Edition du 25-03-2019

L’Institut Curie et LEO Pharma lancent un projet d’intelligence artificielle

Publié le mardi 12 mars 2019

L'Institut Curie et LEO Pharma lancent un projet d’intelligence artificielleLEO Pharma et l’Institut Curie initient une collaboration pour identifier les facteurs de risque de survenue de thrombose chez les patients atteints de cancer. Le projet vise à évaluer dans quelle mesure l’intelligence artificielle peut compléter l’expérience du médecin pour comprendre comment certains facteurs amènent des patients atteints de cancer à développer une Maladie Thromboembolique Veineuse.

Les patients atteints de cancer présentent un risque multiplié par 4 de développer une Maladie Thromboembolique Veineuse (MTEV), ou thrombose, qui se caractérise par la formation d’un caillot au sein du système veineux, au cours de leur traitement[i]. Le cancer constitue d’ailleurs à lui seul un des facteurs de risque les plus fréquents de survenue de MTEV en raison de plusieurs facteurs [ii] :

. Du cancer lui-même, le sang ayant tendance à coaguler plus facilement chez le patient atteint de cancer, ce qui a pour conséquence le risque de formation d’un caillot,
. Des cathéters veineux centraux qui sont souvent posés chez les patients pour faciliter l’administration de la chimiothérapie,
. De certains traitements anti-cancéreux (chimiothérapie, traitements hormonaux, radiothérapie, chirurgie).

LEO Pharma est impliqué depuis 80 ans dans le domaine de la thrombose avec le développement de molécules pour traiter ou prévenir les maladies thromboemboliques. L’objectif de cette étude rétrospective dont les résultats sont attendus dans le courant de l’année 2019, intitulée DASTO, consiste à évaluer dans quelle mesure la « Science des données » ou « Data Science » peut compléter l’expérience du médecin pour aider à comprendre comment certains facteurs connus, et d’autres facteurs encore inconnus, peuvent amener des patients atteints de cancer à développer une MTEV. Si tel était le cas, de nouvelles recommandations pour prévenir le développement de ces thromboses pourraient être envisagées ainsi que l’identification d’un ou de plusieurs profils de patients à risque. Afin de répondre à ce défi, LEO Pharma soutient l’initiative des chercheurs et cliniciens de l’Institut Curie afin de développer de nouvelles approches innovantes d’intelligence artificielle.

Pour le Dr Alain Livartowski, Directeur des Données de l’Ensemble Hospitalier à l’Institut Curie : « L’Institut Curie travaille depuis de nombreuses années sur cette question médicale mais l’utilisation de nouvelles technologies en science des données pourrait améliorer la prise en charge de la maladie thromboembolique chez les patients suivis en cancérologie. En réunissant les savoir-faire de cliniciens de l’Institut Curie (anesthésiste et pneumologue) et de la direction des données de l’Institut Curie, ce partenariat pourrait répondre à un besoin médical non couvert ».

Selon le Dr Nadia Spiess, Directeur Médical Thrombose chez LEO Pharma : « Avec son soutien à l’Institut Curie, LEO Pharma poursuit son engagement pour faire avancer la recherche sur les liens entre cancers et thrombose. Aujourd’hui, le risque de thrombose est souvent sous-estimé en France, la prévention et la prise en charge des patients sont complexes et nécessitent de nouvelles données pour comprendre quels sont les facteurs de risque à prendre en compte. Le projet DASTO a pour objectif d’apporter des éclaircissements à ces questions. »

Amaury Martin, Directeur Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur de l’Institut Carnot Curie Cancer conclut : « Cet accord entre un laboratoire pharmaceutique et l’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) est un exemple emblématique de la stratégie de l’Institut Curie dans le domaine de l’analyse des données. L’Institut Curie se positionne comme un acteur de référence dans le développement et l’application de nouvelles technologies visant à améliorer la prise en charge des patients ».

[i] Alok A Khorana et al. Incidence and Predictors of Venous Thromboembolism (VTE) Among Ambulatory High-Risk Cancer Patients Undergoing Chemotherapy in the United States. Cancer 2013;119:648-55

[ii] Heit JA, Silverstein MD, Mohr DN. Risk factors for deep Vein Thrombosis and Pulmonary Embolism – A Population-Based Case-control Study. Arch Intern Med 2000;160:809-815

Source : LEO Pharma








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions