Edition du 05-06-2020

MaaT Pharma et Biocodex s’associent pour industrialiser le Transfert de Microbiote Fécal (TMF) et développer une forme orale

Publié le jeudi 8 juin 2017

MaaT Pharma et Biocodex s’associent pour industrialiser le Transfert de Microbiote Fécal (TMF) et développer une forme oraleUn an après avoir investi dans MaaT Pharma, la société pharmaceutique Biocodex franchit une étape supplémentaire aux côtés de la biotech française qui développe des microbio-thérapies innovantes pour traiter les maladies graves liées à la dysbiose (déséquilibres du microbiote intestinal).

En l’espace de deux ans, la microbiotech* basée à Lyon est devenue un des leaders dans le domaine du microbiote intestinal. Cette dernière offre une approche sélective en renforçant l’homéostasie intestinale pour améliorer le rétablissement et le traitement des patients atteints de maladies potentiellement mortelles.

MaaT Pharma a créé la première plateforme européenne de TMF conforme aux normes BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication). Son démarrage a immédiatement été suivi par le lancement d’un premier essai clinique en juin 2016, ce qui fait de MaaT Pharma l’une des start-ups les plus avancées dans le domaine du microbiote. La microbiotech conduit actuellement trois essais cliniques, dans les domaines de l’onco-hématologie et des maladies infectieuses. Dans une industrie en pleine croissance, la start-up scelle avec Biocodex un partenariat visant à industrialiser le TMF et à développer une forme orale. MaaT Pharma prévoit la mise sur le marché se son médicament en 2023.

La collaboration entre les deux sociétés débute en mars 2016 lorsque Biocodex devient actionnaire de la microbiotech. « Grâce à son vaste portefeuille de produits allant des probiotiques (Ultra-Levure) aux médicaments RX, Biocodex apporte 60 ans d’expertise pour soutenir le développement rapide de MaaT Pharma et accroître le champ d’application du TMF. Ce partenariat souligne en outre l’excellence de la recherche française dans le domaine du microbiote sur la scène internationale », souligne la société dans un communiqué.

« Ce projet marque une avancée décisive dans le développement d’une nouvelle approche de la médecine basée sur le microbiote. Nous sommes ravis de collaborer avec Biocodex, un expert dans le développement de médicaments à base de micro-organismes, pour créer un nouveau paradigme dans le traitement de la dysbiose. », Hervé Affagard, CEO et Co-Fondateur de MaaT Pharma.

* microbiotech ou MicrobioT/Tech : Biotech spécialiste du microbiote intestinal

Source : MaaT Pharma








MyPharma Editions

Gustave Roussy : le Dr Jean-Michel Heard nommé secrétaire général de la recherche

Publié le 4 juin 2020
Gustave Roussy : le Dr Jean-Michel Heard nommé secrétaire général de la recherche

Gustave Roussy renforce sa direction de la recherche avec l’arrivée le 2 juin du Dr Jean-Michel Heard en tant que Secrétaire Général. En lien avec le Pr Fabrice André, directeur de la recherche de l’Institut, le Dr Heard participera à la définition de la politique de la recherche, contribuera à l’élaboration de la stratégie scientifique et conduira sa mise en œuvre sur le plan organisationnel. Il coordonnera également les réponses aux appels à projets nationaux et internationaux.

Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Publié le 4 juin 2020
Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Isabelle Adenot, Catherine Geindre, Valérie Paris et Christian Saout sont nommés membres du Collège de la Haute Autorité de santé par le président de la République à compter du 1e juin 2020 par décret du 31 mai 2020. La première l’est sur proposition du président du Conseil économique, social et environnemental, les suivants sur proposition du ministre des Solidarités et de la Santé. Catherine Geindre et Valérie Paris intègrent pour la première fois le Collège alors qu’Isabelle Adenot et Christian Saout effectueront un second mandat.

Pierre Fabre : AMM européenne pour BRAFTOVI® en association avec du cétuximab dans le cancer colorectal métastatique avec mutation BRAFV600E

Publié le 4 juin 2020
Pierre Fabre : AMM européenne pour BRAFTOVI® en association avec du cétuximab dans le cancer colorectal métastatique avec mutation BRAFV600E

Pierre Fabre vient d’annoncer l’autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne (CE) de BRAFTOVI® (encorafénib) en association avec du cétuximab (commercialisé sous le nom d’Erbitux®), dans le cadre du traitement des patients adultes atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) avec mutation BRAFV600E ayant reçu un traitement systémique au préalable.1

Galapagos France : le Docteur Xavier Amores nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 3 juin 2020
Galapagos France : le Docteur Xavier Amores nommé au poste de Directeur Médical

Le Docteur Xavier Amores a rejoint l’équipe de Fabrice Michiels, Directeur Général de Galapagos France, en tant que Directeur Médical France depuis le 20 avril 2020, constituant ainsi le point final d’une Medical leadership team aboutie.

Benjamin Pruvost nommé Président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Publié le 2 juin 2020
Benjamin Pruvost nommé Président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Nommé par le Conseil de surveillance de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) le 18 mai dernier, Benjamin Pruvost prendra ses fonctions de Président du Directoire de la FRM à la mi-juin. Il succède à Denis Le Squer qui occupait ces fonctions depuis 2006.

Celltrion : résultats précliniques positifs pour son traitement antiviral par anticorps du COVID-19

Publié le 2 juin 2020
Celltrion : résultats précliniques positifs pour son traitement antiviral par anticorps du COVID-19

Le groupe Celltrion vient d’annoncer des résultats pré-cliniques probants pour son traitement par anticorps antiviral du COVID-19, avec des données établissant une réduction de 100 fois de la charge virale du SRAS-CoV-2, le virus à l’origine du COVID-19. Le traitement a également mis en évidence une amélioration des lésions pulmonaires à un niveau d’activité normal dans des modèles animaux.

Nicox : démarrage de la 1ère étude de phase 3 pour le NCX 470 dans le glaucome

Publié le 2 juin 2020
Nicox : démarrage de la 1ère étude de phase 3 pour le NCX 470 dans le glaucome

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé le démarrage de la première étude clinique de phase 3, Mont Blanc, par le recrutement, hier, des premiers 12 patients. L’étude Mont Blanc vise à évaluer le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents