Edition du 18-06-2018

Médicaments dangereux: vers une meilleure vigilance de l’UE

Publié le mercredi 12 septembre 2012

Les effets indésirables des médicaments seront mieux suivis à l’avenir afin d’éviter la répétition de cas semblables à celui du médicament français anti-diabète, Mediator, qui serait impliqué dans plus de 500 décès. Les modifications apportées à la législation existante de l’UE, adoptées mardi, visent à renforcer le système européen de détection et d’évaluation des problèmes potentiels des médicaments dans tous les États membres de l’UE.

Les nouvelles règles prévoient d’introduire une procédure d’urgence à caractère automatique, notamment une évaluation de sécurité de l’UE incluant un retrait à l’échelle européenne, si, par exemple, un État membre devait retirer un médicament du marché. Cette procédure sera également déclenchée si une entreprise décide de ne pas renouveler la procédure d’autorisation de mise sur le marché en raison d’inquiétudes concernant la sécurité.

Des exigences de transparences renforcées pour les entreprises

Les modifications vont également forcer les entreprises à devenir plus transparentes. Si une entreprise retire un médicament du marché, elle devra déclarer explicitement si elle a sollicité ce retrait pour des raisons de sécurité. L’objectif est de vérifier si des « motifs commerciaux » invoqués par les laboratoires ne masquent pas des raisons de sécurité.

L’Agence européenne des médicaments devra mettre en place un système visant à s’assurer que tous les nouveaux médicaments et les médicaments pour lesquels les régulateurs ont des préoccupations de sécurité, soient marqués par un symbole noir, afin que les patients et les professionnels de la santé puissent les identifier. Les deux rapports (concernant respectivement le règlement et la directive) ont été adoptés par 665 voix pour, 9 voix contre et 10 abstentions pour le premier et 659 voix pour, 9 voix contre et 9 abstentions pour le deuxième.

Les nouvelles règles entreront en vigueur en 2013.

Source : Parlement Européen








MyPharma Editions

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l’issue du 25ème appel FUI

Publié le 18 juin 2018
Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l'issue du 25ème appel FUI

Après labellisation par Lyonbiopôle, 2 projets collaboratifs ont été retenus dans le cadre du 25ème appel FUI. Le projet ESPRI IOAC porte sur les infections ostéo-articulaires complexes et le développement de nouvelles approches d’immunothérapie pour les contrer. Le projet LIPOCOSM2 co-labellisé avec les pôles de compétitivité Cosmetic Valley et Materelia, concerne quant à lui, le développement de nouveaux actifs dermatologiques et cosmétiques.

Tribune libre : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé »

Publié le 15 juin 2018
Tribune libre : "Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé"

Les présidents des 7 pôles de compétitivité en santé (Alsace Biovalley, Atlanpole Biotherapies, Cancer-Bio-Santé, Eurobiomed, Lyonbiopôle, Medicen Paris Region et Nutrition-Santé-Longévité), qui regroupent 1 300 adhérents, dont 1 000 PME, viennent de publier une tribune libre intitulée : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé ».

Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Publié le 15 juin 2018
Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), annonce son intégration à compter du 15 juin 2018 après clôture des marchés dans trois nouveaux indices de la famille CAC : CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable.

Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Publié le 15 juin 2018
Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, a annoncé la nomination de Stéphane Roques au poste de délégué général qui a été validée par le Conseil d’administration. Il sera chargé de la mise en œuvre de la stratégie du pôle pour faire de la région Ile-de-France un leader mondial dans le domaine des sciences de la vie et de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions