Edition du 23-04-2021

Le Leem poursuit son engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap

Publié le mercredi 27 novembre 2019

Le Leem poursuit son engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicapA l’occasion de la Semaine Européenne des Personnes Handicapées (SEEPH), les entreprises du médicament ont signé unanimement un 3ème accord de branche le 21 novembre 2019. Elles réaffirment ainsi leur volonté et leur engagement sociétal en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Objectif : atteindre 4 % de taux d’emplois directs en 2022.

Fort d’un bilan positif marqué par un doublement en dix ans du taux d’emplois directs des personnes en situation de handicap -de 1,35 % en 2009 à 3,19 % en 2018-, le Leem et l’ensemble des organisations syndicales de salariés représentatives dans l’industrie pharmaceutique (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO et l’UNSA-UFIC) ont décidé de poursuivre une politique sectorielle volontariste pour atteindre un taux d’emplois directs de 4 % en 2022.

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a réformé en profondeur l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH). C’est dans ce contexte légal évolutif que s’inscrit ce nouvel accord, avec une attention particulière portée sur l’emploi direct. La feuille de route ambitieuse sera le recrutement et le maintien dans l’emploi des personnes en situation d’un handicap -notamment à l’égard des plus jeunes par le biais de stages, de contrats d’alternance-, mais aussi des personnes déclarées inaptes en situation de handicap. Des actions innovantes inclusives seront également initiées pour les personnes présentant un état de santé extrêmement fragile (affections longues durées, maladies chroniques invalidantes, accidents de la vie…).

Un déploiement visé dès le 1er janvier 2020

Créée dans le cadre du premier accord (2008), l’association paritaire HandiEM (Handicap Entreprises du Médicament) décline de façon opérationnelle cette politique sectorielle auprès des 250 entreprises concernées qui emploient 71 000 salariés. Par une mutualisation des contributions « handicap », elle accompagne et conseille les entreprises dans la recherche et la construction de solutions individuelles et collectives. Ce nouvel accord sera soumis à l’agrément des pouvoirs publics afin de permettre aux entreprises entrant dans le champ d’application de l’accord, de continuer à bénéficier des actions mises à leur disposition par HandiEM dès le 1er janvier 2020.

Philippe Lamoureux, directeur général du Leem, indique que : « cet accord est un marqueur fort de la volonté de la profession de poursuivre son engament dans l’insertion des salariés en situation de handicap. Notre responsabilité collective doit permettre de trouver des solutions pour qu’aucune personne ne soit écartée de l’emploi en raison de son handicap. Notre secteur se doit d’être exemplaire sur le sujet de l’inclusion des personnes fragilisées dans leur emploi du fait de leur état de santé. Nous devons poursuivre et amplifier notre mobilisation pour montrer à toutes et tous que le handicap est une source d’innovation qui nous amène à nous réinterroger sur nos organisations afin que chacun y trouve sa place ».

Source : Leem








MyPharma Editions

NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

Publié le 23 avril 2021
NovAliX nomme le Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery, ainsi que deux nouveaux directeurs

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, a annoncé la nomination du Dr Jérôme Guillemont à la tête du département de drug discovery. Il rejoint également le comité exécutif de NovAliX. Afin de renforcer l’équipe, les Dr Laurence Mevellec et Olivier Querolle rejoignent également la société en qualité de directeurs de la chimie médicinale.

Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 avril 2021
Nicox : 50% du recrutement atteint dans l’étude de phase 2b Mississippi pour NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que 102 patients sur un objectif de 200 ont été randomisés dans l‘étude clinique de phase 2b Mississippi pour le NCX 4251 dans la blépharite. Les premiers résultats sont actuellement attendus au quatrième trimestre 2021, dans les délais prévus.

Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Publié le 23 avril 2021
Genfit recrute Thomas Baetz en tant que Chief Financial Officer

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer la nomination de Thomas Baetz au poste de Chief Financial Officer. Il rejoint le Comité Exécutif avec Stefanie Magner, Chief Compliance Officer.

Ethypharm établit une présence directe en Italie

Publié le 23 avril 2021
Ethypharm établit une présence directe en Italie

Ethypharm vient d’annoncer l’établissement de sa filiale en Italie, lui permettant d’opérer directement dans le 3ème marché pharmaceutique d’Europe. Placée sous la direction de Bruno Rago, Ethypharm Italy renforcera la présence commerciale du Groupe en Europe, notamment dans son domaine thérapeutique principal, le système nerveux central.

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents