Edition du 20-04-2021

Métiers de la bioproduction pharmaceutique et cosmétique : un centre de formation au cœur de Genopole

Publié le jeudi 5 février 2015

L’Institut des métiers et des technologies (IMT) et Genopole (Evry-Essonne) ont inauguré mercredi 4 février un nouveau centre de formation des métiers de la bioproduction pharmaceutique et cosmétique.

L’établissement, ouvert en mars 2014 au cœur de Genopole, accueille des étudiants, des demandeurs d’emplois et des salariés en formations professionnelles, sur un plateau technique de 750 m2 organisé comme une unité de production pharmaceutique, grâce au financement de Genopole de plus d’1 M€ pour l’acquisition d’équipements techniques de dernière génération. «Le centre d’Evry atteindra sa vitesse de croisière à la fin de l’année 2015», précise Patrick Hibon de Frohen, directeur exécutif du groupe IMT.

La bioproduction en forte croissance

Les métiers de la bioproduction, qui s’appuie sur l’utilisation industrielle d’organismes vivants (cellules, bactéries, levures…) pour concevoir des molécules d’intérêt notamment dans les secteurs du médicament, du vaccin, des produits cosmétiques…, sont encore méconnus. Le marché est pourtant en pleine croissance. Les grands groupes pharmaceutiques accordent une place de plus en plus importante aux biotechnologies pour la formulation de biomédicaments innovants et sont de plus en plus enclins à former leurs propres personnels.

L’objectif est l’apprentissage des exigences réglementaires pharmaceutiques, des Bonnes Pratiques de Fabrication, du fonctionnement des équipements techniques (purification, formulation, remplissage, conditionnement…).

Différents niveaux de qualification sont proposés à l’IMT d’Evry

• Le premier est une formation pré-qualifiante qui débouche sur un niveau Bac et vers les métiers de techniciens, appelés à devenir conducteurs de lignes de production dans l’industrie pharmaceutique ou cosmétique. Une première promotion de dix personnes a été formée à Evry, grâce à un financement de la Région Ile-de-France. «Les critères de sélection sont un test de positionnement et un entretien lors duquel nous sommes très sensibles à la motivation des candidats. Nous retenons les personnes que nous jugeons capables de respecter les consignes extrêmement strictes de l’industrie pharmaceutique, de transmettre les messages de l’équipe du matin à l’équipe du soir, de faire preuve de discipline… », indique Joëlle Dumas, responsable de l’établissement IMT d’Evry. L’Ecole de la seconde chance de Ris-Orangis, par exemple, y a orienté des jeunes en situation de décrochage scolaire. Son directeur, Dominique Dujardin, considère qu’il s’agit là de formations à des métiers extrêmement intéressants et valorisants… qui restent malheureusement encore méconnus. L’IMT tisse des liens avec Pôle Emploi et les missions locales pour faire connaître les formations dispensées et les métiers auxquelles elles destinent.

• Le second niveau qui s’adresse aux bacheliers scientifiques ou technologiques mène à un diplôme Bac +2 et prépare au métier de technicien supérieur. Suivent les niveaux Bac+3 de technicien spécialisé en bioproduction industrielle et celui de technicien spécialisé en maintenance des équipements de bioproduction. Des accords cadres ont été passés avec des universités pour là encore faire la promotion de ces nouvelles voies de formation. Selon Patrick Bourdy, président de l’IMT, «98% des jeunes formés à l’IMT trouvent un CDI dans les six mois».

• S’ajoutent à cela, des sessions de formations professionnelles, de validations des acquis de l’expérience, des formations sur mesure répondant aux besoins précis d’une entreprise… pour la purification de la molécule, la formulation du médicament…

Genopole élargit son offre de formation

Une convention lie l’IMT et Genopole et fixe des objectifs de formation professionnelle répondant aux besoins des personnels du biocluster, en particulier ceux de Généthon Bioprod, (centre de production de vecteurs de thérapie génique) pour la production comme pour la maintenance des équipements industriels. «Nous ajoutons une brique complémentaire à l’offre de formation du biocluster» souligne Pierre Tabourin, directeur général de Genopole, biocluster où les surfaces de bioproduction sont appelées à tripler dans un avenir proche. Pour Isabelle This Saint Jean, présidente de Genopole et vice-présidente de la Région Ile-de-France, l’installation de l’IMT à Genopole concourt à accroître «la visibilité et la dynamique du cluster sur le créneau de la recherche, de la santé et de la formation… ce qui se passe ici est extrêmement porteur d’avenir et d’espoir».

Source : Genopole








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents