Edition du 29-09-2020

Merck Serono: la FDA donne son feu vert à Egrifta® chez les patients VIH atteints de lipodystrophie

Publié le vendredi 12 novembre 2010

Merck Serono, la division pharmaceutique de Merck KGaA,  et la biotech canadienne Theratechnologies ont annoncé jeudi que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Egrifta® (tésamoréline pour injection) comme le premier et le seul traitement indiqué pour la réduction de l’excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH atteints de lipodystrophie (lipohypertrophie abdominale).

Egrifta®  (tésamoréline pour injection) a été développé par Theratechnologies et sera exclusivement commercialisé aux États-Unis par EMD Serono, une société membre du groupe Merck KGaA, de Darmstadt, en Allemagne, en vertu d’une entente de collaboration et de licence.

« Nous sommes confiants que EMD Serono commercialisera Egrifta® avec succès aux États-Unis, compte tenu de leur feuille de route et de leur expertise des autres troubles métaboliques », a déclaré M. Paul Pommier, président du conseil d’administration de Theratechnologies. « Theratechnologies continuera à concentrer ses efforts pour conclure des partenariats à l’extérieur des États-Unis afin d’accéder à des marchés additionnels avec Egrifta® pour le traitement de l’excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH », a conclu M. Pommier.

En 2008, Theratechnologies a conclu une entente de collaboration et de licence avec EMD Serono, visant les droits exclusifs de mise en marché d’Egrifta® (tésamoréline pour injection) aux États-Unis, pour le traitement de l’excès de graisse abdominale chez les patients infectés par le VIH atteints de lipodystrophie. En vertu de cette entente, l’homologation par la FDA est associée à des paiements d’étape totalisant 25 M$ US. Egrifta® est la marque proposée à l’échelle internationale.

Certaines limitations d’utilisation ont été identifiées pour Egrifta®. Comme les bénéfices et l’innocuité cardiovasculaires à long terme Egrifta® n’ont pas été étudiés et ne sont pas connus, la décision de continuer le traitement avec Egrifta® chez les patients pour qui l’efficacité n’est pas clairement démontrée, par des changements au niveau de la graisse viscérale, mesurés par le tour de taille ou par tomodensitométrie, doit être évaluée avec soin. Egrifta® n’est pas indiqué pour un programme d’amaigrissement (effet neutre sur le poids). Aucune donnée n’existe pour démontrer une meilleure adhésion au régime antirétroviral chez les patients infectés par le VIH qui prennent Egrifta® (tésamoréline pour injection).

Source : Merck KGaA  et Theratechnologies








MyPharma Editions

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents