Edition du 15-11-2018

Médecins : l’exercice libéral n’a plus la côte

Publié le mardi 23 novembre 2010

Le Conseil national de l’ordre a réalisé son atlas annuel de la démographie dont Le Figaro publie les grandes lignes. Parmi les sujets d’inquiétude, le vieillissement de la profession, les fortes disparités géographiques et le nombre croissant de remplaçants qui refusent de s’installer. Au 1er janvier, La France comptait 193.943 médecins en «exercice régulier», c’est-à-dire travaillant effectivement dans l’Hexagone et non remplaçants.

Le nouvel « atlas de la démographie médicale en France » dénombre un total de 261.378 médecins au 1er janvier 2010, dont 216.450 en activité. Soit une augmentation de 93,1% en trente ans. Ainsi, la densité médicale atteint désormais, dans l’absolu, 324 médecins pour 100.000 habitants contre 206 en 1979. En retenant les chiffres de médecins en activité régulière dans un même lieu (sans les médecins remplaçants ou temporairement sans activité), l’atlas 2010 fait état de 193.943 médecins, soit une densité moyenne nationale de 308,8 médecins pour 100.000 habitants.

Pour autant, cette moyenne recouvre de fortes disparités: la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) est la mieux lotie avec 374 médecins pour 100.000 habitants, dépassant l’Ile-de-France (370) et les autres régions du sud, le Languedoc-Roussillon (339), Midi-Pyrénées (327) et l’Aquitaine (322).  Dans le bas du tableau figure la Picardie (239), la région Centre (244) et la Haute-Normandie (248). « Un constat d’échec des mesures d’incitation à l’installation dans les déserts médicaux, comme le «bonus» de 20% sur le montant des consultations accordé par l’Assurance-maladie aux médecins exerçant en groupe dans ces zones », note Le Figaro.
Concernant les médecins spécialistes, les disparités sont encore plus fortes. « On constate que la densité des spécialistes est deux fois plus importante en Ile-de-France (222) qu’en Picardie (111) », note le Conseil de l’Ordre.   Si les actifs ont augmenté de 1,2%, par rapport au 1er janvier 2009, le nombre de médecins retraités (44.928) a crû de 6,6%, ce qui illustre le vieillissement de cette catégorie professionnelle.

Autre fait préoccupant, la progression du nombre de remplaçants, surtout parmi les généralistes, catégorie où il atteint 10 006 médecins. Parmi ces remplaçants, figurent des jeunes bien sûr, mais pas seulement: « 10% ont même obtenu leur diplôme il y a au moins vingt ans », relève le Figaro. Une donnée qui  signifie qu’ils sont de plus en plus nombreux à choisir de devenir «remplaçants professionnels» plutôt que de s’installer, voire à désirer échapper à la lourdeur de la gestion d’un cabinet.

Le Figaro rappelle ainsi que le rapport que l’ancienne ministre de la Santé, Élisabeth Hubert, remettra vendredi à Nicolas Sarkozy vise justement à répondre au malaise des «médecins de proximité».

Source : http://www.lefigaro.fr/








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions