Edition du 05-08-2021

Maladies non transmissibles: un rapport de l’OMS dresse l’état des lieux

Publié le jeudi 15 septembre 2011

Cancers, cardiopathies, pneumopathies ou encore diabète… L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie un nouveau rapport  sur la situation des maladies non transmissibles (MNT) dans 193 pays, au moment où les dirigeants mondiaux se préparent à se rendre à New York pour la réunion de haut niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles, les 19 et 20 septembre 2011.

«Ce rapport indique dans quels domaines chaque gouvernement doit concentrer son action pour éviter et traiter les quatre principales causes de mortalité: le cancer, les cardiopathies et attaques vasculaires cérébrales, les pneumopathies et le diabète», déclare le Dr Ala Alwan, Sous-Directeur général de l’OMS pour les Maladies non transmissibles et la santé mentale.

Le rapport détaille la proportion de la mortalité qui, dans chaque pays, est imputable aux maladies non transmissibles. À l’aide de graphiques présentés sur une page par pays, il donne des informations sur la prévalence, les tendances des facteurs de risque métaboliques (cholestérol, tension artérielle, indice de masse corporelle, glycémie), ainsi que sur la capacité du pays à combattre les maladies.

À l’échelle mondiale, les maladies non transmissibles sont la première cause de mortalité, avec plus de 36 millions de morts en 2008. Sur l’ensemble de ces décès, 48% sont dus aux maladies cardiovasculaires, 21% aux cancers, 12% aux maladies respiratoires chroniques et 3% au diabète.

Décès «prématurés»
En 2008, plus de 9 millions des décès attribués aux MNT se sont produits avant l’âge de 60 ans. On parle alors de décès «prématurés» et 90% d’entre eux sont survenus dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. L’une des observations est que, dans les pays à faible revenu par rapport aux pays à revenu élevé, les hommes et les femmes ont une probabilité trois fois plus élevée environ de mourir de MNT avant l’âge de 60 ans.

Selon ces estimations, la proportion des hommes mourant de MNT avant l’âge de 60 ans peut atteindre 67%. Pour les femmes de moins de 60 ans, la proportion la plus élevée est de 58%.

Chez les moins de 60 ans, les plus faibles taux de mortalité par maladies non transmissibles sont respectivement de 8% pour les hommes et de 6% pour les femmes.

Facteurs de risque
Les profils donnent la proportion de personnes qui fument et qui sont physiquement inactives. Ils indiquent aussi les tendances des 30 dernières années pour les quatre facteurs augmentant le risque de développer ces maladies, à savoir la tension artérielle, le cholestérol, l’indice de masse corporelle et la glycémie.

Aux États-Unis d’Amérique par exemple, 87% des décès sont dus aux maladies non transmissibles. Le tabagisme concerne 16% de la population et la sédentarité 43%. En moyenne, la tension artérielle a baissé depuis 1980, tandis que l’indice de masse corporelle et la glycémie ont augmenté.

Globalement, les tendances indiquent que, dans de nombreux pays à revenu élevé, les mesures pour faire baisser la tension artérielle et le cholestérol ont des effets, mais il faut agir davantage sur l’indice de masse corporelle et la prise en charge du diabète.

Réunion de haut niveau des Nations Unies
Cette réunion insistera sur l’importance de fixer des cibles pour progresser. Le rapport donne à tous les pays une base de comparaison pour suivre les tendances épidémiologiques et évaluer les progrès qu’ils font pour combattre les maladies non transmissibles. L’OMS prévoie de publier une nouvelle édition actualisée du rapport en 2013.

Source : OMS








MyPharma Editions

Chikungunya : Valneva annonce des résultats positifs pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 août 2021
Chikungunya : Valneva annonce des résultats positifs pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 a récemment reçu le statut de «Breakthrough Therapy » de l’autorité de santé américaine (FDA).

La Commission européenne approuve un nouveau contrat avec Novavax pour un vaccin potentiel contre la COVID-19

Publié le 5 août 2021
La Commission européenne approuve un nouveau contrat avec Novavax pour un vaccin potentiel contre la COVID-19

La Commission européenne a approuvé le 4 août 2021 son septième contrat d’achat anticipé (CAA) avec une entreprise pharmaceutique afin de garantir l’accès à un vaccin potentiel contre la COVID-19 au 4e trimestre de 2021 et en 2022.

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents