Edition du 22-10-2020

La densité de médecins en France toujours en diminution selon le Conseil de l’Ordre

Publié le mardi 8 septembre 2009

La densité de médecins en France toujours en diminution selon le Conseil de l'OrdreLe Conseil national de l’Ordre des médecins vient de présenter la 3ème édition de son Atlas de la démographie médicale. Au 1er janvier 2009, la densité médicale diminue, avec 290,3 médecins pour 100.000 habitants, contre 300,2 en 2008. Autres constats alarmants pour l’Ordre : les disparités régionales s’accentuent et l’installation en mode libéral diminue.

Selon les données de ce nouvel Atlas, le nombre de médecins en activité régulière baisse de manière importante cette année : – 2% (1er janvier 2008 : 203 855 –    1er janvier 2009 : 199 736). Alors que le nombre de nouveaux inscrits augmente de 1,2%, le nombre global de médecins retraités augmente de +5,2% et vient confirmer le vieillissement du corps médical, déjà souligné plusieurs fois par le CNOM ces dernières années.
 
Le nombre de médecins âgés de moins de 40 ans baisse de 12% par rapport à 2008, alors que les médecins âgés de plus de 50 ans augmentent de 53% : avec un âge moyen de 51 ans parmi les médecins en activité, le nombre de médecins retraités va donc continuer à augmenter sérieusement dans les années à venir.
 
Les disparités régionales s’accentuent et l’installation en mode libéral diminue
Les inégalités territoriales s’accentuent, de la région PACA avec 375 médecins en activité régulière pour 100.000 habitants (385 au 1er janvier 2008) à la région Picardie avec 237,9 médecins pour 100.000 habitants (245,5 au 1er janvier 2008). De manière générale, l’Atlas montre que dans les régions à faible densité médicale les médecins libéraux sont plus âgés et que de ce fait la relève risque de ne pas être assurée.
 
Le Cnom note que le recrutement de médecins ayant un diplôme européen ou extra-européen ne résout pas les problèmes d’accès aux soins, ceux-ci ne s’installant pas dans les zones déficitaires mais en Ile de France et en PACA.
 
De plus les nouveaux inscrits continuent à préférer s’installer dans les grandes villes et à proximité des CHU, en dépit de l’octroi d’aides à l’installation. Les chiffres confirment donc les conclusions émises les années précédentes : les mesures d’incitation ou de coercition destinées à favoriser le retour des médecins dans les zones sous-dotées ne se révèlent pas efficaces et les jeunes médecins se détournent de la médecine de soins.
 
Remédier aux problèmes d’accès aux soins
Face à ce constat, l’Ordre tire à nouveau la sonnette d’alarme. « Plusieurs indicateurs, tels que le vieillissement de la population médicale, l’aggravation du problème des spécialités en crise et l’accentuation des disparités régionales, indiquent qu’il est urgent de remédier aux problèmes d’accès aux soins causés par l’évolution de la démographie médicale » explique-t-il. 

Parmi les propositions de l’Ordre,  le développement du  regroupement professionnel, en libérant les médecins des charges administratives et en leur permettant d’exercer à temps partiel ou avec des temps additionnés entre zones sur- et sous-dotées. Autre levier, la rémunération des médecins : il propose qu’une réflexion soit menée sur une rémunération panachée entre rémunération à l’acte et au forfait. Enfin, la création d’un statut du médecin remplaçant permettrait selon lui de « garantir un nombre stable de médecins dans les territoires. L’Ordre propose de plafonner la durée de remplacement hors statut à la sortie de l’Internat.

 

Télécharger l’atlas de la démographie médicale en France : situation au 1er janvier 2009








MyPharma Editions

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents