Edition du 22-06-2018

Accueil » Industrie » Produits

MSD présente des données d’efficacité du Simponi® en vie réelle

Publié le vendredi 29 juillet 2016

MSD présente des données d’efficacité du Simponi® en vie réelleLe laboratoire pharmaceutique MSD a annoncé lors du Congrès annuel européen de rhumatologie (EULAR 2016) les résultats des études observationnelles réalisées dans différents pays européens. Ces résultats confirment l’efficacité clinique, le maintien thérapeutique et l’amélioration de la qualité de vie des patients traités par Simponi® (golimumab).

Une vaste étude en vie réelle menée en Suède chez 5 748 patients, publiée en janvier 2016 dont l’objectif était d’évaluer et de comparer le maintien thérapeutique entre des groupes de patients traités par anti-TNF-alpha SC, a montré des taux de maintien au traitement plus élevés avec Simponi® (golimumab) par rapport aux autres anti-TNF-alpha administrés par voie sous-cutanée chez des patients atteints de rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC).1-2

Une autre étude observationnelle toujours menée en Suède chez 2 984 patients (dont près de la moitié étaient naïfs de traitement biologique), a étudié la persistance au traitement à long terme chez les patients traités par Simponi® (golimumab) dans quatre rhumatismes inflammatoires chroniques (PR, SA, RP et autres spondylarthrites.)3 Cette étude a montré que le taux de maintien sous Simponi® (golimumab) était de 69 % chez les patients atteints de SA et de 60% chez les patients atteints de RP au bout d’un an. Les taux de maintien thérapeutique sous Simponi® (golimumab) à 3 ans étaient de 50% dans la SA et de 42% dans le RP.3

Le maintien thérapeutique par Simponi® (golimumab) a également été évalué dans une étude observationnelle portugaise menée chez 109 patients atteints de PR. Ce taux était de 75,3 % à la semaine 52.4

En Allemagne, l’étude non interventionnelle GO-NICE conduite chez 1 458 patients pour évaluer l’utilisation de Simponi® (golimumab) dans la PR, le RP et la SA a montré une efficacité clinique à deux ans dans les trois indications. L’étude a également montré une amélioration de la qualité de vie, de la qualité du travail et de la capacité fonctionnelle des patients.5 A deux ans, le traitement était « efficace » dans 80 % des cas. Le profil de tolérance de Simponi® (golimumab) était cohérent avec celui observé au cours des autres études menées sur ce traitement.5

Des améliorations ont également été observées à la fois sur les paramètres cliniques et de qualité de vie dans l’étude multicentrique en vie réelle QUO-VADIS menée chez 963 patients atteints de SA (78 % traités par golimumab, 22 % par infliximab).6,7 Parmi les données recueillies, on note une réduction des hospitalisations, et une réduction des soins en ambulatoire, une réduction de l’incapacité professionnelle et du nombre de jours de travail manqués.7

Source : MSD

Références :
1. Dalén J, Svedbom A, Black CM et al. First and second line treatment persistence among patients with immune-mediated rheumatoid disease treated with subcutaneous TNF-alpha inhibitors. Poster SAT0575 présenté lors du Congrès européen annuel de rhumatologie (EULAR 2016).

2. Dalén J, Svedbom A, Black CM et al. Treatment persistence among patients with immune-mediated rheumatic disease newly treated with subcutaneous TNF-alpha inhibitors and costs associated with non-persistence. Rheumatol Int. Advance online publication. doi: 10.1007/s00296-016-3423-5. Cet article contient des suppléments.

3. Di Giuseppe D, Frisell T, Askling J, on behalf of the ARTIS group. Effectiveness and survival-on-drug of golimumab across rheumatic disease indications in clinical practice: results from the national Swedish register. Poster THU0607 présenté lors du Congrès européen annuel de rhumatologie (EULAR 2016).

4. Mourão AF, Ribeiro C, Borges J et al. Real-life effectiveness of golimumab in biologic-naïve rheumatoid arthritis patients – data from Reuma.pt, a Portuguese registry. Abstract AB0297 présenté lors du Congrès européen annuel de rhumatologie (EULAR 2016).

5. Krüger K, Burmester GR, Wassenberg S et al. A non-interventional clinical study evaluating the use of golimumab in patients with rheumatoid arthritis (RA), psoriatic arthritis (PsA), and ankylosing spondylitis (AS) in a real-life setting in Germany. Poster THU0141 présenté lors du Congrès européen annuel de rhumatologie (EULAR 2016).

6. Van Den Bosch F, Flipo RM, Braun J et al. Clinical and quality of life improvements observed with golimumab and infliximab in a large real-life ankylosing spondylitis population: results from the QUO-VADIS study. Poster SAT0393 présenté lors du Congrès européen annuel de rhumatologie (EULAR 2016).

7. Sarzi-Puttini P, Van Den Bosch F, Claudepierre P et al. Treatment with golimumab or infliximab reduces health resource utilization and increases work productivity in patients with ankylosing spondylitis in the QUO-VADIS study, a large, prospective real-life cohort. Poster SAT0403 présenté lors du Congrès européen annuel de rhumatologie (EULAR 2016).








MyPharma Editions

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l’acquisition de PCI Synthesis

Publié le 21 juin 2018
Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l'acquisition de PCI Synthesis

Novacap, acteur mondial de la synthèse pharmaceutique et des produits de spécialités, a annoncé la signature d’un accord en vue d’acquérir PCI Synthesis société américaine spécialisée dans le développement et la fabrication à façon d‘ingrédients pharmaceutiques (CDMO).

Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Publié le 21 juin 2018
Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Édités par l’AFM-Téléthon et la Société Française de Myologie, les Cahiers de Myologie constituent une passerelle entre la recherche et la médecine dans une discipline qui, grâce à une collaboration exceptionnelle des chercheurs, médecins et malades, est aujourd’hui à la pointe de l’innovation thérapeutique.

SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

Publié le 21 juin 2018
SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

SGH Healthcaring a annoncé l’acquisition des sociétés françaises Rovipharm et RR Plastiques. Le groupe SGH Healthcaring a été constitué suite à l’acquisition de Stiplastics Healthcaring par Mérieux Développement et Gimv en janvier dernier, en vue de créer un des leaders européens de la fabrication de dispositifs médicaux notamment dans l’administration de médicaments de forme liquide et solide.

Inventiva : feu vert de la FDA pour l’étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Publié le 21 juin 2018
Inventiva : feu vert de la FDA pour l'étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Inventiva a annoncé mercredi que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accepté la demande d’IND (Investigational New Drug), à l’initiative d’un investigateur, permettant ainsi de procéder à l’étude de Phase II avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients atteints de diabète de type 2.

Gustave Roussy s’équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Publié le 21 juin 2018
Gustave Roussy s'équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Installé dans les locaux du département de pharmacie clinique et après avoir fait l’objet d’une qualification opérationnelle et d’une qualification de performance, le premier robot (APOTECAchemo®, Loccioni) est entré en service le 19 février dernier avec la mise à disposition des premières préparations administrées aux patients. Un second robot est en cours de livraison et sera opérationnel au mois de juillet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions