Edition du 17-05-2022

Médicaments en boîte de trois mois : 58 millions d’euros d’économies en 2009 pour l’Assurance Maladie

Publié le mercredi 27 janvier 2010

En 2009, selon l’Assurance Maladie, 83,4 millions de traitements ont été délivrés en conditionnement trimestriel ce qui correspond à 27,8 millions de boîtes. Pour la CNAMTS, ces conditionnements « sont un véritable enjeu » : en régime permanent, l’économie globale pour l’Assurance Maladie, les patients et leurs assureurs complémentaires a représenté près de 105 millions d’euros en 2009.

 Les boîtes de médicament en grand conditionnement représentent 3 mois de traitement. Cette présentation issue de la réforme de 2004 a été autorisée par les pouvoirs publics en avril 2005 pour 4 pathologies chroniques : le diabète, l’hypertension artérielle, le cholestérol et l’ostéoporose. L’utilisation de ces traitements trimestriels s’est installée progressivement. Ce sont les traitements contre l’ostéoporose qui sont arrivés les premiers sur le marché dès septembre 2005, les traitements des autres pathologies ont apparus progressivement entre mars 2006 et mars 2007. Fin 2009, près de 80 % des traitements des quatre affections concernées sont disponibles en boîte de trois mois dans 91% des pharmacies.
C’est à partir de 2008 que l’utilisation de ces conditionnements pour le diabète, l’hypertension et le cholestérol se développe, l’habitude étant déjà ancrée pour les traitements contre l’ostéoporose. Fin 2009, les traitements antiostéoporotiques sont délivrés à 47% en format trimestriel, les traitements contre le cholestérol le sont à 29,7%, les antidiabétiques oraux à 23,2% et les antihypertenseurs à 19,8%. Toutes classes confondues la délivrance des boîtes trimestrielles représente 23,2% des traitements soit 83,4 millions de traitements sur un total de 409,7 millions des traitements.

« Un potentiel d’économie à mieux exploiter »
Selon la CNAM, les grands conditionnements représentent une économie pour l’Assurance Maladie, les patients et leurs assureurs complémentaires,en effet, le coût d’un traitement est en moyenne 13% moins cher que celui réalisé avec des boîtes mensuelles. A titre d’exemple pour un traitement de l’ostéoporose un traitement annuel (remboursé à 65%) en boîte de trois mois coûte 343,84 euros au lieu de 408,96 pour trois boîtes mensuelles, la différence de coût est de 59,12 €, l’économie pour l’assuré ou sa complémentaire est de 24,69 €, celle pour l’Assurance Maladie de 34,43€ et enfin l’assuré économise en plus 4 € de franchise médicale.

En régime permanent, l’économie globale pour les trois acteurs a représenté près de 105 millions d’euros en 2009 dont 58 millions d’euros pour l’Assurance Maladie. Cette dernière souligne que l’augmentation de l’utilisation de ces conditionnements est un véritable enjeu : les économies globale s’élèveraient à 390 M€ si 60% des traitements destinés aux quatre affections concernées étaient réalisés avec des grands conditionnements.

 Au regard de la progression continue du nombre et du coût des traitements médicamenteux du diabète (1 milliard d’euros en 2009, en progression de 3,7 % par rapport à 2008), de l’hypertension artérielle (2,7 milliards d’euros en 2009 contre 1,6 en 2000) et de l’hypercholestérolémie (1,4 milliard d’euros en 2009, en hausse de 3,6 % par rapport à 2008), le développement des conditionnements trimestriels présente une réelle opportunité pour l’Assurance Maladie, les patients et leurs assureurs complémentaires de réaliser des économies.

 Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Publié le 17 mai 2022
Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Thabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, vient d’annoncer la nomination de Jérémie Mariau au poste de directeur général.

Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Publié le 17 mai 2022
Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Inserm Transfert vient d’annoncer la signature d’un accord de licence avec Novartis pour les travaux issus des recherches de l’équipe du Pr. Guillaume Canaud au sein de l’Institut Necker – Enfants Malade (INEM), dont l’Inserm est l’une des tutelles. Ces résultats de recherche visent à repositionner l’Alpelisib dans des indications de syndrome de CLOVES afin de soigner et soulager les patients atteints de cette maladie, prioritairement les jeunes enfants ayant des formes sévères.

2022 : essai transformé pour la Recherche Clinique

Publié le 17 mai 2022
2022 : essai transformé pour la Recherche Clinique

Le 20 mai célèbre la Journée internationale des essais cliniques. La recherche clinique représente des milliers de femmes et d’hommes qui conçoivent et transforment un concept en médicaments, vaccins, dispositifs médicaux « actifs », Appli « thérapeutiques » et qui en évaluent l’efficacité et la tolérance pour l’humain. La recherche clinique contribue quotidiennement à la qualité et à l’espérance de vie des patients dans le monde entier.

Deinove atteint les premiers jalons du projet Boost-ID, sélectionné dans le cadre du plan France Relance

Publié le 17 mai 2022
Deinove atteint les premiers jalons du projet Boost-ID, sélectionné dans le cadre du plan France Relance

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé avoir atteint les premiers objectifs et jalons fixés dans le projet Boost-ID (Bacteria Optimum Output Screening Tool for treating Infectious Diseases), sélectionné début 2021 par le plan […]

Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Publié le 16 mai 2022
Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Sanofi a annoncé que les derniers résultats de l’essai clinique IKEMA de phase III évaluant Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (Kd) montrent que cette association thérapeutique a permis d’obtenir une survie médiane sans progression de 35,7 mois (Hazard Ratio [HR] 0,58 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 25,8 à 44,0 ; n=179), comparativement à 19,2 mois chez les patients ayant reçu le traitement Kd seulement (IC à 95 % : 15,8 à 25,1 ; n=123), selon l’évaluation réalisée par un comité indépendant.

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents