Edition du 19-01-2021

Les remboursements de soins du régime général en hausse de 2,3% sur 2013

Publié le vendredi 31 janvier 2014

Selon le dernier point de l’Assurance maladie, les remboursements de soins du régime général ont progressé de 2,3% et de 2,6% pour les remboursements de soins de ville sur l’année 2013. Les remboursements de médicaments sont quasiment stables en 2013 (-0,2%), après une diminution de -0,9% en 2012.

Les remboursements de soins de ville en 2013 sont marqués par une croissance faible des remboursements de produits de santé, d’analyses médicales et d’indemnités journalières, une progression mesurée des remboursements de soins des médicaux et dentaires, une évolution plus dynamique des remboursements de soins d’auxiliaires médicaux et des dépenses de transport sanitaires.

En données corrigées des variations calendaires, les dépenses de soins de médecins et dentistes progressent de +2,7% en 2013, après être restées stables en 2012. Les remboursements de soins de médecine générale augmentent de +2,8% (-1,2% en 2012). La mise en place du forfait médecin traitant, la majoration de consultations des personnes âgées expliquent, en grande partie, l’évolution de ces remboursements de soins ; l’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à +2,7% en 2013 contre +0,1% en 2012 et +3,3% en 2011.  Les remboursements de soins dentaires progressent faiblement en 2013 (+0,6%) après avoir été quasiment stables en 2012 (+0,1%).

Au sein des soins d’auxiliaires médicaux, dont les remboursements augmentent de +7,8% en 2013 (+6,4% en 2012), ce sont les soins infirmiers qui connaissent l’évolution la plus dynamique : +8,3% (contre +7,9% en 2012), dont 2,2 points du fait de la revalorisation des actes infirmiers intervenue en juin 2012 et +6,1 % d’effet volume. Les remboursements de soins de masso-kinésithérapie progressent de +6,8%, après +4,4% en 2012. La revalorisation des actes de masso-kinésithérapie en juillet 2012 intervient pour +3,5 point dans la hausse de ces remboursements de soins, l’effet volume pour +3,3%.

La croissance des médicaments délivrés en ville est stable

Les remboursements de produits de santé, composés des médicaments et des produits de la LPP, enregistrent une faible hausse par rapport à l’année précédente (+1,1%, après +0,0% en 2012). Les remboursements de médicaments sont quasiment stables en 2013 (-0,2%), après une diminution de -0,9% en 2012. La croissance des médicaments délivrés en ville est aussi stable à -0,1% (après -1,6% en 2012). De plus, l’évolution des médicaments rétrocédés rompt avec les évolutions des années passées, s’établissant à -1,6% (+7,3 % en 2012). Les remboursements des autres produits de santé, et en particulier ceux de la liste des produits et prestations, enregistrent une progression soutenue de +6,9%. Cette augmentation est supérieure à celle de 2012 (+5,0%).

La progression des dépenses de transports sanitaires est de +6,4% en 2013 contre +3,8% l’année précédente. L’évolution des dépenses d’indemnités journalières est de +0,7% en 2013 contre -1,2% en 2012 et +2,9% en 2011. Cette progression mesurée s’explique par une diminution de -0,5 % du volume d’IJ.

L’évolution des versements aux établissements de santé est de +1,5% en 2013. Pour les soins hospitaliers de court séjour (médecine chirurgie et obstétrique), la progression est de +2,1% pour les établissements publics et +2,9% pour les cliniques privées. Les dépenses liées aux hospitalisations en psychiatrie et en soins de suite et réadaptation s’accroissent de +1,2% et +4,5% respectivement. Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de +4,8 % dont +4,0 % pour les établissements et services pour personnes handicapées et +5,7 % pour les établissements et services pour personnes âgées.

Au total, les dépenses du régime général progressent en 2013 de +2,3% en données corrigées des jours ouvrés.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents