Edition du 28-10-2020

Le candidat-vaccin anti-VRS d’AmVac franchit un nouveau jalon

Publié le samedi 9 mars 2013

Le vaccin anti-VRS d'AmVac franchit un nouveau jalonLa biotech suisse AmVac a annoncé de nouvelles données précliniques pour son candidat-vaccin AMV602 destiné à la prévention des infections déclenchées par le virus respiratoire syncytial (VRS). L’automne dernier, la société a sélectionné le candidat comme celui étant le plus prometteur pour une poursuite du développement parmi un éventail de pistes potentielles.

Lors des études précliniques, un expert renommé du VRS, la prof.ssa Grazia Cusi, et son équipe à l’Université de Sienne, en Italie, ont confirmé l’innocuité et l’efficacité excellentes du candidat, montrant que même des doses réduites du AMV602 déclenchent une protection immunitaire efficace contre le VRS. Par ailleurs, elles ont significativement élargi la base de données concernant le mode d’action thérapeutique du vaccin. Une analyse détaillée des paramètres immunologiques corrobore davantage sa capacité exceptionnelle à activer les deux mécanismes de défense immunitaire en même temps : la réponse immunitaire humorale avec des anticorps comme facteurs clés, et la réponse immunitaire cellulaire avec des macrophages, des cellules tueuses naturelles et des lymphocytes T cytotoxiques spécifiques comme effecteurs.

« Ce mode d’action différencie clairement notre vaccin par rapport à d’autres projets de développement dans ce domaine. Il s’agit là de l’explication la plus plausible des caractéristiques uniques d’innocuité et d’efficacité », a déclaré Melinda Karpati, PDG d’AmVac. « Nous sommes convaincus que nous pourrons protéger les bébés prématurés, les nourrissons et d’autres groupes à risque des infections par le VRS dans un avenir proche. Des flambées récentes de VRS dans un certain nombre d’hôpitaux ont montré de manière spectaculaire à quel point l’infection pouvait être menaçante chez ces populations ».

Le VRS est l’une des causes les plus courantes de bronchiolite et de pneumonie ainsi qu’une cause majeure des hospitalisations d’enfants à travers le monde. La maladie est particulièrement dangereuse et potentiellement mortelle pour les bébés prématurés, les enfants présentant d’autres problèmes de santé ainsi que les personnes âgées. Un traitement avec un anticorps monoclonal, coûteux et offrant une efficacité limitée, est actuellement la seule option de traitement spécifique.

Le candidat-vaccin AMV602 d’AmVac est basé sur une technologie innovante (technologie des vecteurs Sendai) qui a été inventée à l’institut Max-Planck de biochimie de Martinsried, en Allemagne, et développée par AmVac.

Source : AmVac








MyPharma Editions

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

Publié le 27 octobre 2020
Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

MATWIN, plateforme française d’open-innovation spécialisée en oncologie, vient d’annoncer les six lauréats de son programme d’accompagnement. Deux jurys réunis en session numérique les 13 et 14 octobre ont sélectionné des projets prometteurs dans la lutte contre le cancer au bénéfice des patients.

Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu’operating partner

Publié le 27 octobre 2020
Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu'operating partner

Advent France Biotechnology (AFB), société de capital-risque spécialisée dans l’amorçage en sciences de la vie, vient d’annoncer la nomination de Geoffroy de Ribains comme operating partner. À ce poste, il sera impliqué dans la gestion des sociétés du portefeuille d’AFB – en plus de siéger au conseil d’administration de certaines d’entre elles – et travaillera sur de nouveaux investissements.

Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Publié le 27 octobre 2020
Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition et Novasep, un acteur majeur dans le domaine des services et des technologies pour les industries des sciences de la vie, ont annoncé la signature d’un accord pour la fabrication de virus adéno-associés (AAV).

Biofortis et ProDigest annoncent une collaboration mondiale dans le domaine de la recherche gastro-intestinale

Publié le 27 octobre 2020
Biofortis et ProDigest annoncent une collaboration mondiale dans le domaine de la recherche gastro-intestinale

ProDigest, spécialiste de la recherche intestinale et Biofortis, l’organisme de recherche sous contrat de Mérieux NutriSciences au service de l’innovation en nutrition, santé et études microbiotiques, viennent de conclure un accord global pour renforcer et élargir leurs services internationaux.

Erytech : Stewart Craig nommé en qualité de Directeur Technique

Publié le 27 octobre 2020
Erytech : Stewart Craig nommé en qualité de Directeur Technique

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la nomination du Dr. Stewart Craig en qualité de Directeur Technique (CTO) au sein de l’équipe de Direction. Le Dr. Craig apporte plus de 35 années d’expérience acquises à l’international dans le développement de produits biologiques complexes et de thérapies cellulaires et géniques, au travers de la fabrication, des opérations techniques ainsi que des systèmes qualité et affaires réglementaires.

Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Publié le 26 octobre 2020
Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Janssen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l’utilisation élargie du TREMFYA® (guselkumab) pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique (AP) active dans l’UE. Actuellement, le guselkumab est autorisé dans l’UE pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez les adultes candidats à une thérapie systémique.1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents