Edition du 20-10-2020

Le Pôle Cancer-Bio-santé partenaire du Maryland Biotechnolohy Cluster

Publié le mardi 11 mai 2010

Le 4 mai dernier, à l’occasion de la Convention BIO 2010 à Chicago, le Pôle Cancer-Bio-Santé et le Maryland Biotechnology Cluster ont formalisé un accord de partenariat pour promouvoir échanges et collaborations stratégiques entre les deux clusters et leurs membres. L’état du Maryland compte plus de 400 entreprises de Biotechnologies et le pôle Cancer-Bio-Santé plus de 230 sur les deux régions de Midi Pyrénées et du Limousin.

C’est à Chicago, lors de la convention annuelle BIO, et en présence d’Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce Extérieur et d’une importante délégation représentant les deux régions, que Jean-Pierre Saintouil, directeur du Pôle Cancer-Bio-Santé (Midi-Pyrénées – Limousin, France) a signé le 4 mai une lettre d’intention pour établir un accord de coopération avec le Maryland Biotechnology Cluster (Etat du Maryland, Etats-Unis). A cette occasion, Anne-Marie Idrac a déclaré : « Ma priorité est d’aider les clusters français à réussir sur le marché international. (…) Cet accord est un témoignage des liens économiques et scientifiques entre la France et les Etats-Unis ».

Complémentarité et excellence autour du cancer
Initiée conjointement, cette collaboration stratégique qui vise à construire un partenariat scientifique et industriel autour du cancer, s’appuie sur les complémentarités et les similarités entre ces deux biorégions, de part et d’autre de l’Atlantique.

Volonté politique de développer le secteur des biotechnologies, forte tradition et réputation en recherche et innovation et présence de centres d’excellence dans le domaine du cancer comptent parmi les éléments partagés des deux clusters. Ainsi, c’est à Baltimore qu’est situé le John Hopkins Hospital, pionnier dans la combinaison du soin, de la formation et de la recherche, à Frederick que se situe le National Cancer Institute et à Bethesda qu’est basé le National Institute of Health. Et c’est à Toulouse que se construit actuellement le Toulouse Cancer Campus, qui regroupera un hôpital, un institut de recherche, un centre de valorisation et des entreprises (sanofi-aventis, Pierre Fabre, des PME de Biotechnologie) sur un même campus et dont l’ambition est de devenir un centre international de référence dans la lutte contre le cancer.

L’état du Maryland compte plus de 400 entreprises de Biotechnologies et le pôle Cancer-Bio-Santé plus de 230 sur les deux régions de Midi Pyrénées et du Limousin.

Collaborations R&D et business
Au regard de leurs potentiels respectifs et de leurs atouts complémentaires, le Pôle Cancer-Bio-Santé et le Maryland Biotechnology Cluster formalisent ainsi leur intention de créer des liens actifs entre les entreprises, les centres de recherche académique et les hôpitaux des deux biorégions autour du cancer. Au-delà de cette première étape symbolique de signature d’une lettre d’intention, les deux clusters prévoient, au cours des prochains mois, d’identifier les acteurs en présence pouvant nouer des collaborations, de structurer les échanges d’informations et d’organiser des workshops conjoints.

Pour renforcer les échanges en matière de R&D et de collaborations scientifiques et industrielles, plusieurs actions sont envisagées :
– Soutenir les collaborations de recherche tant publiques que privées,
– Soutenir des partenariats et accords entre les entreprises,
– Identifier les financements pour accompagner et faciliter ces collaborations ;

Pour Jean Pierre Saintouil, directeur du Pôle CBS, « cette collaboration avec le Maryland s’inscrit dans la stratégie du Pôle de développer les relations entre les entreprises, les structures académiques, ainsi que le Toulouse Cancer campus et leurs homologues au sein de clusters majeurs dans le domaine du cancer ». Après les accords conclus avec le Japon, le Canada, le Massachussets, Israël ou encore le cluster Cancer d’Oslo, c’est une nouvelle preuve des ambitions internationales du Pôle, avec l’objectif final de renforcer la visibilité de la filière locale biotechnologie et santé et d’aider les entreprises à accéder aux marchés internationaux.

Source : Pôle Cancer-Bio-santé








MyPharma Editions

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le 15 octobre 2020
Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents