Edition du 26-11-2022

Maladies neurodégénératives : les pays du G8 veulent vaincre la démence d’ici 2025

Publié le jeudi 12 décembre 2013

Les ministres de la santé des pays du G8 se sont rendus mercredi à Londres pour coordonner leurs efforts face aux maladies neurodégénératives. La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées touchent plus de 900 000 personnes en France, plus de 35 millions dans le monde en 2010, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Le nombre de malades pourrait doubler d’ici 2040.

Les huit pays membres du G8 (Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Canada, Japon, Russie et Etats-Unis) se sont fixés pour objectif de trouver d’ici 2025 un traitement efficace de la démence. Au cours des dernières années, le monde s’est attaqué au « paludisme, au cancer, au VIH/sida, et nous sommes aussi résolus aujourd’hui » contre la démence, a déclaré le Premier ministre britannique David Cameron, hôte du sommet.

« Je souhaite que la date du 11 décembre 2013 marque le début de la contre-attaque internationale » face à la démence dont souffrent quelque 40 millions de personnes dans le monde, a-t-il déclaré à cette occasion.

Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé et Geneviève Fioraso, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, présentes au sommet du G8 Santé, ont « réaffirmé la priorité accordée par la France à ces maladies, et se sont engagées à poursuivre activement les efforts en faveur de la recherche et de la prise en charge médicale et sociale ».

« Notre pays a conduit depuis 2001 une politique volontariste de recherche et de santé publique cohérente sur ces maladies. Cet effort sans précédent à l’échelle nationale et internationale a permis à la France de figurer au rang des cinq pays les plus actifs dans ce domaine », ont indiqué les ministres.

Les membres du G8 ont insisté sur l’importance de la mobilisation internationale, qui engage à une coordination des efforts en matière de recherche et permet un partage des bonnes pratiques au bénéfice des patients et de leurs proches. Les ministres se sont félicités « du rôle majeur de la France dans cette action collective, en particulier à travers la programmation européenne conjointe (JPND) ».

Les ministres ont également souligné « l’importance accordée par les membres du G8 au partage des données, aujourd’hui devenu indispensable pour accélérer les connaissances sur la maladie ». « Les grands enjeux identifiés lors de ce sommet rejoignent les priorités du plan « maladies neurodégénératives » qui sera lancé début 2014 », soulignent-elles enfin.








MyPharma Editions

Recherche clinique : une embellie observée en 2021, mais déjà fortement menacée

Publié le 24 novembre 2022
Recherche clinique : une embellie observée en 2021, mais déjà fortement menacée

Chaque année, le Leem dresse un état des lieux des essais cliniques initiés par les industriels sur le sol français et permet de positionner la France au sein de la compétition internationale. Cette 12e édition de l’enquête « Attractivité de la France pour la recherche clinique », menée sur l’année 2021, rapporte des résultats encourageants.

MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d’euros pour soutenir le développement de traitements innovants

Publié le 24 novembre 2022
MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d'euros pour soutenir le développement de traitements innovants

Le nouveau prêt signé entre la Banque européenne d’investissement (BEI), soutenue par le Plan d’investissement pour l’Europe, et la société pharmaceutique MedinCell est destiné à soutenir le développement son portefeuille de traitements innovants. Celui-ci est déjà composé de plusieurs produits injectables à action prolongée au stade préclinique et clinique. Un premier traitement utilisant la technologie de MedinCell, BEPO®, devrait arriver sur le marché américain au premier semestre 2023.

La start-up française Posos choisie comme sujet d’étude pour évaluer l’impact des outils de détection et de correction de la iatrogénie aux urgences

Publié le 23 novembre 2022
La start-up française Posos choisie comme sujet d'étude pour évaluer l'impact des outils de détection et de correction de la iatrogénie aux urgences

La medtech française Posos, qui propose un outil d’aide à la décision médicale permettant de personnaliser la prise en charge médicamenteuse, a été sélectionnée par le Ministère de la santé comme sujet d’étude pour évaluer l’impact médico-économique de la détection de la iatrogénie (risques dans les prescriptions médicales) aux urgences. Partager la publication « La start-up […]

Leem : nominations au Codeem et à la Commission Accès des patients au progrès thérapeutique

Publié le 23 novembre 2022
Leem : nominations au Codeem et à la Commission Accès des patients au progrès thérapeutique

Le Conseil d’administration du Leem a procédé, le 22 novembre 2022, à la nomination de Delphine Aguiléra Caron (Présidente de Janssen France) au sein du Collège des Industriels du Codeem. Elle y représentera le Conseil d’administration du Leem jusqu’en 2024, fin du mandat actuel du Codeem.

Abbott et Novo Nordisk créent une alliance dans la prise en charge du diabète

Publié le 23 novembre 2022

Abbott et Novo Nordisk, leaders dans la mesure en continu du glucose et dans le traitement du diabète, annoncent que les stylos à insuline connectés réutilisables NovoPen® 6 et NovoPen Echo® Plus sont désormais interopérables avec l’application FreeStyle LibreLink d’Abbott. Cette interopérabilité de technologies de santé connectée est le fruit d’un travail en commun visant […]

Acticor Biotech : premier essai clinique évaluant le glenzocimab dans l’infarctus du myocarde

Publié le 23 novembre 2022
Acticor Biotech : premier essai clinique évaluant le glenzocimab dans l’infarctus du myocarde

Grâce à un partenariat entre l’Université de Birmingham et Acticor Biotech, des patients victimes d’une crise cardiaque seront traités pour la première fois avec glenzocimab, une nouvelle classe de médicaments prometteurs. Ce nouveau médicament susceptible d’améliorer les conditions de vie à long terme des patients victimes d’un infarctus du myocarde va être testé au Royaume-Uni.

Medesis Pharma : création d‘un Conseil Scientifique Permanent d’experts en maladies neurodégénératives

Publié le 22 novembre 2022
Medesis Pharma : création d‘un Conseil Scientifique Permanent d'experts en maladies neurodégénératives

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, Aonys, a annoncé la création d‘un Conseil Scientifique Consultatif Permanent afin d’accompagner la Société dans ses programmes de recherches et programmes cliniques dédiés aux maladies neurodégénératives.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents