Edition du 22-06-2018

Le CHRU de Brest et Hemarina présentent les nouvelles avancées positives du 1er essai clinique d’HEMO2life®

Publié le jeudi 7 juin 2018

Le CHRU de Brest et Hemarina présentent les nouvelles avancées positives du 1er essai clinique d’HEMO2life®Le CHRU de Brest et Hemarina ont annoncé, lors d’une session de poster (1) au Congrès américain de transplantation (ATC) (2), 1er Congrès mondial dédié à la transplantation d’organes, les résultats intermédiaires de l’étude OxyOp3 à 3 mois, présentés par le Pr Yannick LE MEUR, investigateur principal de l’essai. Cette étude, réalisée dans six centres français de transplantation, a permis de suivre pendant 1 an, les patients greffés d’un rein ayant été conservé dans une solution additionnée d’HEMO2life®.

Le CHRU de Brest et Hemarina avaient déjà publié en novembre 2017 de premiers résultats très positifs sur la sécurité d’utilisation d’HEMO2life® (pour en savoir plus cliquer ici), à savoir :

. Aucune perte de greffon liée au produit, selon le Comité Indépendant de Surveillance de la Sécurité des Données (IDSMB),
. Pas de décès à 3 mois,
. Aucun événement indésirable majeur lié à HEMO2life®,
. Pas d’effets immunologiques, allergiques ou pro-thrombotiques,
. Données d’efficacité préliminaires prometteuses.

Les nouveaux résultats présentés confirment l’innovation médicale majeure en matière de greffe rénale. En termes d’efficacité, deux résultats majeurs à prendre en compte :

. Les patients ayant reçu un rein conservé avec HEMO2life® ont été moins nombreux à présenter un retard dans la reprise de fonction de leur greffon (appelé DGF : Delayed Graft Fonction) : 6,98% vs 26,19%. Ce marqueur, la DGF, permet de prédire la réussite de la greffe à plus long terme,

. Un autre paramètre sanguin, comme la créatininémie, mesure traduisant un défaut d’élimination des déchets organiques dans le sang a également marqué la différence entre les deux groupes de patients ; les patients dont les reins ont été conservés avec HEMO2life® ont atteint la valeur cible de créatininémie en 7 jours en moyenne, contre environ 13 jours en moyenne dans l’autre groupe de patients. Ce paramètre est également habituellement étudié pour évaluer la réussite d’une greffe rénale.

Le Pr Yannick LE MEUR, Néphrologue, Professeur des universités, Chef de service au CHRU de Brest, a déclaré « La technologie d’Hemarina est très prometteuse : son utilisation par les équipes chirurgicales est simple et s’intègre facilement aux pratiques actuelles. Elle devrait faciliter le travail des équipes en leur donnant plus de temps pour préparer les greffes. C’est donc un honneur de présenter les résultats de cette 1ère mondiale auprès de toute la communauté scientifique réunie à l’occasion de l’ATC et de pouvoir les partager avec des confrères du monde entier ».

Le Dr Franck ZAL, co-fondateur et CEO d’Hemarina conclut : « Nous nous réjouissons des résultats obtenus. HEMO2life® permet de diviser quasiment par trois, les retards dans la reprise de fonction du greffon. Ce critère est prédictif de la survie à long terme de la greffe et montre sans ambiguïté une excellente préservation du greffon par rapport aux techniques existantes utilisées en clinique. Notre détermination à mettre ce dispositif médical sur le marché est totale. Nous estimons qu’HEMO2life® devrait devenir très rapidement la référence dans la préservation des greffons. Ces résultats cliniques contribuent à asseoir notre plateforme technologique. Un greffon est si précieux que l’on se doit de lui donner les meilleures chances de reprise. On le doit aux donneurs, aux receveurs, et à leurs familles respectives ».

1 Poster : référence D48 présenté mardi 5 juin 18h00 – 19h00, Hall 4 EF
2 ATC : congrès mondial destiné aux professionnels de la Santé s’intéressant aux aspects cliniques et de recherche de la transplantation d’organes. Il rassemble 5 000 participants et exposants
3 OxyOp : evaluation of a marine OXYgen carrier, HEMO2life®, for hypothermic kidney graft Preservation before transplantation (première étude clinique sur un transporteur d’oxygène d’origine marine utilisée chez l’homme).

Références :

Site du congrès : https://atcmeeting.org/
Programme : https://atcmeeting.org/sites/default/files/docs/2018/atc2018_cti_program_4-30-18.pdf

Source : HEMARINA








MyPharma Editions

Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,1% à fin mai 2018

Publié le 22 juin 2018
Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,1% à fin mai 2018

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 4,7% sur les cinq premiers mois de l’année et de 4,4% sur les douze derniers mois. Au global, les remboursements de médicaments (rétrocession incluse) progressent de 2,9% sur les cinq premiers mois de l’année.

Roche : James Sabry nommé au poste de responsable mondial des partenariats

Publié le 22 juin 2018
Roche : James Sabry nommé au poste de responsable mondial des partenariats

Le groupe pharmaceutique Roche a annoncé que Sophie Kornowski-Bonnet, responsable des partenariats et membre du comité exécutif depuis 2012, quittera l’entreprise le 31 juillet prochain pour de nouvelles opportunités professionnelles. James Sabry, actuellement responsable des partenariats de Genentech Research et Early Development (gRED), a été nommé responsable mondial des partenariats du groupe.

France Biotech renouvelle ses instances dirigeantes

Publié le 22 juin 2018
France Biotech renouvelle ses instances dirigeantes

A l’occasion de leur Assemblée Générale annuelle, les membres de France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont procédé au vote pour le renouvellement des instances dirigeantes de l’association, conformément aux statuts de l’association et ont reconduit Maryvonne Hiance en tant que Présidente de l’association.

Pharnext annoncera les 1ers résultats de l’essai pivot de Phase 3 de PXT3003 dans la CMT1A d’ici octobre 2018

Publié le 22 juin 2018
Pharnext annoncera les 1ers résultats de l’essai pivot de Phase 3 de PXT3003 dans la CMT1A d’ici octobre 2018

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la mise à jour de son programme clinique de Phase 3 (études PLEO-CMT et PLEO-CMT-FU) visant à évaluer le candidat PXT3003 dans le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A) chez l’adulte. Les premiers résultats de l’étude PLEO-CMT sont désormais attendus d’ici le mois d’octobre 2018.

TxCell: 1ères données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

Publié le 22 juin 2018
TxCell: 1ères données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs), a annoncé que le Dr Carole Guillonneau, PhD, INSERM UMR1064 – Centre pour la Recherche en Transplantation et en Immunologie (CRTI, Nantes, France), présentera de nouvelles données précliniques de preuve de concept générées par TxCell et le CRTI, lors de la réunion annuelle de FOCIS (Federation of Clinical Immunology Societies) qui se tient à San Francisco aux États-Unis du 20 au 23 juin 2018.

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions