Edition du 20-04-2021

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie » VIH

Maladies infectieuses chroniques: partenariat privé / public pour l’élaboration de vaccins thérapeutiques

Publié le jeudi 5 avril 2012

Le groupe pharmaceutique Roche, l’Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), le Baylor Research Institute (BRI) et Inserm Transfert mettent en place une coopération stratégique pour mettre au point des vaccins thérapeutiques pour les maladies infectieuses chroniques. Un partenariat privé public clé allant de la découverte au développement clinique, fondé sur une plateforme technologique novatrice pour découvrir et mettre au point des vaccins thérapeutiques qui ciblent les cellules dendritiques, composantes clés du système immunitaire des mammifères.

« Cette approche ciblée a son utilité pour répondre à différents besoins médicaux. Notre objectif est d’identifier de nouvelles constructions d’anticorps uniques qui ciblent spécifiquement les sous-populations de cellules dendritiques pour stimuler et développer la réponse immunitaire », déclare Jean-Jacques Garaud, directeur »Pharma Research and Early Development chez Roche ».

Les participants au projet identifieront et optimiseront les candidats prometteurs et mettront au point des molécules pour une validation du concept d’utilisation. Chaque partie apporte ses atouts au projet : le BRI est expert dans le ciblage cellulaire dendritique et la biochimie des protéines de fusion tandis que l’ANRS a une expertise étendue dans la mise au point de vaccins et dans la conduites d’essais cliniques thérapeutiques et prophylactiques, compétences qui se conjuguent parfaitement avec celles de Roche en matière d’ingénierie bioproduits et son savoir faire industriel dans la mise au point des produits biologiques.

L’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à Boulogne-Billancourt) sera plus particulièrement impliqué dans la partie clinique du programme, en lien étroit avec l’ANRS. Inserm Transfert apporte au projet son savoir-faire dans la gestion des alliances et de la propriété intellectuelle. Le projet sera supervisé par un comité directeur mixte comprenant des membres de toutes les institutions.

« Le concept de ce programme vaccinal prend ses racines dans plus de 15 ans de recherches sur la biologie des cellules dendritiques humaines et le ciblage cellulaire dendritique menées au BIIR », déclare Yong-Jun Liu, MD, PhD, vice-président et responsable du pôle scientifique du BRI, directeur du BIIR. « Nous sommes enthousiastes à l’idée de travailler avec les deux leaders mondiaux de la recherche vaccinale et des produits biologiques afin de transposer au plan clinique les découvertes faites dans le cadre de la recherche fondamentale ».

« Au cours de ces dernières années, l’ANRS a réalisé des travaux en amont et des études précliniques sur le ciblage cellulaire dendritique, et mené à bien plusieurs essais », déclare le professeur Jean-François Delfraissy, directeur de l’ANRS.

« Le leadership technique et scientifique de Roche dans la découverte et la mise au point de constructions de protéines thérapeutiques complexes a joué un rôle moteur dans la création de cette alliance et la promotion de cette nouvelle technologie », souligne le professeur Yves Levy, directeur scientifique du programme de recherche vaccinale sur le sida à l’ANRS et directeur du « Vaccine Research Institute ». « Cet accord permettra par ailleurs de valider la création de l’Institut de recherche sur le vaccin, auquel le gouvernement français a octroyé un financement de 20 millions d’euros », ajoute le professeur Yves Levy.

La plateforme technologique permet de créer de nouvelles protéines de fusion comprenant un anticorps de ciblage des cellules dendritique, des antigènes viraux et des séquences de liaison entre les deux. La coopération entre l’ANRS et le BIIR a débouché sur la mise au point de candidats prometteurs pour les vaccins contre le virus de l’hépatite C, le sida et la tuberculose à base d’antigènes et d’anticorps de ciblage pour différentes sous-populations de cellules dendritiques via plusieurs récepteurs à des fins thérapeutiques et préventives.

« L’accord que nous avons conclu est un bon exemple de projet collaboratif international impliquant la communauté scientifique et l’industrie pharmaceutique, où chaque partie apporte son savoir-faire et son expertise pour améliorer un produit et une technologie qui feront date », déclare Cécile Tharaud, présidente d’Inserm Transfert. « Nous souhaitons mettre en place un partenariat réussi, qui profitera à toutes les parties concernées et surtout aux patients

Source : Roche








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents