Edition du 16-05-2021

Accueil » Santé publique » VIH

L’accès au traitement anti-VIH en nets progrès selon l’OMS

Publié le lundi 6 juin 2011

On estime que 6,6 millions de personnes dans les pays à revenu faible et intermédiaire étaient sous traitement antirétroviral contre le VIH/sida fin 2010, selon les nouveaux chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Parmi elles, on compte 420 000 à 460 000 enfants. Il s’agit de la plus forte augmentation annuelle jamais enregistrée du nombre de personnes accédant au traitement contre le VIH, soit 1,4 million de plus qu’un an auparavant.

 «Ces nouvelles estimations impressionnantes sont un jalon important dans l’action de la santé publique contre le VIH, qui a démarré il y a 30 ans, a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. Mais nous avons beaucoup de pain sur la planche pour atteindre le but de l’accès universel et nous n’y arriverons pas en faisant en plus grand ce que nous faisons déjà. Nous avons besoin d’innovations dans le domaine du VIH, notamment une prévention et des approches thérapeutiques plus simples et plus accessibles pour tous ceux qui en ont besoin.» Le Dr Chan prendra la parole à la table ronde «Innovation et nouvelles technologies», le 9 juin 2011 à New York, lors de la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur le sida.

Les derniers chiffres sur le traitement contre le VIH montrent une multiplication par 16 du nombre des personnes sous traitement antirétroviral entre 2003 et 2010. Si ce progrès ne laisse pas d’impressionner, il reste cependant environ neuf millions de personnes remplissant les conditions pour recevoir les ARV mais ne les ayant pas. Ces chiffres figurent dans le rapport «AIDS at 30» publié aujourd’hui à New-York par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Une nouvelle stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida
Combler le retard au moyen de programmes plus efficaces contre le VIH est au coeur de la nouvelle Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida, 2011-2015 , approuvée à la Soixante-Quatrième Assemblée mondiale de la Santé il y a seulement dix jours.
«Il est essentiel d’innover pour trouver des moyens plus optimaux de fournir les services contre le VIH, a déclaré le Dr Gottfried Hirnschall, Directeur à l’OMS du département VIH/sida. Par exemple, en associant le VIH à d’autres services de santé, comme la santé de la mère et de l’enfant ou la tuberculose, nous pouvons non seulement améliorer grandement les taux de couverture des services contre le VIH mais aussi obtenir des résultats sanitaires bien plus considérables.»

La Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida, 2011-2015 orientera les actions de l’OMS et des États Membres pour renforcer les systèmes de santé et remédier aux inégalités et aux violations des droits de l’homme qui empêchent les personnes vivant avec le VIH d’accéder aux soins.

Téléchargez la Stratégie OMS sur le VIH, 2011-2015 [pdf 430kb]

Source : OMS








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents