité d’excellente qualité (« outstanding ») :

Le SIRIC Institut Curie concentre sur un site principal les caractéristiques essentielles des SIRIC, en termes de masse critique médicale et scientifique de haut niveau et de ressources humaines, biologiques et technologiques pour développer des programmes de recherche pluridisciplinaires. Il associe plusieurs institutions partenaires (ESPCI- ParisTech, CNRS, INSB délégation régionale – IDF Est, INSERM) ainsi que les Universités Paris V, VI et XI qui apportent notamment leurs composantes en physique et chimie. Il compte 83 équipes de recherche et propose 8 programmes de recherche intégrée :

– Pathologie moléculaire : biomarqueurs et cibles thérapeutiques
– Approches immunologiques à des fins thérapeutiques
– Evaluation et caractérisation des mécanismes d’extension de la maladie
– Facteurs génétiques de susceptibilité au cancer
– Radiobiologie et biologie des radiations
– Approches diagnostique et thérapeutiques par l’imagerie
– Modèles pré-cliniques et essais cliniques précoces
– Sciences humaines et sociales appliquées à la génétique des cancers, aux essais cliniques précoces et à la qualité de soins et de vie des patients

Le continuum entre soins et recherche s’applique plus spécifiquement aux cancers du sein et autres cancers gynécologiques, aux cancers de l’enfant et aux cancers des yeux.
Le SIRIC de Lyon (LYRIC) est porté par le GCS Lyon Cancérologie Universitaire et associe le Centre Léon Bérard et les Hospices civils de Lyon,  ainsi que la Fondation Synergie Lyon, le Centre International de Recherche sur le Cancer et l’Université Claude Bernard, Lyon I. Il propose 3 programmes de recherche dont le fil conducteur est la progression dans le développement des thérapies ciblées :

– Voies de signalisation du développement embryonnaire dans la cellule tumorale : rôle dans la progression et la dérégulation
– Immuno-surveillance des cancers et échappement : des concepts aux applications thérapeutiques
– Ciblage des tumeurs macroscopiques in vivo : traitement local assisté par imagerie
– 
Chacun des 3 programmes comporte des approches fondamentales, translationnelles et cliniques. La capacité du LYRIC au transfert de technologie et ses perspectives de partenariats internationaux reposent sur des expertises acquises par les différents acteurs du projet. Le comité d’évaluation a également considéré que parmi les 10 autres projets, plusieurs étaient d’excellente qualité et pourraient justifier de leur création l’an prochain après prise en compte d’un certain nombre de recommandations qui leurs seront communiquées. Un nouvel appel à projet sera lancé dès l’automne prochain pour la labellisation des trois autres SIRIC prévus au Plan cancer.

 A l’image des « Comprehensive Cancer Centers » des Etats-Unis ou des « Cancer research UK », les SIRIC français vont donner une impulsion forte à une recherche pluridisciplinaire de haut niveau et, à terme, augmenter la performance de la recherche française sur le cancer dans toutes ses composantes : biologie, clinique, sciences humaines et sociales, santé publique et épidémiologie.

Source : INCa








MyPharma Editions

AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

Publié le 8 mars 2021
AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

AB Science a annoncé la publication d’un article évalué par des pairs dans lequel les auteurs concluent que le blocage des hémicanaux sur les mastocytes avec le masitinib représente une nouvelle stratégie prometteuse pour ralentir la progression des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 8 mars 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, et Pfizer ont annoncé l’initiation de VLA15-221. L’étude VLA15-221 s’appuie sur les données initiales positives de deux études de Phase 2 lancées précédemment, inclut de nouveaux schémas de vaccination et devrait fournir les dernières données de Phase 2 avant une éventuelle décision d’entamer des études pivot de Phase 3.

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents