Edition du 27-09-2020

Merck et Endocyte: accord mondial exclusif pour développer le Vintafolide, candidat anticancéreux en phase III

Publié le mardi 17 avril 2012

Le groupe américain Merck et la biotech Endocyte ont annoncé mardi un accord pour développer et commercialiser le nouveau candidat thérapeutique expérimental d’Endocyte, le vintafolide (EC145). Le vintafolide est en cours d’évaluation dans le cadre d’un essai clinique de phase III dans le cancer des ovaires résistant au platine (essai PROCEED) et d’un essai de phase II dans le cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) ; ces deux études utilisent également l’agent de diagnostic compagnon expérimental d’Endocyte, l’etarfolatide (EC20).

« Le vintafolide est un candidat thérapeutique anticancéreux prometteur et innovant, au dernier stade de développement. Parallèlement à l’exploration de l’indication principale, le cancer des ovaires résistant au platine, Merck prévoit de poursuivre l’évaluation de son potentiel pour le traitement de plusieurs autres types de cancer », a déclaré Peter S. Kim, Vice-président exécutif et Président des Laboratoires de recherche Merck. « Cet accord souligne notre stratégie, qui vise à créer un portefeuille de traitements oncologiques qui emploient un diagnostic compagnon pour faciliter la sélection des patients les plus susceptibles de répondre au traitement ».

Selon les conditions de l’accord, Merck, par l’intermédiaire d’une filiale, obtiendra les droits mondiaux pour développer et commercialiser le vintafolide. Endocyte recevra un paiement initial de $120 millions et peut prétendre à des paiements d’étapes pouvant aller jusqu’à $880 millions sur la base de la réussite du développement du vintafolide ainsi que de la réalisation des objectifs réglementaires et de commercialisation ad hoc pour six indications oncologiques au total.

De plus, si le vintafolide obtient l’approbation réglementaire, Endocyte percevra une part égal des recettes générées aux États-Unis (USA), ainsi que qu’un pourcentage de redevance à deux chiffres sur les ventes du produit dans le reste du monde. Endocyte a conservé les droits de co-promouvoir le vintafolide avec Merck aux USA, et Merck détient le droit exclusif de promouvoir le vintafolide dans le reste du monde. Endocyte sera responsable de l’essentiel du financement et de la réalisation de l’essai PROCEED. Merck sera responsable de toutes les autres activités et de tous les autres coûts de développement ; elle aura aussi tous les droits de décision sur le vintafolide. Endocyte reste responsable du développement, de la fabrication et de la commercialisation à l’échelle mondiale de l’etarfolatide, un agent d’imagerie compagnon non-invasif qui est utilisé pour identifier les cellules tumorales positives au récepteur des folates.

« Après un processus de sélection rigoureux, nous sommes convaincus que Merck est le partenaire stratégique idéal pour exploiter tout le potentiel du vintafolide, en accélérant son développement pour de nombreux cancers », a déclaré Ron Ellis, Président-directeur général d’Endocyte. « L’accord nous met également en bonne position pour construire notre propre infrastructure commerciale pour le vintafolide aux États-Unis, et pour l’etarfolatide dans le monde entier ».

Endocyte a réalisé trois études du vintafolide menée avec un seul groupe chez des patientes souffrant d’un cancer des ovaires avancé résistant au platine, ainsi que chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules et de tumeurs solides. Dans le cadre d’un essai clinique randomisé de phase II (PRECEDENT) comparant le vintafolide plus doxorubicine liposomal pégylé (DLP) à la DLP seule chez les femmes souffrant d’un cancer des ovaires résistant au platine, le vintafolide a montré un ralentissement statistiquement significatif de la progression de la maladie ou de la mort dans la population générale, la plus grande amélioration ayant été observée chez des patients atteints de toutes tumeurs imagées positivement pour l’expression du récepteur de folates au moyen de l’etarfolatide. Le vintafolide associé a mis en évidence une toxicité supplémentaire limitée par rapport à un traitement standard avec de la DLP seule. Les manifestations indésirables communes observées avec cette association ont été : neutropénie, fatigue, plaies buccales, ainsi que rougeur/enflure/douleur au niveau des mains et des pieds.

En mars 2012, Endocyte a annoncé que l’Union Européenne avait accordé le statut de médicament orphelin au vintafolide, et que la société prévoyait de déposer une demande d’autorisation de mise sur le marché au troisième trimestre 2012.

Source : Merck








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents