Edition du 04-07-2022

Maladie de Parkinson : Prexton Therapeutics finalise son essai clinique de phase 1

Publié le lundi 19 septembre 2016

Maladie de Parkinson : Prexton Therapeutics finalise son essai clinique de phase 1Prexton Therapeutics, société biopharmaceutique suisse, a annoncé lundi la fin de son essai clinique de phase 1 portant sur PXT002331, sa molécule principale. Au total, 64 volontaires sains ont été recrutés pour évaluer l’effet de plusieurs doses de PXT002331. La molécule s’est révélée sûre et a été bien tolérée par les patients. Un essai clinique de phase 2 chez des patients atteints de la maladie de Parkinson devrait démarrer au premier semestre 2017. 

Prexton Therapeutics était la première société à entrer en essai clinique chez l’homme avec un modulateur allostérique positif de type 4 (mGluR4). Les études randomisées, en double aveugle versus placebo, à dose unique et à doses multiples croissantes, visaient à évaluer l’innocuité et la tolérance de PXT002331 administré par voie orale. L’étude a été finalisée à la date prévue et a montré que PXT002331 était sûre et bien tolérée, même à des doses bien supérieures aux doses efficaces dans les modèles animaux de la maladie de Parkinson.

« Nous sommes très heureux d’avoir terminé ce premier essai clinique de notre molécule phare PXT002331, le premier modulateur allostérique positif de type 4 à entrer en essai clinique. Il s’agit d’une étape majeure pour Prexton », déclare François Conquet, Président fondateur de Prexton Therapeutics. « Cet essai réussi permet à Prexton d’envisager sereinement le développement clinique de PXT002331 comme traitement innovant de la maladie de Parkinson et nous mettrons tout en œuvre pour y parvenir. »

L’approche innovante de Prexton dans le traitement de la maladie de Parkinson est unique car il vient stimuler un système neuronal compensatoire qui n’est pas touché par la maladie. Dans cette indication, les sociétés concurrentes ciblent généralement le système dopaminergique, ce qui ne permet pas de traiter tous les symptômes de la maladie. Par ailleurs, cette approche entraîne un certain nombre d’effets secondaires. La molécule développée par Prexton active une cible spécifique du système glutamatergique, afin de produire un effet thérapeutique important sans déclencher d’effets secondaires. Ainsi, le traitement « first-in-class » de Prexton peut offrir aux patients parkinsoniens un meilleur ratio bénéfice/risque que les thérapies existantes.

La société prévoit de développer une nouvelle classe de molécules ciblant le récepteur métabotropique du glutamate de type 4 (mGluR4), une protéine appartenant à la famille des récepteurs métabotropiques du glutamate. Les données précliniques montrent l’efficacité de la molécule développée par Prexton. Elle peut diminuer les problèmes moteurs en modulant le glutamate en fonction de l’activité du système nerveux central des patients parkinsoniens.

La société lancera un essai clinique de phase 2 dans la maladie de Parkinson au premier semestre 2017. L’essai visera à démontrer l’efficacité de la molécule chez les patients.

Source : Prexton Therapeutics








MyPharma Editions

ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d’administration

Publié le 4 juillet 2022
ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d'administration

ADC Therapeutics vient d’annoncer la nomination du spécialiste du développement de médicaments oncologiques Jean-Pierre Bizzari, MD, à son CA. Par ailleurs, Ameet Mallik, nommé au poste de PDG de la société en mai 2022, rejoindra également le CA.

Drépanocytose : l’Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d’édition du génome

Publié le 4 juillet 2022
Drépanocytose : l'Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d'édition du génome

L’institut hospitalo-universitaire Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris Cité), également labellisé Institut Carnot, va coordonner un projet financé par Horizon Europe, le programme cadre de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents