Edition du 29-11-2021

Le Leem installe le Codeem, son Comité de Déontovigilance

Publié le lundi 26 septembre 2011

Initiée en 2010 dans le cadre du plan stratégique du Leem (Les Entreprises du Médicament), la création du Codeem est aujourd’hui effective. Présidé par Yves Medina, le Codeem entend être le promoteur et le gardien de la déontologie et des bonnes pratiques des industriels du médicament.

Cette nouvelle instance de 11 membres, majoritairement composée de personnalités extérieures à l’industrie du médicament, veillera, conformément aux statuts du Leem « à promouvoir et à faire respecter les règles d’éthique de la profession ». Reconnu pour son expertise des questions déontologiques appliquées à la vie des affaires et aux entreprises, Yves Medina a été choisi par le Bureau du Leem pour présider le Codeem. Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, membre de la Commission de déontologie de l’Etat, président du Cercle d’éthique des affaires (CEA), précédemment associé en charge des questions de déontologie au sein du cabinet PricewaterhouseCoopers, Yves Medina a réuni les membres du Codeem le 26 septembre pour l’installation officielle de cette nouvelle instance.

Une initiative pionnière en France
Inscrit depuis juin 2011 dans les statuts du Leem, le Codeem est conçu et structuré pour fonctionner de manière indépendante et impartiale. Le Codeem pourra être saisi par les instances du Leem, par une entreprise adhérente, ainsi que par les parties prenantes (associations de patients, ordres professionnels, autorités sanitaires ou de régulation, organisations professionnelles du secteur de la santé…). Il pourra également s’autosaisir de toute question d’ordre déontologique.

Les membres du Codeem sont nommés par le Bureau du Leem pour un mandat de trois ans renouvelable, et de façon à garantir leur indépendance ils ne peuvent pas être révoqués. Afin d’assurer l’impartialité de ses décisions, le Codeem impose à chacun de ses membres de produire une déclaration d’intérêts ainsi qu’un engagement de confidentialité.

« Le Codeem doit être le promoteur d’une déontologie forte et de nouvelles pratiques de la profession, déclare son président Yves Medina. Il s’agit-là d’un exemple intéressant d’une autorité indépendante professionnelle qui n’aura pas été créée à l’initiative ou sur intervention des pouvoirs publics, mais à la demande de responsables professionnels élus par leurs pairs ».

Organe de veille déontologique, le Codeem sera chargé d’émettre des recommandations en matière de pratiques responsables. Ces recommandations seront rendues publiques. Il effectuera un travail de sensibilisation auprès des entreprises du médicament, qui pourront également le saisir directement pour avis.
Le Codeem aura également un rôle de médiation en cas de litige portant sur des questions de déontologie entre laboratoires ou entre associations de patients et laboratoires et un pouvoir de sanction en cas de non-respect des règles déontologiques, allant de la simple mise en garde à la proposition de radiation du Leem.

A regarder : l’interview de Yves Medina, président du Codeem

Source : Leem








MyPharma Editions

Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Publié le 29 novembre 2021
Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Sanofi vient d’annoncer un nouveau partenariat stratégique pluriannuel avec BioLabs Global, un réseau d’incubateurs ouvert aux start-ups à haut potentiel acteurs dans la santé et implantées dans des écosystèmes d’innovation majeurs en Europe.

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents