Edition du 18-01-2022

Nanobiotix : la FDA autorise le démarrage d’un essai clinique avec NBTXR3 dans le cancer du pancréas

Publié le jeudi 7 mai 2020

Nanobiotix : la FDA autorise le démarrage d'un essai clinique avec NBTXR3 dans le cancer du pancréasNanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques dans le traitement du cancer, a annoncé que le premier essai résultant de sa collaboration clinique avec le MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas (MD Anderson) avait été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Cet essai a été développé conjointement par Nanobiotix et MD Anderson qui en est le promoteur.

La demande de nouveau médicament expérimental (investigational new drug application, IND) couvre une étude de phase I évaluant la sécurité et la faisabilité de NBTXR3 activé par radiothérapie pour les patients souffrant d’un adénocarcinome du canal pancréatique (PDAC) localement avancé (LAPC) ou à la limite de la résécabilité (borderline resectable pancreatic cancer, BRPC). Cet essai est le premier à évaluer l’utilisation de NBTXR3 activé par radiothérapie pour le cancer du pancréas.

Besoins majeurs non satisfaits et opportunités pour le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est une maladie rare et mortelle. Une intervention chirurgicale avec une résection R0 (c’est-à-dire avec le retrait macroscopique intégral de la tumeur avec marges chirurgicales microscopiques négatives) constitue le seul espoir de survie à long terme. C’est pourquoi des essais cliniques ont examiné différentes stratégies néo-adjuvantes – avec l’utilisation d’anticancéreux ou de radiothérapie avant la chirurgie – pour augmenter la taille de la population éligible à la chirurgie ainsi que le taux de résection R0.

Le rationnel de l’utilisation d’un traitement néo-adjuvant a été confirmé par une analyse rétrospective ayant démontré que la survie globale (SG) avait quasiment doublé chez les patients PDAC ayant subi une intervention chirurgicale. Ces résultats ont été attribués, au moins partiellement, à une augmentation de la proportion de patients BRPC devenus éligibles à la chirurgie après l’intervention néo-adjuvante. De plus, chez certains patients LAPC, la réponse au traitement néo-adjuvant permet d’envisager une résection chirurgicale. Étant donné le pronostic défavorable du PDAC, les schémas thérapeutiques capables d’augmenter la proportion de patients BRPC et LAPC éligibles à la chirurgie pourraient améliorer les taux de survie dans cette population aux besoins non satisfaits.

Une étude de phase I évaluant NBTXR3 activé par radiothérapie chez des patients souffrant d’un PDAC

L’essai mené par MD Anderson est une étude prospective de phase I ouverte, à un seul bras, comportant deux parties : (i) escalade de dose pour déterminer la dose recommandée pour la phase II (recommended phase 2 dose, RP2D) et (ii) l’expansion de la RP2D.

La population de patients inclura des adultes (âge ≥ 18 ans) souffrant de BRPC ou LAPC sans métastases révélées par radiographie à l’inclusion, n’ayant pas reçu au préalable de radiothérapie ou subi d’intervention chirurgicale pour le cancer du pancréas. Le nombre de participants inclus sera déterminé d’après le nombre maximal nécessaire pour établir la RP2D. Le nombre maximal de sujets recrutés sera de 24, avec au plus 12 sujets atteints de LAPC pour la partie de l’étude visant à déterminer la dose recommandée. Douze sujets supplémentaires atteints de LAPC ou de BRPC seront recrutés pour l’expansion de la RP2D. La période de recrutement prévue est de 18 mois. Le recrutement sera sans doute impacté par les restrictions dues au COVID-19. Le premier patient devrait être injecté cet été.

Les objectifs de l’étude sont de déterminer la toxicité limitant la dose, la dose maximale tolérée et d’établir la RP2D.

Source et visuel  : Nanobiotix








MyPharma Editions

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents