Edition du 10-08-2022

La Commission européenne autorise le rachat du suédois Gambro par Baxter

Publié le mercredi 14 août 2013

La Commission européenne a autorisé le 22 juillet dernier le projet d’acquisition du fabricant suédois d’équipements de dialyse Gambro par son concurrent américain Baxter. Une autorisation subordonnée à la cession des activités de Baxter relatives au traitement continu de l’insuffisance rénale (TCIR), destiné à des patients souffrant d’insuffisance rénale aiguë.

La Commission estimait que l’opération, telle qu’initialement notifiée, risquait d’entraver l’exercice d’une concurrence effective sur ce marché. « Les engagements proposés par Baxter écartent ces risques de manière adéquate », a indiqué la commission dans un communiqué.

L’enquête de la Commission a révélé que l’opération, telle qu’initialement notifiée, aurait réuni deux des principaux fournisseurs d’équipement et de produits consommables pour le TCIR, les parts de marché résultant de cette opération étant très élevées dans un grand nombre d’États membres. Elle a également montré que dans cette hypothèse, l’entité issue de l’opération n’aurait pas subi suffisamment de pressions concurrentielles de la part d’autres fournisseurs et que les clients auraient eu des difficultés à changer de fournisseurs.

Afin de remédier à ces problèmes, Baxter a proposé plusieurs engagements. Elle s’est engagée à céder ses activités de TCIR au niveau mondial, y compris les salariés, les accords de fourniture, les droits de propriété intellectuelle, les autorisations relatives aux produits et aux mises sur le marché et la clientèle. En outre, Baxter s’est engagée à mettre en place une ligne de production de fluides utilisés en TCIR à un emplacement du choix de l’acheteur dans l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse. Les engagements proposés permettent d’éviter l’augmentation des parts de marché qui aurait résulté de l’opération telle qu’initialement notifiée et permettront à l’acheteur de l’activité de TCIR d’exploiter une entreprise viable en concurrence avec Baxter et les autres participants à ce marché.

La Commission a également examiné les effets de l’opération envisagée sur le marché de l’hémodialyse (HD), une autre méthode de dialyse rénale. Contrairement au TCIR, l’HD est généralement utilisée pour traiter des patients souffrant d’une insuffisance rénale chronique. L’enquête de la Commission a révélé que Baxter et Gambro ne sont pas des concurrentes particulièrement proches en ce qui concerne l’HD, et qu’après la concentration, elles continueront à subir une concurrence importante de la part d’une série d’acteurs dynamiques du marché, notamment Fresenius Medical Care.

« La Commission a donc conclu que l’opération, telle que modifiée par les engagements que Baxter a proposés, ne poserait pas de problèmes de concurrence. La décision est subordonnée au respect intégral des engagements contractés », a conclu l’exécutif européen.

Source : Commission Européenne








MyPharma Editions

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents