Edition du 19-02-2020

Les pilules de 1ère et 2ème génération représentent 71 % des ventes de COC

Publié le jeudi 30 mai 2013

Les pilules de 1ère et 2ème génération représentent 71 % des ventes de COCPour le quatrième mois consécutif, l’ANSM livre un nouveau point sur l’évolution de l’utilisation des contraceptifs oraux combinés (COC) et des autres contraceptifs. Fin avril 2013, les pilules de 1ère et 2ème génération représentent 71 % des ventes de COC, et les 3ème et 4ème génération 29 % de ces ventes. Ce ratio est supérieur à 75 %/25 % dans plusieurs régions.

Les ventes des autres dispositifs (implants, stérilets avec ou sans progestatif) augmentent de 23 %, et plus particulièrement les stérilets au cuivre qui augmentent de 41 % au niveau national et entre 26 et 54 % selon les régions.

Les analyses portent sur les données de vente de l’ensemble des pilules estroprogestatives (1ère , 2ème , 3ème et 4ème génération), les progestatifs oraux, les contraceptifs estroprogestatifs non oraux (anneau vaginal, patch) et les contraceptifs autres, (implants, stérilets avec ou sans progestatif). La période d’observation intègre les ventes du mois d’avril 2013 et les comparaisons sont réalisées entre les périodes décembre 2012-avril 2013 et décembre 2011-avril 2012. Les données de vente sont issues d’un panel de 3004 officines (Celtipharm).

La forte diminution des ventes de COC de 3ème et 4ème génération continue à s’accentuer en avril 2013, avec une baisse de 44 % par rapport à avril 2012. Cette baisse est de 26 % sur la période décembre 2012-fin avril 2013 par rapport à la même période de l’année précédente.

Pour leur part, les ventes de COC de 1ère et 2ème génération augmentent de 28 % en avril 2013 comparativement à avril 2012. Cette augmentation est de 18 % sur la période décembre 2012-avril 2013 comparée à la même période de l’année précédente. Sur la France entière, une diminution globale des ventes de COC, toutes générations, de l’ordre de 2,8 %, est observée sur la période décembre 2012-fin avril 2013 comparée à la même période de l’année précédente.

L’analyse des ventes de COC par région , réalisée sur la période décembre 2012- avril 2013 comparée à la même période de l’année précédente, montre une diminution relativement homogène des ventes de COC de 3ème et 4ème génération , autour de 25 %.

Les COC de 1ère et 2ème génération représentent actuellement 71 % des ventes de COC et les 3ème et 4ème génération 29 %. Ce ratio était de 52/48 sur la même période de l’année précédente. Ce ratio est supérieur à 75%/ 25% dans plusieurs régions (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre et Champagne-Ardenne).

Les ventes des autres contraceptifs estroprogestatifs non oraux affichent également une baisse de l’ordre de 10 % au niveau national. Cette diminution concerne 20 régions françaises sur les 21 étudiées.

Inversement, les ventes des autres dispositifs (implants, stérilets) augmentent de 23 % . L’augmentation la plus marquée concerne les DIU au cuivre dont les ventes progressent de 41 %, avec des chiffres allant selon les régions de 26 % en Champagne-Ardenne à 54 % en Rhône-Alpes.

Sur la période étudiée, les ventes globales de contraceptifs (hors préservatifs) ont diminué de 1,1 % par rapport à la même période de l’année précédente, et de 3,2 % si l’anti-acnéique DIANE 35 est pris en compte dans la contraception globale.

Ces données confirment la diminution importante de l’utilisation des COC de 3ème et 4ème génération, au niveau national et dans toutes les régions. Ces résultats vont dans le sens d’une minimisation des risques liés aux COC.

Source:  ANSM








MyPharma Editions

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Publié le 18 février 2020
Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Le groupe pharmaceutique Novartis vient d’annoncer dans un communiqué que la Commission Européenne (CE) a approuvé Beovu® (brolucizumab) en seringue pré-remplie pour le traitement chez l’adulte de la forme néovasculaire (humide) de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Publié le 18 février 2020
Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Servier et Oncodesign, société biopharmaceutique française, ont annoncé le franchissement d’une étape majeure dans le cadre de leur partenariat stratégique concernant la recherche et le développement de candidats-médicaments potentiels pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Publié le 14 février 2020
Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Le Pr Fabrice André a été nommé Directeur de la Recherche de Gustave Roussy par la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal. Il a pris ses fonctions le 11 février, pour un mandat de cinq ans. Il succède au Pr Eric Solary qui a assuré cette mission depuis 2011.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

Publié le 13 février 2020
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher au titre de Directeur des Affaires Corporate et de Heiner Haug en tant que Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies territoriales. Ils rejoignent ainsi le Comité de Direction France et reporteront directement à Olivier Nataf, Président d’AstraZeneca France.

France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Publié le 13 février 2020
France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Le Leem, la fédération des Entreprises du Médicament et France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont annoncé les axes de travail conjoints pour l’année 2020 afin de dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation en France, de renforcer l’attractivité de la filière et de contribuer à favoriser les conditions d’accès rapide des patients aux innovations.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents