Edition du 08-12-2021

Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Publié le jeudi 24 juin 2021

Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inéditesBayer vient d’annoncer que sa filiale BlueRock Therapeutics a administré la première dose de neurones dopaminergiques issus de cellules souches pluripotentes à un patient atteint de la maladie de Parkinson, dans le cadre de son étude clinique ouverte de phase 1. En parallèle un programme de thérapie génique visant à développer des traitements avancés pour la maladie de Parkinson est également développé par la société Asklepios BioPharmaceutical. (AskBio), spécialisée dans les thérapies géniques à base de virus adéno-associés (AAV) et appartenant à Bayer. Le recrutement et l’évaluation des patients est en cours dans le cadre d’une étude clinique de phase 1b.

« Le potentiel des candidats cliniques de BlueRock et d’AskBio pour le traitement de la maladie de Parkinson pourrait être majeur », déclare Wolfram Carius, Directeur de l’activité Thérapie génique et cellulaire de Bayer. « Pour la première fois, nous pourrions être en mesure de stopper et d’inverser le cours de cette maladie dégénérative, pour laquelle il existe besoin médical majeur. Nous n’en sommes qu’aux premiers stades des essais cliniques, mais nous sommes déterminés à faire évoluer la science afin d’améliorer la vie des patients qui attendent des traitements innovants depuis bien trop longtemps. »

La maladie de Parkinson est le trouble moteur neurodégénératif le plus fréquent, puisqu’il touche plus de 10 millions de personnes à travers le monde. Il est dû à une détérioration des cellules nerveuses du cerveau, qui entraîne une baisse du taux de dopamine (un neurotransmetteur qui contribue notamment à la mémoire et à la motricité). La maladie se manifeste généralement par un tremblement dans une main. Parmi les autres symptômes, citons une raideur, des crampes et une dyskinésie (mouvements involontaires et incontrôlés du visage, des bras, des jambes ou du tronc). Des substituts de dopamine, tels que le Levodopa, sont couramment utilisés en vue d’atténuer les symptômes de la maladie, mais leur efficacité s’estompe au fur et à mesure que la maladie progresse et il n’existe actuellement aucun traitement de fond. En ciblant la cause profonde de la maladie, les thérapies cellulaire et génique visent à aller au-delà du traitement symptomatique.

À l’aide de neurones dopaminergiques naturels, BlueRock a pour objectif de réinnerver les régions atteintes du cerveau et d’inverser le processus dégénératif, ce qui pourrait permettre de rétablir les fonctions motrices. L’essai clinique de BlueRock sera réalisé sur dix patients aux États-Unis et au Canada. Dans le cadre de cette étude, les patients subiront une transplantation chirurgicale de cellules dopaminergiques dans le putamen, une partie profonde du cerveau touchée par la maladie de Parkinson. L’objectif principal de l’étude de phase 1 (NCT04802733) est d’évaluer l’innocuité et la tolérance de la transplantation cellulaire DA01 au bout d’un an. Les objectifs secondaires de l’étude consistent à vérifier la survie des cellules transplantées et les effets moteurs un an et deux ans après la transplantation, à évaluer l’innocuité et la tolérance de la transplantation au bout de deux ans, et à déterminer la faisabilité de la transplantation.

L’approche d’AskBio s’appuie sur un (virus adéno-associé) AAV qui achemine le gène du facteur neurotrophique dérivé des cellules gliales (GDNF) jusqu’aux neurones présents dans le putamen, induisant ainsi l’expression et la sécrétion de la protéine GDNF dans les régions du cerveau touchées par la maladie de Parkinson. Des expériences à long terme sur la méthode AAV-GDNF montrent que l’expression prolongée du GDNF peut favoriser la régénération des neurones du mésencéphale et une récupération importante des fonctions motrices chez les rongeurs et des modèles primates non humains. Le recrutement et l’évaluation des patients est en cours aux États-Unis dans le cadre de l’étude clinique de phase 1b d’AskBio, qui vise à évaluer l’innocuité et l’efficacité préliminaire de la thérapie. Au total, 10 patients ont été recrutés depuis le début de l’étude de phase 1b (NCT04167540) en août 2020.

Source et visuel : Bayer








MyPharma Editions

TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d’euros de financements supplémentaires

Publié le 8 décembre 2021
TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d'euros de financements supplémentaires

TreeFrog Therapeutics, a annoncé avoir reçu Patrick Amoussou-Adéblé, secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture de Nouvelle-Aquitaine, et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, le 7 décembre 2021 sur son site de Pessac, siège et centre R&D de la société. Cette visite s’est déroulée dans le cadre du troisième anniversaire de la création de TreeFrog Therapeutics. A cette occasion, les dirigeants ont annoncé le doublement de la surface de salles blanches pour atteindre près de 300m², ainsi que la livraison d’un second bâtiment de 900m² à Pessac comprenant un laboratoire de biophysique de 200m².

Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Publié le 8 décembre 2021
Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l'efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) viennent de présenter les résultats concluants en termes d’efficacité et d’innocuité de l’étude mondiale de Phase 3 contrôlée par placebo du candidat-vaccin COVID-19 à base de plantes de Medicago, combiné à l’adjuvant pandémique de GSK. L’étude a été menée auprès de plus de 24 000 adultes de 18 ans et plus, dans six pays.

Noxxon : recrutement d’un 1er patient dans la phase d’expansion de l’étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 8 décembre 2021
Noxxon : recrutement d'un 1er patient dans la phase d'expansion de l'étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient a été recruté dans un bras d’expansion de l’étude GLORIA sur NOX-A12 dans le cancer du cerveau non méthylé MGMT (glioblastome, GBM). Le patient a reçu sa première semaine de traitement de NOX-A12 (600 mg/semaine) associé à de la radiothérapie et d’un inhibiteur de VEGF, bevacizumab.

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents