Edition du 14-11-2018

Bone Therapeutics finalise le recrutement des patients pour l’analyse intermédiaire de la Phase III avec PREOB® dans l’ostéonécrose

Publié le jeudi 8 juin 2017

Bone Therapeutics finalise le recrutement des patients pour l'analyse intermédiaire de la Phase III avec PREOB® dans l'ostéonécroseBone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé aujourd’hui avoir finalisé le recrutement des 44 patients traités nécessaires pour l’analyse intermédiaire, prévue dans le cadre de l’essai de Phase III de son produit de thérapie cellulaire osseuse autologue PREOB® dans l’ostéonécrose de la hanche.

Si les résultats de cette analyse intermédiaire, basée sur un suivi des patients durant 12 mois, montrent un signal d’efficacité fort de PREOB®, le recrutement de l’étude pourrait être arrêté prématurément. Les résultats du suivi de 12 mois sont attendus au T3 2018.

L’analyse intermédiaire sera basée sur un nouvel objectif cliniquement pertinent, validé par l’Agence européenne des médicaments (AEM), qui reflète la valeur ajoutée apportée aux patients. Cet objectif consiste en une analyse de répondeurs combinant les variables co-primaires originales, sans impact sur le design de l’étude ni sur la collecte des données. L’utilisation de ce nouvel objectif primaire plus restrictif a permis de réduire à 118 le nombre de patients devant être recrutés (contre 130 initialement). Aussi, tel que mentionné dans le nouveau protocole approuvé par les autorités compétentes des pays dans lesquels l’essai est mené, l’observation d’un signal fort d’efficacité durant l’analyse intermédiaire pourrait permettre l’arrêt prématuré de l’étude. L’étude est actuellement en cours dans des centres en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ainsi qu’au Royaume-Uni.

L’étude de Phase III est un essai pivot randomisé, en double aveugle et contrôlé par placébo, visant la confirmation de la sécurité et de l’efficacité de PREOB® au cours des stades précoces de l’ostéonécrose de la tête fémorale pendant une durée de 24 mois. Les patients ont reçu soit une dose unique de PREOB® soit un placebo dans la lésion nécrotique via une procédure de forage simple. Les résultats d’une précédente étude exploratoire de Phase IIB dans l’ostéonécrose, présentés à l’occasion du Congrès annuel européen de rhumatologie (EULAR) en juin 2016, ont démontré une amélioration marquée et durable de la douleur et de la capacité fonctionnelle, ainsi qu’une réduction du risque de fracture avec PREOB® par rapport au traitement standard.

Bien que peu fréquente, l’ostéonécrose est une pathologie orthopédique sévère et douloureuse, caractérisée par la mort du tissu osseux, entraînant à terme la fracture de l’os. La forme la plus courante de la maladie est l’ostéonécrose de la hanche, qui conduit à un effondrement de la tête fémorale et à la dégénérescence de l’articulation, nécessitant à terme une prothèse totale de hanche. Cependant, cette pathologie affecte généralement les personnes jeunes (entre 30 et 50 ans), pour lesquelles une prothèse totale de la hanche n’est pas une solution appropriée à long terme, compte tenu de la durée de vie relativement limitée des prothèses.

« PREOB® a fourni à Bone Therapeutics une preuve de concept majeure dans le développement de sa plateforme unique de thérapie cellulaire osseuse. La finalisation du recrutement pour l’analyse intermédiaire de l’étude de Phase III de PREOB® dans l’ostéonécrose est une étape importante de la validation de cette plateforme, dont le produit allogénique ALLOB® est en phase avancée de développement clinique. Nous avons hâte de pouvoir annoncer les résultats de l’analyse intermédiaire au T3 2018, à l’issue d’une période de suivi de 12 mois des patients, et de pouvoir potentiellement proposer une nouvelle option thérapeutique aux patients souffrant de cette maladie orpheline invalidante », a déclaré Thomas Lienard, Directeur Général de Bone Therapeutics.

« Nous sommes particulièrement satisfaits d’avoir pu traiter les 44 patients requis pour l’analyse intermédiaire de l’essai de Phase III avec PREOB® dans l’ostéonécrose », a commenté Miguel Forte, Chief Medical Officer de Bone Therapeutics. « En étant robuste et optimisée, la nouvelle analyse que nous avons adoptée est plus pertinente que l’approche initiale pour mettre en évidence les résultats pour les patients et la plus-value clinique. Elle pourrait ainsi nous permettre de parvenir à un résultat à partir d’un nombre de patients plus restreint, ce qui accélérerait le déroulement de l’essai ».

Source :  Bone Therapeutics








MyPharma Editions

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

HAS : renouvellement de la commission de la transparence

Publié le 13 novembre 2018
HAS : renouvellement de la commission de la transparence

La Haute Autorité de Santé (HAS) a procédé au renouvellement de la commission de la transparence le 24 octobre 2018. Vingt-trois membres ont ainsi été nommés pour 3 ans. Par rapport à la composition du précédent mandat, certaines disciplines sont renforcées : l’oncologie, la pneumologie, la neurologie, la méthodologie et les biostatistiques. À ce jour, 5 postes restent à pourvoir, dont 2 membres d’associations de patients ou d’usagers.

IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

Publié le 13 novembre 2018
IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

IntegraGen, société spécialisée dans la transformation de données issues d’échantillons biologiques en information génomique et en outils de diagnostic pour l’oncologie, va collaborer avec Google Cloud pour la mise en ligne de ses outils avancés d’analyse génomique, SIRIUS™ et MERCURY™ sur la Google Cloud Platform. Ce partenariat permet le transfert et le traitement accéléré des données ainsi qu’une amélioration de leur sécurité pour les utilisateurs, cliniciens ou chercheurs.

Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 novembre 2018
Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé avoir présenté des posters portant sur des données prometteuses du PXL770 et du PXL065 (anciennement DRX-065, acquis auprès de DeuteRx LLC) pour le traitement de la NASH lors du congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases), qui s’est tenu les 10 et 11 novembre 2018 à San Francisco en Californie.

Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Publié le 12 novembre 2018
Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, a annoncé lundi le recrutement du Dr. Sarah Gould au poste de Directrice du Développement. A ce titre, elle supervisera le passage des programmes de R&D de Nosopharm du stade préclinique vers la clinique.

Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Publié le 12 novembre 2018
Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé les résultats détaillés de l’essai de Phase 1 évaluant la tolérance et l’immunogénicité de TG1050 chez des patients atteints d’hépatite B chronique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions