Edition du 16-05-2022

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le jeudi 27 janvier 2022

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Le programme préclinique de Nanobiotix vise à fournir une compréhension plus approfondie du mécanisme d’action de NBTXR3 et à découvrir de nouvelles voies pour le radioenhancer afin d’améliorer potentiellement les résultats des traitements anti-cancéreux. Compte tenu des données précliniques et des premières données cliniques suggérant un effet potentiel d’amorçage du système immunitaire par NBTXR3 activé par radiothérapie (RT) et du besoin médical non satisfait pour les patients présentant une résistance primaire ou secondaire aux inhibiteurs de checkpoints immunitaires, Nanobiotix et le MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas explorent plusieurs combinaisons thérapeutiques impliquant des inhibiteurs de checkpoints immunitaires, la radiothérapie et NBTXR3.

« Nous pensons que nous n’avons fait qu’effleurer les possibilités offertes par NBTXR3 en combinaison avec les inhibiteurs de checkpoints immunitaires », a déclaré Laurent Levy, cofondateur et président du directoire de Nanobiotix. « Alors que l’industrie continue à faire progresser le développement de ces immunothérapies puissantes, nous pensons qu’il existe un besoin urgent de nouvelles combinaisons pouvant aider à améliorer l’efficacité pour les patients naïfs et à surmonter la résistance pour les non-répondeurs. Les résultats présentés dans cette nouvelle publication s’ajoutent à un ensemble croissant de données suggérant le potentiel thérapeutique de NBTXR3 en combinaison avec les inhibiteurs de checkpoints immunitaires, et nous attendons avec impatience la poursuite des investigations en laboratoire et en clinique. »

À la suite des données précliniques positives précédemment rapportées sur l’ajout de NBTXR3 à une combinaison de radiothérapie et d’anti-PD-1 dans des modèles de cancer du poumon sensibles et résistants aux anti-PD-1, cette nouvelle évaluation a étudié l’ajout de NBTXR3 à une combinaison de radiothérapie, d’anti-PD-1 et d’anti-CTLA-4 dans un modèle résistant aux anti-PD-1. Des souris ont été inoculées avec des cellules métastatiques de cancer du poumon dans leurs pattes droite (tumeur primaire) et gauche (tumeur secondaire). Elles ont ensuite été traitées avec diverses combinaisons d’anti-PD-1, d’anti-CTLA-4, de NBTXR3 et de radiothérapie dans le but d’isoler l’effet de l’ajout de NBTXR3, de la modification du protocole de RT ou des deux. Les souris qui ont survécu après 178 jours ont été ré-injectées avec des cellules tumorales et la croissance tumorale a continué d’être surveillée.

L’évaluation a montré que les modifications du protocole de RT et l’ajout de NBTXR3 ont amélioré les résultats de la thérapie combinée, et que les cohortes dans lesquelles NBTXR3 était inclus ont systématiquement surpassé toutes les autres cohortes. Il convient de noter que la cohorte traitée à la fois avec NBTXR3 et RT modifiée, a montré que la thérapie avait des effets antitumoraux significatifs sur les tumeurs primaires et secondaires, améliorant le taux de survie des souris de 0% à 50%. Aucune des souris survivantes soumises à une nouvelle injection de cellules tumorales n’a développé de tumeur, et elles présentaient des pourcentages plus élevés de cellules T à mémoire par rapport au groupe témoin, ce qui suggèrerait l’induction d’une mémoire immunitaire antitumorale à long terme. Les auteurs ont conclu que NBTXR3, en combinaison avec la radio-immunothérapie, a considérablement amélioré le contrôle des tumeurs pulmonaires résistantes aux anti-PD-1 chez les souris en favorisant la réponse immunitaire antitumorale.

Source et visuel : Nanobiotix








MyPharma Editions

Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Publié le 16 mai 2022
Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Sanofi a annoncé que les derniers résultats de l’essai clinique IKEMA de phase III évaluant Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (Kd) montrent que cette association thérapeutique a permis d’obtenir une survie médiane sans progression de 35,7 mois (Hazard Ratio [HR] 0,58 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 25,8 à 44,0 ; n=179), comparativement à 19,2 mois chez les patients ayant reçu le traitement Kd seulement (IC à 95 % : 15,8 à 25,1 ; n=123), selon l’évaluation réalisée par un comité indépendant.

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Publié le 13 mai 2022
Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et développement de traitements innovants en immuno-oncologie ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient d’annoncer une levée de fonds Série A de €39m (US $42m) menée par Panacea Venture, CTI Life Sciences et 3B Future Health Fund, auxquels se sont joints adMare BioInnovations, Schroders Capital, Omnes, Turenne Capital, Theodorus, Viva BioInnovator et un investisseur déjà présent, Seventure Partners.

Accès aux nouveaux médicaments : les patients d’Europe du Sud et de l’Est attendent 6 fois plus longtemps

Publié le 13 mai 2022
Accès aux nouveaux médicaments : les patients d'Europe du Sud et de l'Est attendent 6 fois plus longtemps

Dans sa dernière étude, la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA) révèle notamment d’importantes disparités d’accès aux nouveaux médicaments pour les patients en Europe mais également au sein même d’un pays. Un écart de 90 % dans l’accès des patients a été constaté entre les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest et les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

Publié le 12 mai 2022
BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

BioWin, le pôle de compétitivité en santé de la Région Wallonne, vient d’annoncer le lancement d’Urgence Talents, une nouvelle initiative visant à relever les défis posés par le recrutement dans l’industrie biotech et medtech en Belgique. Pour la première fois, des acteurs publics et privés s’associent pour répondre aux besoins spécifiques et urgents des entreprises cherchant à recruter des talents dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie de la santé.

GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

Publié le 12 mai 2022
GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents