Edition du 17-10-2018

Le Pôle Cancer-Bio-santé partenaire du Maryland Biotechnolohy Cluster

Publié le mardi 11 mai 2010

Le 4 mai dernier, à l’occasion de la Convention BIO 2010 à Chicago, le Pôle Cancer-Bio-Santé et le Maryland Biotechnology Cluster ont formalisé un accord de partenariat pour promouvoir échanges et collaborations stratégiques entre les deux clusters et leurs membres. L’état du Maryland compte plus de 400 entreprises de Biotechnologies et le pôle Cancer-Bio-Santé plus de 230 sur les deux régions de Midi Pyrénées et du Limousin.

C’est à Chicago, lors de la convention annuelle BIO, et en présence d’Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce Extérieur et d’une importante délégation représentant les deux régions, que Jean-Pierre Saintouil, directeur du Pôle Cancer-Bio-Santé (Midi-Pyrénées – Limousin, France) a signé le 4 mai une lettre d’intention pour établir un accord de coopération avec le Maryland Biotechnology Cluster (Etat du Maryland, Etats-Unis). A cette occasion, Anne-Marie Idrac a déclaré : « Ma priorité est d’aider les clusters français à réussir sur le marché international. (…) Cet accord est un témoignage des liens économiques et scientifiques entre la France et les Etats-Unis ».

Complémentarité et excellence autour du cancer
Initiée conjointement, cette collaboration stratégique qui vise à construire un partenariat scientifique et industriel autour du cancer, s’appuie sur les complémentarités et les similarités entre ces deux biorégions, de part et d’autre de l’Atlantique.

Volonté politique de développer le secteur des biotechnologies, forte tradition et réputation en recherche et innovation et présence de centres d’excellence dans le domaine du cancer comptent parmi les éléments partagés des deux clusters. Ainsi, c’est à Baltimore qu’est situé le John Hopkins Hospital, pionnier dans la combinaison du soin, de la formation et de la recherche, à Frederick que se situe le National Cancer Institute et à Bethesda qu’est basé le National Institute of Health. Et c’est à Toulouse que se construit actuellement le Toulouse Cancer Campus, qui regroupera un hôpital, un institut de recherche, un centre de valorisation et des entreprises (sanofi-aventis, Pierre Fabre, des PME de Biotechnologie) sur un même campus et dont l’ambition est de devenir un centre international de référence dans la lutte contre le cancer.

L’état du Maryland compte plus de 400 entreprises de Biotechnologies et le pôle Cancer-Bio-Santé plus de 230 sur les deux régions de Midi Pyrénées et du Limousin.

Collaborations R&D et business
Au regard de leurs potentiels respectifs et de leurs atouts complémentaires, le Pôle Cancer-Bio-Santé et le Maryland Biotechnology Cluster formalisent ainsi leur intention de créer des liens actifs entre les entreprises, les centres de recherche académique et les hôpitaux des deux biorégions autour du cancer. Au-delà de cette première étape symbolique de signature d’une lettre d’intention, les deux clusters prévoient, au cours des prochains mois, d’identifier les acteurs en présence pouvant nouer des collaborations, de structurer les échanges d’informations et d’organiser des workshops conjoints.

Pour renforcer les échanges en matière de R&D et de collaborations scientifiques et industrielles, plusieurs actions sont envisagées :
– Soutenir les collaborations de recherche tant publiques que privées,
– Soutenir des partenariats et accords entre les entreprises,
– Identifier les financements pour accompagner et faciliter ces collaborations ;

Pour Jean Pierre Saintouil, directeur du Pôle CBS, « cette collaboration avec le Maryland s’inscrit dans la stratégie du Pôle de développer les relations entre les entreprises, les structures académiques, ainsi que le Toulouse Cancer campus et leurs homologues au sein de clusters majeurs dans le domaine du cancer ». Après les accords conclus avec le Japon, le Canada, le Massachussets, Israël ou encore le cluster Cancer d’Oslo, c’est une nouvelle preuve des ambitions internationales du Pôle, avec l’objectif final de renforcer la visibilité de la filière locale biotechnologie et santé et d’aider les entreprises à accéder aux marchés internationaux.

Source : Pôle Cancer-Bio-santé








MyPharma Editions

Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

Publié le 17 octobre 2018
Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

À l’occasion de la Journée Mondiale contre la Douleur, Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, annonce son objectif de lancer au premier semestre 2019 une étude clinique de phase 2 dans le traitement des douleurs neuropathiques avec son candidat médicament THN 101.

GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

Publié le 17 octobre 2018
GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

GeNeuro, a annoncé, suite aux données positives résultant de sa collaboration avec le NINDS, un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, sur des modèles précliniques de sclérose latérale amyotrophique (SLA), que la société a signé une licence exclusive mondiale portant sur un programme de développement d’anticorps bloquant l’activité des pHERV-K Env, une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-K, jouant potentiellement un rôle clé dans la pathogénie de la SLA.

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Publié le 17 octobre 2018
Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Sarepta Therapeutics, une société américaine leader dans la médecine de précision génétique pour traiter des maladies rares, a annoncé la signature d’un accord de licence avec Lysogene, une société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), pour développer LYS-SAF302, une thérapie génique visant à traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions