Edition du 21-01-2021

Médicaments en boîte de trois mois : 58 millions d’euros d’économies en 2009 pour l’Assurance Maladie

Publié le mercredi 27 janvier 2010

En 2009, selon l’Assurance Maladie, 83,4 millions de traitements ont été délivrés en conditionnement trimestriel ce qui correspond à 27,8 millions de boîtes. Pour la CNAMTS, ces conditionnements « sont un véritable enjeu » : en régime permanent, l’économie globale pour l’Assurance Maladie, les patients et leurs assureurs complémentaires a représenté près de 105 millions d’euros en 2009.

 Les boîtes de médicament en grand conditionnement représentent 3 mois de traitement. Cette présentation issue de la réforme de 2004 a été autorisée par les pouvoirs publics en avril 2005 pour 4 pathologies chroniques : le diabète, l’hypertension artérielle, le cholestérol et l’ostéoporose. L’utilisation de ces traitements trimestriels s’est installée progressivement. Ce sont les traitements contre l’ostéoporose qui sont arrivés les premiers sur le marché dès septembre 2005, les traitements des autres pathologies ont apparus progressivement entre mars 2006 et mars 2007. Fin 2009, près de 80 % des traitements des quatre affections concernées sont disponibles en boîte de trois mois dans 91% des pharmacies.
C’est à partir de 2008 que l’utilisation de ces conditionnements pour le diabète, l’hypertension et le cholestérol se développe, l’habitude étant déjà ancrée pour les traitements contre l’ostéoporose. Fin 2009, les traitements antiostéoporotiques sont délivrés à 47% en format trimestriel, les traitements contre le cholestérol le sont à 29,7%, les antidiabétiques oraux à 23,2% et les antihypertenseurs à 19,8%. Toutes classes confondues la délivrance des boîtes trimestrielles représente 23,2% des traitements soit 83,4 millions de traitements sur un total de 409,7 millions des traitements.

« Un potentiel d’économie à mieux exploiter »
Selon la CNAM, les grands conditionnements représentent une économie pour l’Assurance Maladie, les patients et leurs assureurs complémentaires,en effet, le coût d’un traitement est en moyenne 13% moins cher que celui réalisé avec des boîtes mensuelles. A titre d’exemple pour un traitement de l’ostéoporose un traitement annuel (remboursé à 65%) en boîte de trois mois coûte 343,84 euros au lieu de 408,96 pour trois boîtes mensuelles, la différence de coût est de 59,12 €, l’économie pour l’assuré ou sa complémentaire est de 24,69 €, celle pour l’Assurance Maladie de 34,43€ et enfin l’assuré économise en plus 4 € de franchise médicale.

En régime permanent, l’économie globale pour les trois acteurs a représenté près de 105 millions d’euros en 2009 dont 58 millions d’euros pour l’Assurance Maladie. Cette dernière souligne que l’augmentation de l’utilisation de ces conditionnements est un véritable enjeu : les économies globale s’élèveraient à 390 M€ si 60% des traitements destinés aux quatre affections concernées étaient réalisés avec des grands conditionnements.

 Au regard de la progression continue du nombre et du coût des traitements médicamenteux du diabète (1 milliard d’euros en 2009, en progression de 3,7 % par rapport à 2008), de l’hypertension artérielle (2,7 milliards d’euros en 2009 contre 1,6 en 2000) et de l’hypercholestérolémie (1,4 milliard d’euros en 2009, en hausse de 3,6 % par rapport à 2008), le développement des conditionnements trimestriels présente une réelle opportunité pour l’Assurance Maladie, les patients et leurs assureurs complémentaires de réaliser des économies.

 Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents