Edition du 25-05-2022

L’Ordre national des pharmaciens lance une opération d’information dans 23 000 officines

Publié le vendredi 29 mars 2013

L’Ordre national des pharmaciens lance une opération d’information dans 23 000 officinesL’Ordre national des pharmaciens a mis en œuvre depuis le mois de mars une opération d’information d’envergure dans les 23 000 officines françaises. Elle a pour signature : « Gardons les pieds sur terre ! ». Objectif : expliquer aux Français qu’ « être docteur en pharmacie ne suffit pas pour délivrer des médicaments ».

« Dans une récente campagne publicitaire, les Français ont entendu qu’il était incompréhensible que des docteurs en pharmacie ne puissent délivrer des médicaments. On ne peut laisser les Français face à une telle interrogation ! La population doit savoir qu’être docteur en pharmacie, c’est bien, c’est une preuve de connaissance. Mais que cela ne suffit pas pour délivrer des médicaments. », explique Isabelle Adenot, Président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

Cette campagne vise à permettre aux pharmaciens d’engager le dialogue avec les patients afin de leur expliquer qu’un pharmacien est un professionnel de santé. « Le patient a besoin de garanties, de sécurité, d’éthique. Il a besoin d’un pharmacien indépendant et inscrit à son Ordre qui surveille sa déontologie et contrôle chaque année l’actualisation de ses connaissances », souligne l’Ordre.

Autre point soulevé,« une pharmacie n’est pas un commerce comme un autre ». « Une pharmacie répond à des garanties sanitaires. Elle est inspectée par les autorités sanitaires. Son emplacement est visé par les autorités de l’État », poursuit l’Ordre des pharmaciens.

Enfin, l’ordre souhaite rappeler que le « médicament n’est pas un produit comme un autre » . » La Cour de justice de l’Union européenne a reconnu « le caractère très particulier des médicaments, dont les effets thérapeutiques les distinguent substantiellement de toute autre marchandise » », rappelle-t-il.

Un kit de communication (affiche, documents,…), accompagné d’un courrier d’information co-signé par les Présidents du Conseil national et des conseils centraux de la chaîne du médicament, sera par ailleurs envoyé avec l’aide logistique des grossistes répartiteurs, fin mars à toutes les officines.

À noter : une adresse mail « gardonslespiedssurterre@ordre.pharmacien.fr » a été créée afin de permettre aux pharmaciens de faire part de leurs commentaires et de leurs retours d’expérience relatifs à cette opération d’information.








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents