Edition du 07-05-2021

La fédération Unicancer réclame un 3ème Plan Cancer

Publié le mercredi 28 mars 2012

La fédération Unicancer, qui regroupe 20 centres de lutte contre le cancer du secteur privé participant au service public hospitalier, estime « nécessaire » un troisième Plan national contre cette maladie, devenue première cause de mortalité en France. « Les deux Plans cancer successifs depuis 2003 ont concrétisé des avancées significatives dans le domaine de la qualité des soins et renforcé l’impact des actions de santé publique », estime-t-elle dans un communiqué.
Selon le Pr Josy Reiffers, président de la Fédération UNICANCER : « Seul un soutien politique affirmé et constant à un modèle de prise en charge globale et personnalisée, tel celui porté par les Centres de lutte contre le cancer, peut faire reculer durablement le cancer. Cet engagement des pouvoirs publics doit se traduire notamment par un nouveau Plan cancer. Nous attendons des candidats qu’ils intègrent dans le débat électoral les enjeux d’une lutte contre le cancer audacieuse au service de tous nos concitoyens. »

Après le Plan 2003-2007, le deuxième Plan cancer 2009-2013 a mis l’accent sur de « nouveaux efforts de recherche et d’innovation, une meilleure prise en compte des inégalités de santé face au cancer, le renforcement de la coordination des soins », ainsi que sur un meilleur accompagnement des malades pendant et après la maladie.

Unicancer a donc adressé mardi aux dix candidats à l’élection présidentielle des propositions pour « impulser la lutte contre le cancer dans les prochaines années », avec une liste de 47 mesures concrètes basées sur l’expérience de ses 20 centres.

Unicancer propose notamment d’accroître de 50% le nombre des malades cancéreux participant à des essais cliniques. Cette idée tient compte du fait que la « survie des patients dans les essais cliniques est statistiquement meilleure que celle de ceux qui n’y sont pas », a expliqué le Pr Reiffers.

Unicancer souahite également « généraliser les organisations qui permettent un diagnostic rapide et une mise en route sans délais des traitements », comme c’est le cas dans plusieurs de ses centres pour le cancer du sein.

Autre proposition, la mise en place une politique de prévention vraiment ciblée sur les « populations à haut risque » : fumeurs, buveurs, drogués, diabétique de type 2 et familles prédisposées au cancer.

Avec plus de 360 000 nouveaux cas par an, le cancer est devenu la première cause de mortalité en France. On estime qu’un homme sur deux et une femme sur trois développeront cette maladie au cours de leur vie. Cependant, si tous cancers confondus, l’incidence est en croissance, la mortalité diminue pour les deux sexes et en particulier chez les hommes. « Ce résultat positif est dû en grande partie à une meilleure prévention des risques, à l’augmentation du dépistage précoce, à l’amélioration de l’offre de soins et à une plus grande efficacité des traitements grâce aux progrès de la recherche », estime Unicancer.

Source : Unicancer

 








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents