Edition du 25-05-2022

Accueil » Recherche

L’Institut Imagine accélère la recherche sur les épilepsies d’origine génétique

Publié le lundi 28 mars 2022

L’Institut Imagine accélère la recherche sur les épilepsies d’origine génétique Vendredi 18 mars 2022, l’Institut des maladies génétiques Imagine (AP-HP, Inserm, Université Paris Cité) situé à l’Hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, labellisé Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) et Institut Carnot, a inauguré une chaire mécénale dédiée aux encéphalopathies épileptiques avec troubles du neurodéveloppement, la chaire « Geen-DS ». Ce projet vise à comprendre les mécanismes moléculaires sous-jacents en combinant des données de pointe sur les patients, des données de santé publique et des données de l’environnement dans le but d’identifier et de tester des thérapies innovantes. Porté par l’Institut Imagine grâce au soutien du Fonds FAMA abrité par la Swiss Philanthropy Foundation, ce projet illustre la manière dont le modèle original de l’Institut Imagine, IHU alliant public et privé, accélère la recherche sur les maladies génétiques.

Comprendre et traiter les encéphalopathies avec troubles du neurodéveloppement

Les épilepsies rares sont un groupe hétérogène de maladies cérébrales, en majorité génétiques, qui se manifestent à la fois par des crises épileptiques, mais aussi souvent par une déficience intellectuelle et cognitives, des troubles du comportement ou des troubles moteurs. Certains patients présentent un risque élevé de mort subite. Ces formes très invalidantes, appelées encéphalopathies épileptiques et développementales, peuvent avoir plusieurs causes telles que des défauts génétiques affectant les neurones, au niveau des canaux par lesquels transite le signal nerveux dans le cerveau. C’est par exemple le cas des mutations pathogènes de KCNB1 qui provoquent des épilepsies avec troubles du neurodéveloppement.

« Le traitement de ces épilepsies avec troubles du développement est resté jusqu’à présent essentiellement empirique, utilisant des médicaments développés pour traiter les crises plutôt que la cause sous-jacente. L’identification récente de ces formes génétiques ouvre une voie pour le développement de thérapies ciblées. Mettre le patient et ses besoins au centre de ces thérapeutiques et développer des thérapeutiques basées sur une exploration des mécanismes utilisant les modèles animaux et cellulaires sont les objectifs principaux de cette chaire.», expliquent le Pr Rima Nabbout et le Dr Edor Kabashi, porteurs du projet à l’Institut Imagine.

Dans ce contexte, la chaire Geen-DS met en œuvre un projet scientifique fondé sur 4 axes :

Axe 1 : Croiser des données cliniques et des analyses moléculaires de pointe pour accroître la compréhension de la maladie, identifier des groupes de patients avec un profil similaire et mettre en évidence des biomarqueurs
Axe 2 : Identifier les voies dérégulées, à l’aide de modèles cellulaires dérivés des cellules des patients ou des modèles animaux adéquats, développés spécifiquement
Axe 3 : Définir des mécanismes pathologiques communs dans ces modèles pour identifier et tester de nouveaux traitements
Axe 4 : Concevoir et tester de nouvelles thérapies géniques, en combinaison et en parallèle d’une approche pharmacologique
La chaire Geen-DS sera dirigée pour la partie scientifique à l’Institut Imagine par le Pr Rima Nabbout* au sein de l’équipe de recherche translationnelle sur les maladies neurologiques co-dirigé par le Dr Edor Kabashi*.

Créer des leviers pour accélérer la recherche

« En tant qu’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU), l’Institut Imagine rassemble des expertises et financements émanant à la fois des pouvoirs publics, de ses membres fondateurs, et de ses mécènes et donateurs. Cette synergie nous confère une indépendance et une réactivité indispensables pour rester à la pointe de la recherche sur les maladies génétiques, accélérer les découvertes, et apporter plus rapidement des solutions aux patients atteints de maladies génétiques », explique le Pr Stanislas Lyonnet, Directeur de l’Institut Imagine.

La chaire Geen-DS illustre parfaitement ce modèle et cette accélération de la recherche. En effet, le projet scientifique est financé à 25 % par le mécénat du Fonds FAMA abrité par la Swiss Philanthropy Foundation, les 75 % restants par l’Institut Imagine dans le cadre de sa feuille de route scientifique et stratégique 2018-2028, dans l’attente d’autres partenaires financiers et de nouveaux mécènes. Elle s’ancre dans la stratégie mécénale déployée par l’Institut Imagine.

Grâce à la générosité de philanthropes en France et à l’International (individus, entreprises mécènes, fondations d’entreprises ou familiales, fonds d’investissement…), l’Institut Imagine développe des chaires mécénales sur quatre axes : la recherche médicale, le soin et le traitement, l’enseignement et l’accès « à et pour » tous. Elles ont pour objectif de répondre à des enjeux majeurs de santé publique, en menant des programmes de recherche collaboratifs et translationnels à fort impact sociétal. En 3 à 5 ans, ces chaires visent à aboutir à des avancées scientifiques décisives.

Source et visuel : Institut Imagine








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents