Edition du 29-11-2020

L’Afssaps retire du marché les médicaments contenant du buflomédil‎

Publié le vendredi 18 février 2011

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a annoncé jeudi dans un communiqué qu’elle suspendait l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des médicaments contenant du buflomédil, en raison de la faible efficacité thérapeutique et au regard du risque d’effets indésirables graves neurologiques et cardiaques. Cette suspension d’AMM intervient dans l’attente des résultats de la réévaluation européenne du bénéfice-risque demandée par l’Afssaps.

La suspension d’AMM a pris effet le 17 février 2011 et s’accompagne d’un rappel des lots disponibles sur le marché. L’Afssaps recommande aux professionnels de santé, qui recevront dans les tous prochains jours un courrier d’information, de ne plus instaurer, renouveler, ni délivrer de traitement contenant du buflomédil.L’Afssaps recommande aux patients de consulter leur médecin sans urgence afin d’envisager d’autres alternatives de prise en charge thérapeutique. 

Les médicaments contenant du buflomédil  sont des vasodilatateurs périphériques mis sur le marché en 1974,  destinés à traiter les symptômes de la claudication intermittente provoquée par l’obstruction des artères des membres inférieurs. Le buflomédil a fait l’objet de plusieurs enquêtes de pharmacovigilance qui ont mis en évidence des cas graves d’atteintes neurologiques (myoclonie, convulsion, état de mal épileptique) et cardiovasculaires (hypotension, troubles du rythme, arrêt cardiaque), faisant suite à une utilisation inappropriée (non respect  de l’indication, des contre-indications, de la dose, de la surveillance de la fonction rénale). Des cas d’intoxication volontaire, essentiellement chez des adultes jeunes, ont également été rapportés. 

Le risque d’intoxications et de mésusage à l’origine d’effets indésirables graves, identifié en 1997 et 2006 a persisté malgré toutes les mesures de minimisation du risque mises en place à l’issue de la réévaluation du rapport bénéfice/risque de ce médicament. Parmi ces mesures, il y a eu la réduction de conditionnement des formes orales, une restriction des indications, la suppression du dosage à 300 mg et le passage en liste I de tous les médicaments contenant du buflomédil et l’information aux professionnels de santé. 

Lors de sa réévaluation récente, le rapport bénéfice/risque du buflomédil est considéré défavorable, en raison de sa faible efficacité et au regard du risque d’effets indésirables graves neurologiques et cardiaques, alors que la marge thérapeutique est étroite (faible différence entre la dose thérapeutique et la dose toxique). 

En conséquence, l’Afssaps a décidé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tous les médicaments contenant du buflomédil, dans l’attente des résultats de la réévaluation européenne qu’elle a demandée. Cette suspension prend effet le 17 février 2011 et s’accompagne d’un rappel des lots disponibles sur le marché. 

L’Afssaps recommande aux professionnels de santé, qui recevront dans les tous prochains jours un courrier d’information, de ne plus instaurer, renouveler, ni délivrer de traitement contenant du buflomédil. L’Afssaps recommande aux patients de consulter leur médecin sans urgence afin d’envisager d’autres alternatives de prise en charge thérapeutique. Cette décision de suspension d’AMM des médicaments contenant du buflomédil a déjà été relayée auprès des organismes professionnels et sociétés savantes concernées.

Consulter la liste des médicaments contenant du buflomédil

 

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents