Edition du 21-01-2021

Bone Therapeutics finalise le recrutement des patients pour l’analyse intermédiaire de la Phase III avec PREOB® dans l’ostéonécrose

Publié le jeudi 8 juin 2017

Bone Therapeutics finalise le recrutement des patients pour l'analyse intermédiaire de la Phase III avec PREOB® dans l'ostéonécroseBone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé aujourd’hui avoir finalisé le recrutement des 44 patients traités nécessaires pour l’analyse intermédiaire, prévue dans le cadre de l’essai de Phase III de son produit de thérapie cellulaire osseuse autologue PREOB® dans l’ostéonécrose de la hanche.

Si les résultats de cette analyse intermédiaire, basée sur un suivi des patients durant 12 mois, montrent un signal d’efficacité fort de PREOB®, le recrutement de l’étude pourrait être arrêté prématurément. Les résultats du suivi de 12 mois sont attendus au T3 2018.

L’analyse intermédiaire sera basée sur un nouvel objectif cliniquement pertinent, validé par l’Agence européenne des médicaments (AEM), qui reflète la valeur ajoutée apportée aux patients. Cet objectif consiste en une analyse de répondeurs combinant les variables co-primaires originales, sans impact sur le design de l’étude ni sur la collecte des données. L’utilisation de ce nouvel objectif primaire plus restrictif a permis de réduire à 118 le nombre de patients devant être recrutés (contre 130 initialement). Aussi, tel que mentionné dans le nouveau protocole approuvé par les autorités compétentes des pays dans lesquels l’essai est mené, l’observation d’un signal fort d’efficacité durant l’analyse intermédiaire pourrait permettre l’arrêt prématuré de l’étude. L’étude est actuellement en cours dans des centres en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ainsi qu’au Royaume-Uni.

L’étude de Phase III est un essai pivot randomisé, en double aveugle et contrôlé par placébo, visant la confirmation de la sécurité et de l’efficacité de PREOB® au cours des stades précoces de l’ostéonécrose de la tête fémorale pendant une durée de 24 mois. Les patients ont reçu soit une dose unique de PREOB® soit un placebo dans la lésion nécrotique via une procédure de forage simple. Les résultats d’une précédente étude exploratoire de Phase IIB dans l’ostéonécrose, présentés à l’occasion du Congrès annuel européen de rhumatologie (EULAR) en juin 2016, ont démontré une amélioration marquée et durable de la douleur et de la capacité fonctionnelle, ainsi qu’une réduction du risque de fracture avec PREOB® par rapport au traitement standard.

Bien que peu fréquente, l’ostéonécrose est une pathologie orthopédique sévère et douloureuse, caractérisée par la mort du tissu osseux, entraînant à terme la fracture de l’os. La forme la plus courante de la maladie est l’ostéonécrose de la hanche, qui conduit à un effondrement de la tête fémorale et à la dégénérescence de l’articulation, nécessitant à terme une prothèse totale de hanche. Cependant, cette pathologie affecte généralement les personnes jeunes (entre 30 et 50 ans), pour lesquelles une prothèse totale de la hanche n’est pas une solution appropriée à long terme, compte tenu de la durée de vie relativement limitée des prothèses.

« PREOB® a fourni à Bone Therapeutics une preuve de concept majeure dans le développement de sa plateforme unique de thérapie cellulaire osseuse. La finalisation du recrutement pour l’analyse intermédiaire de l’étude de Phase III de PREOB® dans l’ostéonécrose est une étape importante de la validation de cette plateforme, dont le produit allogénique ALLOB® est en phase avancée de développement clinique. Nous avons hâte de pouvoir annoncer les résultats de l’analyse intermédiaire au T3 2018, à l’issue d’une période de suivi de 12 mois des patients, et de pouvoir potentiellement proposer une nouvelle option thérapeutique aux patients souffrant de cette maladie orpheline invalidante », a déclaré Thomas Lienard, Directeur Général de Bone Therapeutics.

« Nous sommes particulièrement satisfaits d’avoir pu traiter les 44 patients requis pour l’analyse intermédiaire de l’essai de Phase III avec PREOB® dans l’ostéonécrose », a commenté Miguel Forte, Chief Medical Officer de Bone Therapeutics. « En étant robuste et optimisée, la nouvelle analyse que nous avons adoptée est plus pertinente que l’approche initiale pour mettre en évidence les résultats pour les patients et la plus-value clinique. Elle pourrait ainsi nous permettre de parvenir à un résultat à partir d’un nombre de patients plus restreint, ce qui accélérerait le déroulement de l’essai ».

Source :  Bone Therapeutics








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents