Edition du 18-01-2021

Journée mondiale contre la tuberculose : « des progrès prometteurs en matière de diagnostic », selon l’OMS

Publié le lundi 24 mars 2014

A l’occasion de la Journée mondiale contre la tuberculose 2014, qui se déroule le lundi 24 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) rappelle qu’un tiers des neuf millions de personnes contractant la tuberculose chaque année ne bénéficient pas des soins dont ils ont besoin. L’OMS rapporte cependant que, grâce à un projet international innovant, 27 pays font des progrès prometteurs en matière de diagnostic de la tuberculose multirésistante.

Dans de nombreux pays, il est difficile d’avoir accès aux services de diagnostic, en particulier en cas de tuberculose-MR. Le bacille de la tuberculose peut en effet devenir résistant aux antimicrobiens utilisés pour guérir la maladie. La tuberculose multirésistante (MR) est une tuberculose contre laquelle l’isoniazide et la rifampicine, les deux antituberculeux les plus puissants, ne sont pas efficaces. En 2012, près d’un demi-million de personnes ont contracté une tuberculose multirésistante (tuberculose-MR), mais seulement un cas sur quatre a été diagnostiqué, principalement à cause du manque d’accès à des services de qualité.

À l’occasion de cette Journée mondiale, qui a pour slogan «Atteindre les trois millions», l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rapporte cependant que, grâce à un projet international innovant, 27 pays font des progrès prometteurs en matière de diagnostic de la tuberculose multirésistante.

Ce projet, connu sous le nom de «EXPAND-TB» (Étendre l’accès à de nouvelles méthodes de diagnostic de la tuberculose) et financé par UNITAID, a aidé à tripler le nombre des cas de tuberculose multirésistante diagnostiqués dans les pays participants.

«Il est crucial de diagnostiquer plus tôt et plus rapidement toutes les formes de tuberculose, déclare le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS. On augmente ainsi les chances de prescrire le bon traitement et de guérir les patients, et on contribue à arrêter la propagation des formes résistantes aux médicaments.»

En 2009, UNITAID a donné (US $)87 millions pour soutenir le projet EXPAND-TB réunissant plusieurs partenaires et visant à permettre un accès efficace et durable, ainsi que l’utilisation de nouvelles techniques de diagnostic recommandées dans 27 pays à revenu faible ou intermédiaire.

En effet, certains pays ne disposent que d’un laboratoire central, souvent avec des capacités limitées pour diagnostiquer cette forme de tuberculose. Dans certains cas, les échantillons des patients doivent être envoyés dans d’autres pays pour faire les analyses. De plus, avec les tests classiques, il faut parfois plus de deux mois pour obtenir les résultats.

Plus de 30% des cas de tuberculose multirésistante détectés

Le projet EXPAND-TB a donné des résultats impressionnants. Les pays qui en ont bénéficié ont détecté plus de 30% des cas de tuberculose-MR dans le monde en 2012. En Inde, 90% des cas de tuberculose-MR ont été décelés dans des services aidés par le projet. L’utilisation de ces tests suppose un renforcement des services de laboratoire. Fin 2013, le nombre d’établissements pleinement opérationnels était de 92. De 2009 à 2013, le nombre de cas de tuberculose-MR diagnostiqués dans les 27 pays a triplé et a atteint 36 000 pour 2013 seulement.

« Le projet a permis de traiter davantage de patients avec des médicaments antituberculeux de seconde intention de qualité garantie. Grâce à cette demande, il a contribué à faire baisser d’un tiers le prix des médicaments et des schémas thérapeutiques contre la tuberculose-MR. Les prix ont également diminué pour les fournitures nécessaires au diagnostic », souligne l’OMS.

« Le retard en matière d’accès au diagnostic et aux soins de la tuberculose est loin d’avoir été rattrapé, mais il est en train de se combler. Grâce à la dynamique de laboratoires modernes, nous sommes sur le bon chemin pour nous occuper enfin de la tuberculose-MR », explique le Dr Mario Raviglione, Directeur à l’OMS du Programme mondial de lutte antituberculeuse.

Le site de la campagne 2014








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents