Edition du 22-10-2020

Nanobiotix : résultats positifs de Phase I/II pour NBTXR3 sur les cancers de la tête et du cou

Publié le jeudi 7 juillet 2016

Nanobiotix : résultats positifs de Phase I/II pour NBTXR3 sur les cancers de la tête et du couNanobiotix, société française spécialisée en nanomédecine, vient d’annoncer des résultats positifs dans l’essai de phase I/II avec son produit leader NBTXR3 pour le traitement des cancers localement avancés de la cavité buccale, de la langue ou de l’oropharynx (cancers de la tête et du cou ou T&C) chez les patients fragiles et âgés. La société travaille sur le plan clinique d’enregistrement, en Europe et aux USA.

NBTXR3 est un « radio-enhancer », le premier produit d’une nouvelle classe, conçu pour être injecté directement dans les tumeurs cancéreuses afin d’augmenter la dose et l’efficacité de la radiothérapie sans en augmenter la toxicité ou les dommages dans les tissus sains environnants. Dans cette population spécifique de patients atteints de cancers de la tête et du cou, l’objectif souhaité est d’améliorer les effets de la radiothérapie avec NBTXR3 en assurant un meilleur contrôle local de la tumeur et en améliorant les bénéfices systémiques et la qualité de vie.

Cette étude prospective de phase I/II, ouverte, multi centres, non randomisée avec escalade de dose a rempli ses objectifs primaires démontrant la sécurité et de tolérabilité de NBTXR3. Dix patients atteints de cancers de la tête et du cou ont été traités aux 3 premiers niveaux de dose (sur 4). Un Comité de Contrôle des Données d’Innocuité (DSMB – Data Safety Monitoring Board), composé d’experts externes, a confirmé l’excellent profil de sécurité, sans aucun effet indésirable (Adverse Events AEs), ainsi que la faisabilité de l’injection et une bonne distribution.

L’étude a montré des signes prometteurs de réponse du volume tumoral dans une population de patients ayant un important besoin médical non satisfait, puisque ne pouvant bénéficier des standards de soin (radiothérapie associée à la chimiothérapie). 7 patients sur 7 évaluables ont montré un taux de réponse en termes de réduction du volume tumoral égal ou supérieur à 50% (excepté pour 2 patients non-évaluables, le dixième patient étant en cours d’évaluation).

Sur la base de ces résultats prometteurs, Nanobiotix est en cours d’élaboration du plan de développement clinique de NBTXR3, potentiellement en Europe et aux Etats-Unis, qui pourrait conduire à l’enregistrement du produit dans cette indication.

« Les résultats observés dans cette étude sont enthousiasmants. Cette population de patients âgés et fragiles atteints d’un cancer de la tête et du cou dispose de peu d’options thérapeutiques. Il ressort de ces résultats que NBTXR3 a un très bon profil de sécurité et de faisabilité associé à de prometteurs signes préliminaires de réponse tumorale, ce qui pourrait changer la donne pour ces patients. Nous travaillons désormais à la préparation de la prochaine étude clinique. », a commenté Dr. Elsa Borghi, CMO de Nanobiotix.

« Ces résultats constituent une avancée majeure pour le développement clinique global de NBTXR3. Nous avons pour la première fois observé une homogénéité entre les résultats comparables issus des phases I/II dans le sarcome des tissus mous et les cancers de la tête et du cou, deux indications très différentes. A ce jour et dans ces deux différentes études cliniques, le comportement et les effets du produit sont similaires. Ces résultats constituent une étape de plus vers la preuve de la transférabilité de notre approche thérapeutique d’un type de tumeur à l’autre. La perspective de traiter un nombre important de patients dans différents types de cancer avec NBTXR3 se rapproche. », a également commenté Laurent Levy, CEO de Nanobiotix.

Prochaines étapes de développement

La société prévoit un second essai clinique avec NBTXR3 en combinaison avec le standard de soin, soit : cisplatine plus radiothérapie. Actuellement, le cisplatine associé à de la radiothérapie concerne 35 à 40% des patients ayant des carcinomes de la tête et du cou. L’inclusion de ces nouveaux patients augmenterait significativement la population totale potentiellement traitable avec NBTXR3 dans cette indication.

Nanobiotix est en cours d’élaboration du plan de développement clinique, qui pourrait conduire à l’enregistrement de NBTXR3 dans cette indication.

En parallèle de cet essai dans les cancers de la tête et du cou, NBTXR3 est en développement clinique dans 5 autres indications : sarcome des tissus mous (en phase d’enregistrement), prostate, rectum (par PharmaEngine) et cancers du foie (primaires et métastases du foie).

Source : Nanobiotix








MyPharma Editions

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents