Edition du 07-10-2022

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Cancer : Roche fait le point sur son engagement en France

Publié le mercredi 4 février 2015

A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, Roche fait le point sur son engagement aux côtés des acteurs de la lutte contre le cancer en France. En 2014, le groupe a investi 81 millions d’euros dans la recherche clinique en France et 6 millions d’euros dans des programmes de recherche préclinique et translationnelle, menés en partenariat avec des équipes académiques. 70% de ces essais cliniques et études précliniques et translationnelles concernent le cancer.

Le groupe pharmaceutique rappelle ainsi que l’oncologie fait partie des 5 domaines prioritaires de la recherche Roche. A fin janvier 2015, 66 nouvelles molécules sont en cours de développement au sein du groupe, dont 31 en oncologie (immunothérapie, ciblage du micro-environnement de la tumeur, etc.).
Le groupe estime par ailleurs que « la recherche française en cancérologie est très dynamique ». A fin 2014, plus de 34 000 patients étaient inclus dans 306 études cliniques en cours en France, dont près de 70% en oncologie (206 études dont 130 dont Roche est le promoteur).

Une collaboration avec le Comité de Patients pour la Recherche Clinique

Le groupe rappelle ainsi son engagement aux côtés des différents acteurs français de la lutte contre le cancer. Roche a notamment signé avec La Ligue contre le Cancer un accord de partenariat afin de soumettre ses protocoles d’études cliniques à une relecture par le Comité de Patients pour la Recherche Clinique (CPRC). Depuis 2013, ce comité donne son avis sur des protocoles de recherche clinique au moment de leur élaboration. « Cette implication précoce de patients relecteurs sur les conditions du déroulement de l’étude permet de mieux ajuster les contraintes d’un essai en respectant au maximum la qualité de vie des patients inclus », estime notamment le laboratoire.

Autre initiative soutenue par Roche, le programme « ESME » (Epidémio-Stratégie Médico-Economique) d’UNICANCER qui vise la constitution d’une base de données relatives à la maladie et au traitement de 40 000 patientes atteintes de cancer du sein métastatique afin d’évaluer l’impact des stratégies thérapeutiques. Le groupe s’est engagé à soutenir le programme jusqu’en 2019 . Roche est ainsi le premier laboratoire pharmaceutique à soutenir le programme « ESME ».

Le 2ème essai clinique du programme AcSé de l’INCa

Lancé en juin 2013, le programme ACSé (Accès Sécurisé aux thérapies ciblées innovantes) de l’Institut National du Cancer (INCa) illustre les promesses de la médecine personnalisée en cancérologie : il s’agit de traiter une personne atteinte de cancer non pas en fonction de l’organe touché, mais des spécificités moléculaires de sa tumeur. Le deuxième essai clinique AcSé a été lancé en octobre 2014. Il est coordonné par UNICANCER et cofinancé par la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, et porte sur le vemurafenib. Cette molécule développée par Roche cible les tumeurs présentant la mutation V600 du gène BRAF, retrouvées dans plus de 10 types de cancers différents.

Le défi de l’oncologie pédiatrique

Pour répondre aux besoins thérapeutiques majeurs des enfants atteints de cancer, mais aussi pour mieux prendre en charge, chez l’adulte, les effets à long terme dus aux traitements du cancer dans l’enfance, Roche-Genentech a mis en place une équipe dédiée de 25 personnes afin de développer les essais onco-pédiatriques. Roche mène ainsi différents programmes de développement clinique dans 5 familles de tumeurs : tumeurs du système nerveux central, hémopathies, sarcomes (tumeurs se développant aux dépends des tissus de soutien, le plus souvent dans l’os : ostéosarcome et dans les tissus mous : rhabdomyosarcome). En France, 7 essais avec des molécules Roche sont en cours dans des cancers de l’enfant (dont 3 dont Roche est le promoteur).

Dépistage des cancers : l’observatoire EDIFICE-Roche

Enfin, depuis 2005, l’observatoire EDIFICE-Roche « étude sur le dépistage des cancers et ses facteurs de compliance » met à la disposition des pouvoirs publics et des cliniciens de nouvelles données permettant de mieux comprendre les comportements face au dépistage des cancers. Réalisé sous l’égide d’un comité scientifique, l’observatoire collecte tous les trois ans des données sur un échantillon national représentatif d’individus âgés de 40 à 75 ans, permettant d’établir un état des lieux des comportements de la population française face au dépistage du cancer du sein, du cancer colorectal, du cancer de la prostate, du mélanome et du cancer du poumon. Des travaux complémentaires de ceux de l’InVS (Institut de veille sanitaire) et de l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé).

Source :  Roche








MyPharma Editions

Leucémie Lymphoïde Chronique : AstraZeneca lance l’appel à Projets Long Life Challenges

Publié le 7 octobre 2022

Le Hub Innovation d’AstraZeneca vient de lancer un nouvel appel à projets : « Long Life Challenges » pour soutenir des initiatives visant à optimiser le parcours de soins des patients atteints de LLC. Objectif : améliorer l’observance et maximiser l’efficacité et la tolérance des thérapies*.

Ophtalmologie : Vect-Horus reçoit une subvention pour le développement de sa plateforme VECTrans®

Publié le 7 octobre 2022
Ophtalmologie : Vect-Horus reçoit une subvention pour le développement de sa plateforme VECTrans®

Vect-Horus, une société de biotechnologie qui conçoit et développe des vecteurs permettant l’adressage ciblé de molécules thérapeutiques et d’agents d’imagerie vers différents organes dont le cerveau, a annoncé l’accord de Bpifrance et de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur pour l’octroi d’une subvention de 200.000 € visant à soutenir son projet VISIO (Vectorisation Innovante de siRNAs pour l’Ophtalmologie)

Bone Therapeutics récupère les droits mondiaux de ALLOB

Publié le 7 octobre 2022
Bone Therapeutics récupère les droits mondiaux de ALLOB

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et d’autres pathologies, a annoncé la récupération prochaine des droits mondiaux de sa plateforme de thérapie cellulaire osseuse allogénique ALLOB, suite à la notification de résiliation unilatérale reçue de la part de Shenzhen Pregene Biopharma Co, Ltd. (« Pregene »).

1ère édition de la Semaine des métiers de l’industrie pharmaceutique du 3 au 8 octobre 2022

Publié le 6 octobre 2022
1ère édition de la Semaine des métiers de l’industrie pharmaceutique du 3 au 8 octobre 2022

Pour la première fois, le Leem et Pôle Emploi s’associent pour organiser la Semaine des métiers de l’industrie pharmaceutique, du 3 au 8 octobre 2022,sur tout le territoire avec des actions d’informations, des événements, visites de sites, ou encore des jobs dating. Objectif : présenter les profils des 10 000 postes ouverts et sensibiliser sur l’attractivité des carrières dans l’industrie pharmaceutique où interagissent 150 métiers différents.

Advicenne : extension de la propriété intellectuelle de son médicament Sibnayal®

Publié le 6 octobre 2022
Advicenne : extension de la propriété intellectuelle de son médicament Sibnayal®

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’extension de la propriété intellectuelle de son médicament Sibnayal® dans plusieurs pays européens.

I.CERAM, lauréat du concours i-Nov de BPI France

Publié le 6 octobre 2022
I.CERAM, lauréat du concours i-Nov de BPI France

I.CERAM, spécialiste des implants innovants en céramique biocompatibles chargés en antibiotiques, annonce avoir été sélectionnée par BPI France lors de la 9ème vague de son concours i-Nov. Ce concours, financé par l’Etat, entre dans le cadre des investissements d’avenir (PIA) du programme France 2030. Partager la publication « I.CERAM, lauréat du concours i-Nov de BPI France » […]

Servier dévoile son ambition 2030 et une nouvelle identité visuelle

Publié le 6 octobre 2022
Servier dévoile son ambition 2030 et une nouvelle identité visuelle

Servier a dévoilé aujourd’hui son ambition 2030, ainsi qu’une nouvelle identité visuelle qui témoigne de la transformation engagée par le Groupe, porteuse de résultats visibles. Le Groupe entend accélérer sa dynamique de transformation afin de garantir, sur le long terme, son indépendance et sa création de valeur pour l’ensemble de ses parties prenantes.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents