Edition du 19-06-2021

Accueil » Santé publique

Maladies rares : la Commission Européenne met en place sa stratégie communautaire

Publié le jeudi 13 novembre 2008

Alors que se déroulera le 18 novembre prochain à Paris, la conférence européenne sur les maladies rares, la Commission européenne vient d’adopter une communication et une proposition de recommandation du Conseil sur les maladies rares. Ces dernières définissent la stratégie communautaire globale destinée à aider les États membres en matière de diagnostic, de traitement et de soins pour les 36 millions de citoyens de l’UE concernés.

 Trois grands axes d’action
La stratégie communautaire prônée par le Commission s’articule autour de trois grands axes d’action qui consistent à améliorer la reconnaissance et la visibilité des maladies rares, à soutenir les plans nationaux consacrés aux maladies rares dans les États membres, et à renforcer la coopération et la coordination dans le domaine des maladies rares au niveau européen.

Une expertise dispersée
«Nous voulons sortir de l’ombre les patients atteints de maladies rares. L’expertise dans ce domaine est dispersée dans toute l’Union. L’existence même de certaines de ces affections n’est pas pleinement reconnue » a notamment déclaré, la commissaire européenne à la santé, Androulla Vassiliou.
En effet, la commission souhaite regrouper les ressources limitées disponibles pour les maladies rares, qui sont actuellement dispersées entre les différents pays de l’UE.  Objectif : faciliter les contacts entre les patients et les professionnels des différents États membres et, partant, l’échange de connaissances et d’informations, ainsi que la coordination dans ce domaine.

Des actions « ayant fait leurs preuves »
Parmi les actions préconisées : la mise en réseau de centres d’expertise de différents pays par le biais des technologies de l’information et de la communication («santé en ligne»). Par ailleurs, la Commission s’appuiera sur des actions « ayant fait leurs preuves », telles que le précédent programme de santé publique consacré aux maladies rares, les programmes-cadres de recherche et de développement technologique, et le cadre règlementaire spécifique déjà mis en place pour fournir des incitations supplémentaires au développement de médicaments «orphelins» pour le traitement de ces affections.
La Commission précise que cette nouvelle stratégie sera également présentée lors de la conférence européenne sur les plans nationaux consacrés aux maladies rares, qui se déroulera à Paris le 18 novembre.

Pour en savoir plus :

Site web de la Commission européenne sur les maladies rares, contenant un lien vers la communication








MyPharma Editions

Ethypharm annonce l’acquisition d’Altan Pharma

Publié le 18 juin 2021
Ethypharm annonce l'acquisition d'Altan Pharma

Ethypharm a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu un accord définitif pour acquérir Altan Pharma, une société pharmaceutique de spécialités qui développe, fabrique et commercialise des médicaments injectables à usage hospitalier.

Almirall devient partenaire de BIOMAP pour améliorer la compréhension du psoriasis et de la dermatite atopique

Publié le 18 juin 2021
Almirall devient partenaire de BIOMAP pour améliorer la compréhension du psoriasis et de la dermatite atopique

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, rejoint BIOMAP (Biomarkers in Atopic Dermatitis and Psoriasis), le premier projet de dermatologie de l’Initiative européenne pour les Médicaments Innovants (IMI), afin de renforcer la compréhension des deux affections cutanées inflammatoires les plus courantes et d’améliorer ainsi la vie des patients qui en sont atteints.

AbbVie : feu vert européen pour VENCLYXTO® en association avec un agent hypométhylant dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

Publié le 18 juin 2021
AbbVie : feu vert européen pour VENCLYXTO® en association avec un agent hypométhylant dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

AbbVie a annoncé que la Commission Européenne (CE) a approuvé VENCLYXTO® (vénétoclax) en association avec un agent hypométhylant, l’azacitidine ou la décitabine, pour le traitement des patients adultes atteints de leucémies aiguës myéloïdes (LAM) nouvellement diagnostiquées et non éligibles à une chimiothérapie intensive. L’autorisation est valable dans les 27 États membres de l’Union Européenne, ainsi […]

Pherecydes Pharma présentera ses travaux sur la mise à disposition de bactériophages pour l’usage thérapeutique au congrès France Bioproduction

Publié le 18 juin 2021
Pherecydes Pharma présentera ses travaux sur la mise à disposition de bactériophages pour l’usage thérapeutique au congrès France Bioproduction

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé que sa Directrice Qualité, Frédérique Vieville, Docteur en pharmacie et ingénieur en biotechnologie, présentera lors du congrès France Bioproduction le 18 juin 2021 sur le thème de « La mise à disposition de bactériophages pour utilisation thérapeutique ».

Bpifrance et le CNRS renforcent leur coopération pour soutenir la création de start-up issues de la recherche publique

Publié le 17 juin 2021

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, et Johanna Michielin, directrice générale de CNRS innovation, ont signé, au salon VivaTech, le 16 juin 2021, une convention de coopération visant à mobiliser leurs moyens et leurs compétences pour amplifier le transfert des résultats de la recherche publique, en particulier sur les créations de start-up.

Crossject : accord de licence aux États-Unis et au Canada avec Eton Pharmaceuticals pour ZENEO® Hydrocortisone

Publié le 16 juin 2021
Crossject : accord de licence aux États-Unis et au Canada avec Eton Pharmaceuticals pour ZENEO® Hydrocortisone

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la signature d’un accord commercial couvrant les Etats-Unis et le Canada.

Servier et PRISM BioLab signent un partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie

Publié le 16 juin 2021
Servier et PRISM BioLab signent un partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie

Le groupe pharmaceutique Servier et PRISM BioLab, société de biotechnologie basée au Japon et propriétaire d’une plateforme de découverte de petites molécules thérapeutiques, appelée « PepMetics™ », ont annoncé avoir conclu un accord de collaboration et d’option de licence exclusive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents