Edition du 26-01-2022

Nanobiotix: feu vert de l’ANSM pour un nouvel essai clinique avec son produit NBTXR3

Publié le jeudi 13 juin 2013

Nanobiotix, la société spécialisée en nanomédecine, a annoncé que son produit leader, NBTXR3, a reçu l’autorisation de Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM), pour démarrer une étude clinique chez des patients atteints d’un cancer de la cavité buccale ou de l’oropharynx (cancers de la tête et du cou) localement avancé, à l’institut Curie, à Paris, un centre d’excellence pour le traitement du cancer. Cette étude représente la deuxième indication du développement clinique du NBTXR3 qui est actuellement en cours d’évaluation chez des patients atteints d’un Sarcome des Tissus Mous.

Cet essai clinique de Phase I est une étude en ouvert, non randomisée, avec escalade de doses évaluant la toxicité et le profil de tolérance du produit NBTXR3. Le produit est implanté par injection intra-artérielle (IA) ou intra-tumorale (IT) et activé par radiothérapie de haute précision (radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité – IMRT) conformément à la pratique médicale. Les patients atteints d’un carcinome épidermoïde localement avancé de la cavité buccale ou de l’oropharynx constituent la population cible de cet essai, notamment les patients âgés et fragiles. Deux voies d’administration du produit NBTXR3 seront évaluées simultanément dans 2 groupes de patients différents. L’attribution des patients dans chaque groupe sera faite en fonction de la singularité du patient et de la tumeur.

A partir de l’observation des toxicités, les doses maximales tolérées de NBTXR3 administré par injection intra-artérielle ou intra-tumorale avec radiothérapie seront identifiées et sélectionnées pour de futurs développements cliniques.

Les objectifs secondaires de l’étude incluent l’évaluation de la réponse complète et globale par imagerie (IRM) et l’évaluation de la survie sans progression locale ou générale de la maladie, du produit NBTXR3. De plus, la faisabilité des deux schémas sera évaluée.

Un total de 24 patients environ, par schéma d’administration (IT ou IA) est attendu. Un total maximum de 48 patients pourrait être traité.

« Le démarrage de ce deuxième essai clinique chez des patients atteints de cancers de la Tête et du Cou est une nouvelle étape clé pour Nanobiotix », commente Laurent Levy, PhD, Président du Directoire et co-fondateur de Nanobiotix. « Juste après l’annonce des résultats intermédiaires positifs du produit NBTXR3 chez des patients atteints d’un Sarcome des Tissus Mous avancé, cette étude débute conformément au plan de développement de la société et devrait permettre de continuer la route vers la mise sur le marché. »

Les cancers de la tête et du cou représentent un groupe avec des caractéristiques biologiques similaires. Ils se développent au niveau de la bouche, du nez, des sinus et dans la partie supérieure des voies aérodigestives. Ce type de cancer peut-être guéri quand il est détecté au stade précoce. Pour des patients avec des tumeurs volumineuses, la chirurgie et la radiothérapie sont les traitements courants. Cette intervention est souvent déterminante de troubles fonctionnels (avaler, respirer ou parler) et peut engendrer des séquelles esthétiques. NBTXR3 et la radiothérapie pourraient améliorer le contrôle local de la tumeur en préservant et en améliorant ces fonctions importantes.

« Les patients atteints de cancers Tête et Cou sont une préoccupation majeure pour la santé publique dans certains pays Européens et en Asie. Ces patients ont un réel besoin de thérapies innovantes pour résoudre ces besoins médicaux non-satisfaits. NBTXR3 devrait apporter une aide significative pour améliorer la qualité de vie de cette population de patients, et notamment chez les patients âgés et fragiles » ajoute Dr Alain Herrera, Oncologue et membre du Conseil de Surveillance de Nanobiotix.

Source : Nanobiotix








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents