Edition du 28-05-2022

Merck et Endocyte: accord mondial exclusif pour développer le Vintafolide, candidat anticancéreux en phase III

Publié le mardi 17 avril 2012

Le groupe américain Merck et la biotech Endocyte ont annoncé mardi un accord pour développer et commercialiser le nouveau candidat thérapeutique expérimental d’Endocyte, le vintafolide (EC145). Le vintafolide est en cours d’évaluation dans le cadre d’un essai clinique de phase III dans le cancer des ovaires résistant au platine (essai PROCEED) et d’un essai de phase II dans le cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) ; ces deux études utilisent également l’agent de diagnostic compagnon expérimental d’Endocyte, l’etarfolatide (EC20).

« Le vintafolide est un candidat thérapeutique anticancéreux prometteur et innovant, au dernier stade de développement. Parallèlement à l’exploration de l’indication principale, le cancer des ovaires résistant au platine, Merck prévoit de poursuivre l’évaluation de son potentiel pour le traitement de plusieurs autres types de cancer », a déclaré Peter S. Kim, Vice-président exécutif et Président des Laboratoires de recherche Merck. « Cet accord souligne notre stratégie, qui vise à créer un portefeuille de traitements oncologiques qui emploient un diagnostic compagnon pour faciliter la sélection des patients les plus susceptibles de répondre au traitement ».

Selon les conditions de l’accord, Merck, par l’intermédiaire d’une filiale, obtiendra les droits mondiaux pour développer et commercialiser le vintafolide. Endocyte recevra un paiement initial de $120 millions et peut prétendre à des paiements d’étapes pouvant aller jusqu’à $880 millions sur la base de la réussite du développement du vintafolide ainsi que de la réalisation des objectifs réglementaires et de commercialisation ad hoc pour six indications oncologiques au total.

De plus, si le vintafolide obtient l’approbation réglementaire, Endocyte percevra une part égal des recettes générées aux États-Unis (USA), ainsi que qu’un pourcentage de redevance à deux chiffres sur les ventes du produit dans le reste du monde. Endocyte a conservé les droits de co-promouvoir le vintafolide avec Merck aux USA, et Merck détient le droit exclusif de promouvoir le vintafolide dans le reste du monde. Endocyte sera responsable de l’essentiel du financement et de la réalisation de l’essai PROCEED. Merck sera responsable de toutes les autres activités et de tous les autres coûts de développement ; elle aura aussi tous les droits de décision sur le vintafolide. Endocyte reste responsable du développement, de la fabrication et de la commercialisation à l’échelle mondiale de l’etarfolatide, un agent d’imagerie compagnon non-invasif qui est utilisé pour identifier les cellules tumorales positives au récepteur des folates.

« Après un processus de sélection rigoureux, nous sommes convaincus que Merck est le partenaire stratégique idéal pour exploiter tout le potentiel du vintafolide, en accélérant son développement pour de nombreux cancers », a déclaré Ron Ellis, Président-directeur général d’Endocyte. « L’accord nous met également en bonne position pour construire notre propre infrastructure commerciale pour le vintafolide aux États-Unis, et pour l’etarfolatide dans le monde entier ».

Endocyte a réalisé trois études du vintafolide menée avec un seul groupe chez des patientes souffrant d’un cancer des ovaires avancé résistant au platine, ainsi que chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules et de tumeurs solides. Dans le cadre d’un essai clinique randomisé de phase II (PRECEDENT) comparant le vintafolide plus doxorubicine liposomal pégylé (DLP) à la DLP seule chez les femmes souffrant d’un cancer des ovaires résistant au platine, le vintafolide a montré un ralentissement statistiquement significatif de la progression de la maladie ou de la mort dans la population générale, la plus grande amélioration ayant été observée chez des patients atteints de toutes tumeurs imagées positivement pour l’expression du récepteur de folates au moyen de l’etarfolatide. Le vintafolide associé a mis en évidence une toxicité supplémentaire limitée par rapport à un traitement standard avec de la DLP seule. Les manifestations indésirables communes observées avec cette association ont été : neutropénie, fatigue, plaies buccales, ainsi que rougeur/enflure/douleur au niveau des mains et des pieds.

En mars 2012, Endocyte a annoncé que l’Union Européenne avait accordé le statut de médicament orphelin au vintafolide, et que la société prévoyait de déposer une demande d’autorisation de mise sur le marché au troisième trimestre 2012.

Source : Merck








MyPharma Editions

Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l’azacitidine

Publié le 27 mai 2022
Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l'azacitidine

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé aujourd’hui que la FDA (agence américaine du médicament) a approuvé TIBSOVO (comprimés d’ivosidenib) en association avec l’azacitidine pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) nouvellement diagnostiquée et porteurs d’une mutation du gène IDH1. Cette approbation cible les adultes de 75 ans et plus, ou présentant […]

AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

Publié le 27 mai 2022
AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

AB Science a annoncé que l’autorité de santé canadienne (Health Canada) a émis un avis favorable à l’issue de l’examen préliminaire du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ce qui signifie que le dossier soumis par AB Science a été examiné et jugé acceptable pour revue.

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents