Edition du 08-05-2021

Les médicaments antitussifs antihistaminiques H1 de 1ère génération et le fenspiride contre-indiqués chez l’enfant de moins de deux ans

Publié le mercredi 16 mars 2011

L’Afssaps a annoncé mardi la contre-indication pour cette population l’utilisation des médicaments antitussifs antihistaminiques H1 de première génération et du fenspiride. Le risque d’effets indésirables lié à l’utilisation de ces médicaments étant supérieur au bénéfice escompté, ils ne sont donc plus délivrés en pharmacie pour les enfants de moins de deux ans à compter du 15 mars 2011.

Les médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et l’Hélicidine® sont contre-indiqués chez le nourrisson depuis le 29 avril 2010. Dans le prolongement de cette mesure, l’Afssaps a réévalué les médicaments indiqués dans le traitement de la toux non productive gênante, en particulier à prédominance nocturne. Les conclusions de la réévaluation montrent que ces produits n’ont pas fait la preuve de leur efficacité. De plus, ils ont pu provoquer dans certains cas des complications neuropsychiatriques (ex : convulsions, agitation) ou des dépressions respiratoires lors de leur utilisation chez l’enfant. Il existe en particulier un risque de somnolence chez le nourrisson qui pourrait être délétère en cas d’encombrement bronchique.

Compte tenu du rapport bénéfice/risque défavorable de ces médicaments, l’Afssaps a décidé de les contre-indiquer chez l’enfant de moins de 2 ans. A la date du 15 mars 2011, certains médicaments antitussifs antihistaminiques H1 de première génération et le fenspiride restent disponibles en pharmacie mais sont désormais contre-indiqués chez l’enfant de moins de deux ans, et d’autres, strictement indiqués pour cette population sont retirés du marché . Un courrier a préalablement été adressé aux médecins et aux pharmaciens pour les informer de cette mesure.

Compte tenu du risque d’automédication au sein d’une même fratrie, l’Afssaps rappelle aux parents que la prescription est individuelle et que les conditions d’utilisation de ces produits sont désormais différentes selon l’âge des enfants.

Depuis le mois d’octobre 2010, l’Afssaps diffuse des documents d’information pour accompagner les professionnels de santé dans leur pratique et éclairer au mieux les parents.

– Une Mise au point (27/10/2010) (144 ko) intitulée « Prise en charge de la toux aiguë chez le nourrisson de moins de deux ans » a été adressée par courrier aux médecins généralistes, aux pédiatres et aux kinésithérapeutes en octobre 2010.

– Pour les parents, un dépliant (09/11/2010) (345 ko)« Bébé tousse ? », disponible dans les pharmacies, résume les mesures qui permettront d’améliorer le confort de l’enfant.

– En complément, un « Questions/Réponses » (15/03/2011) (80 ko) .

– Enfin, une affichette (09/11/2010) (287 ko) rappelant les messages clés a été élaborée pour les cabinets médicaux, les PMI, crèches et haltes garderies.

L’Afssaps rappelle aux professionnels de santé que tout effet indésirable grave ou inattendu doit être déclaré au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont ils dépendent.

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents