Edition du 07-12-2021

La France lance son dispositif de nutrivigilance

Publié le vendredi 10 décembre 2010

Nouveaux aliments, aliments enrichis, compléments alimentaires… L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail (Anses) a lancé jeudi 9 décembre son dispositif de nutrivigilance. Objectif : identifier d’éventuels effets indésirables liés à leur consommation et de lancer des expertises ciblées.

Au cours des dernières décennies, d’importants progrès ont été réalisés en sécurité sanitaire des aliments, en particulier en microbiologie, grâce à la mise en place du paquet hygiène et aux efforts de tous les acteurs au long de la chaine alimentaire. Cependant, l’offre alimentaire évolue rapidement avec des produits dits « nouveaux » en raison de leur technologie ou de leurs ingrédients, des aliments et des boissons enrichis, des produits importés ou achetés sur internet ; ils pourraient exposer le consommateur à de nouveaux dangers qu’il faut être en mesure d’identifier sans délais.

C’est, au sein du dispositif de sécurité sanitaire, l’objectif de la nutrivigilance, un système au fonctionnement unique en Europe, dont la mise en oeuvre a été confiée à l’Anses par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires de juillet 2009. Sont concernés par ce nouveau dispositif les compléments alimentaires, les boissons et aliments qui font l’objet d’adjonction de substances à but nutritionnel ou physiologique également appelés aliments enrichis, les produits destinés à une alimentation particulière et les nouveaux aliments.

Les professionnels de santé sont au coeur de ce dispositif ; ce sont eux qui diagnostiquent chez leurs patients puis déclarent les potentiels effets indésirables liés à la consommation de ces nouveaux types d’aliments ou boissons.  Ces signalements sont analysés par un comité technique, discutés avec les industriels concernés et les autorités de tutelles afin d’identifier des situations à risque qui peuvent ensuite faire l’objet d’une expertise collective et d’un avis validé rendu public. Pour une mise en réseau des connaissances, des échanges auront lieu avec le Canada et les Etats Unis qui ont des systèmes assez équivalents.

Une phase pilote, restreinte aux compléments alimentaires, a été lancée en 2009 et son bilan montre l’efficacité du dispositif, estime l’Anses. A la suite de 10 signalements d’effets indésirables parfois sévères avec une gamme de produits contenant des extraits alcooliques d’igname, l’Anses recommande ainsi que les profils chimiques, la composition des extraits et leur toxicité soient étudiés le plus rapidement possible par les fabricants qui mettent ces extraits sur le marché. Huit cas de confusion entre un médicament, previscan®, et un complément alimentaire, preservision® ont fait l’objet de recommandations sur le site de l’Agence.  Enfin, une dizaine d’autres signalements donneront lieu à des avis.

Source : Anses








MyPharma Editions

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Publié le 6 décembre 2021
Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies métaboliques chroniques, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares. Le nouveau Conseil Scientifique se concentrera dans un premier temps sur le développement du programme de Poxel dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents