Edition du 16-05-2022

Résultats: Transgene reste optimiste malgré des pertes en 2010

Publié le mercredi 16 mars 2011

Transgene annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour 2010 et fait un point sur sa stratégie et son portefeuille de produits. La société biopharmaceutique affiche une perte nette s’établissant à 34,2 millions d’euros en 2010, contre 27,3 millions d’euros pour l’exercice précédent, évolution liée principalement à l’augmentation des dépenses de recherche et développement.

 Des produits d’exploitation en croissance, s’élevant à 14,1 millions d’euros en 2010 contre 11,8 millions d’euros en 2009, soit une augmentation d’environ 20%, liée principalement à l’accord d’option avec Novartis et l’augmentation du crédit d’impôt recherche,
Les dépenses de recherche et développement sont en augmentation d’environ 30%, à 42,5 millions d’euros en 2010 contre 33,0 millions d’euros en 2009, principalement liée à la croissance des dépenses relatives aux essais cliniques des produits du portefeuille de la Société,
La perte nette s’établit à 34,2 millions d’euros en 2010, contre 27,3 millions d’euros pour l’exercice précédent, évolution liée principalement à l’augmentation des dépenses de recherche et développement, et hors augmentation de capital de juin 2010 (valeur brute de 152,0 millions d’euros) et investissement de 5 millions de dollars US dans la société Jennerex, Inc.
La consommation de trésorerie est passée de 22 à 28,8 millions d’euros. Au 31 décembre 2010, la société disposait de 180,3 millions d’euros de trésorerie. Transgene prévoit une consommation de trésorerie de l’ordre de 40,0 millions d’euros en 2011, une augmentation liée notamment à l’évolution des dépenses de recherche clinique.

Pour Transgene, l’année 2010 et le début de l’année 2011 ont été marqués par des évènements importants, avec notamment la signature, en mars, d’un accord d’option sur licence avec Novartis portant sur TG4010, une augmentation de capital de 152,0 millions d’euros en juin, un accord de licence avec la société américaine Jennerex, Inc. portant sur l’acquisition par Transgene des droits européens (y compris Europe de l’Est et Moyen-Orient) du virus oncolytique JX594/TG6006 en septembre et, en février de cette année, le désengagement de Roche du développement du produit TG4001 permettant le retour de tous les droits sur ce produit à Transgene.

« Avec deux partenariats clés signés et un conséquent refinancement réussi, Transgene a, en 2010, affirmé sa volonté de devenir une société biopharmaceutique intégrée. La résiliation par Roche de notre accord de licence n’hypothèque en rien les chances de succès de ce produit. Cette décision de Roche nous permet de recouvrer l’intégralité des droits et du potentiel du produit TG4001. » indique Philippe Archinard, Président Directeur-Général de Transgene. Il ajoute : « Notre bilan financier solide nous permet de développer aujourd’hui un large portefeuille de produits prometteurs. 2011 sera une année riche en news flow et nous l’abordons avec confiance. »

Source : Transgene








MyPharma Editions

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Publié le 13 mai 2022
Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et développement de traitements innovants en immuno-oncologie ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient d’annoncer une levée de fonds Série A de €39m (US $42m) menée par Panacea Venture, CTI Life Sciences et 3B Future Health Fund, auxquels se sont joints adMare BioInnovations, Schroders Capital, Omnes, Turenne Capital, Theodorus, Viva BioInnovator et un investisseur déjà présent, Seventure Partners.

Accès aux nouveaux médicaments : les patients d’Europe du Sud et de l’Est attendent 6 fois plus longtemps

Publié le 13 mai 2022
Accès aux nouveaux médicaments : les patients d'Europe du Sud et de l'Est attendent 6 fois plus longtemps

Dans sa dernière étude, la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA) révèle notamment d’importantes disparités d’accès aux nouveaux médicaments pour les patients en Europe mais également au sein même d’un pays. Un écart de 90 % dans l’accès des patients a été constaté entre les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest et les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

Publié le 12 mai 2022
BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

BioWin, le pôle de compétitivité en santé de la Région Wallonne, vient d’annoncer le lancement d’Urgence Talents, une nouvelle initiative visant à relever les défis posés par le recrutement dans l’industrie biotech et medtech en Belgique. Pour la première fois, des acteurs publics et privés s’associent pour répondre aux besoins spécifiques et urgents des entreprises cherchant à recruter des talents dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie de la santé.

GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

Publié le 12 mai 2022
GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Sanofi : de nouvelles analyses des données relatives au nirsevimab confortent son efficacité contre le VRS

Publié le 11 mai 2022
Sanofi : de nouvelles analyses des données relatives au nirsevimab confortent son efficacité contre le VRS

Sanofi a annoncé que les résultats d’une analyse pré-spécifiée des données groupées de l’essai pivot MELODY de phase III et des essais de phase IIb du nirsevimab ont montré une efficacité (réduction du risque relatif comparativement au placebo) de 79,5 % (IC à 95 : 65,9 à 87,7 ; p<0,0001) contre les infections des voies respiratoires inférieures nécessitant une prise en charge médicale, comme les bronchiolites ou les pneumonies, causées par le VRS chez les nourrissons nés à terme ou peu prématurés au début de leur première saison de circulation du VRS1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents