Edition du 25-07-2021

Accueil » Cancer » Et aussi » Hôpital

L’INCa publie une étude sur l’annonce du diagnostic de cancer

Publié le samedi 5 mai 2012

Cette étude d’impact a été lancée en 2011 par l’INCa, en lien avec la Direction générale de l’offre de soins et la Ligue nationale contre le cancer, auprès de 908 personnes malades prises en charge dans 53 établissements de santé.

Dans le cadre du Plan cancer 2003-2007, en réponse à la demande des malades et afin d’améliorer les conditions d’annonce de leur pathologie, un dispositif d’annonce a été mis en place. L’organisation de l’accès au dispositif d’annonce est aujourd’hui devenue un élément constitutif de l’autorisation donnée aux établissements de santé pour traiter les malades atteints de cancer. L’action 19.1 du Plan cancer 2009-2013 prévoit la montée en charge du dispositif d’annonce en vue de sa généralisation. C’est dans ce cadre que l’Institut national du cancer a lancé en 2011, en lien avec la Direction générale de l’offre de soins et la Ligue nationale contre le cancer, une étude d’impact en termes de ressenti pour les personnes malades ayant bénéficié de ce dispositif dans des établissements de santé sélectionnés.

Le recueil a été effectué auprès de 53 établissements de santé sélectionnés par tirage au sort et ayant accepté de participer à l’étude. 908 personnes malades (dont 60% étaient des femmes et 60% avaient moins de 65 ans) ont été interrogées par téléphone entre 4 et 7 semaines après leur consultation d’annonce du diagnostic. Le questionnaire portait sur le dispositif d’accompagnement mis en place autour de l’annonce dans ses différentes composantes et sur le ressenti des malades par rapport à leurs attentes.

Les personnes malades interrogées ont exprimé dans l’ensemble une satisfaction importante face au climat de confiance instauré par les soignants autour de l’annonce, ainsi qu’un ressenti favorable de l’aide et du soutien apportés par ces soignants. Elles ont également exprimé leur satisfaction par rapport à l’information apportée sur la maladie et les traitements proposés, tant par le médecin que lors du temps d’accompagnement soignant. L’enquête a montré, par ailleurs, une forte contribution des aspects organisationnels du dispositif d’annonce au ressenti favorable des personnes malades, et ce, qu’il s’agisse de l’accès au temps d’accompagnement soignant, de la remise du programme personnalisé de soins ou de la réalisation d’une évaluation sociale.

Toutefois, il est constaté une mise en œuvre souvent incomplète du dispositif dans les établissements ayant participé à l’étude. Constat que l’on retrouve dans le cadre du suivi national de la montée en charge du dispositif. L’interprétation de ce dispositif, mis en place depuis plus de 6 ans, et son déploiement semblent très variables d’un établissement à l’autre. Des différences de pratique dans la mise en œuvre du dispositif ont également été mises en évidence selon la catégorie d’établissement. Enfin, des questions persistent sur la réalité de l’articulation hôpital-ville et notamment sur l’information transmise au médecin traitant et le recours proposé pour assurer le suivi au domicile de ses malades.

L’étude réalisée par l’INCa rejoint d’autres travaux et notamment ceux de la Ligue contre le cancer sur plusieurs idées-forces, notamment l’importance pour les personnes malades de pouvoir bénéficier lors de l’annonce d’une écoute et d’un soutien suffisants, d’une information adaptée ainsi que d’un accompagnement personnalisé par l’ensemble de l’équipe soignante. Ces résultats confirment l’intérêt de la structuration du dispositif d’annonce du diagnostic de cancer et l’impact positif de ce dispositif pour les personnes malades. Ils incitent à la poursuite de travaux d’évaluation de la réponse apportée par les dispositifs d’accompagnement. Ils montrent l’importance de la parole donnée aux personnes malades pour adapter au mieux les dispositifs d’accompagnement et de prise en charge.

Télécharger l’Étude sur l’annonce du diagnostic de cancer et le ressenti des malades en 2011 (4.21 MB)

Source : INCa








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents