Edition du 19-09-2018

Néovacs lance une augmentation de capital de 8 millions d’euros

Publié le jeudi 2 juin 2016

Néovacs lance une augmentation de capital de 8 millions d'eurosNéovacs, la société spécialisée dans la vaccination thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) destinée à lever 8,0 millions d’euros susceptible d’être portée à 9,3 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la clause d’extension.

Cette opération doit permettre notamment à Néovac de renforcer sa structure financière et d’obtenir des moyens supplémentaires pour financer ses opérations et, plus particulièrement, les coûts des essais cliniques, précliniques et industriels externes pour le traitement du Lupus par le produit IFNα Kinoïde dans le cadre de l’étude de phase IIb en cours (incluant son extension géographique aux Etats-Unis suite à l’approbation reçue de la FDA) et anticiper la préparation, le développement et la production des lots cliniques IFNα-K en prévision de la mise sur le marché coréen de l’IFNα-K et de la phase III dans le traitement du Lupus, ainsi que le lancement de l’étude de phase IIa en dermatomyosite avec le même produit.

« Plus de 6 millions de patients dans le monde sont atteints par des maladies chroniques et invalidantes liées au dérèglement de leur système immunitaire. Nous lançons aujourd’hui une augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription afin de poursuivre notre démarche structurée et cohérente dans l’immunothérapie active pour le traitement de ces maladies auto‑immunes. Au regard des résultats cliniques prometteurs obtenus dans l’étude de phase I/IIa en lupus confirmant l’efficacité forte et durable de l’IFNα Kinoide sur des marqueurs biologiques de cette maladie, tel que nous l’avons publié lors du 11e congrès international du Lupus à Vienne en septembre 2015, et de la signature de nos récents partenariats stratégiques (CKD Pharmaceutical et Stellar Biotechnologies Inc.), nous sommes convaincus du potentiel de notre technologie innovante pour apporter une alternative aux traitements de ces patients » commente Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs.

« La trésorerie disponible de la société au 30 avril 2016 (3 990 000 euros) et le versement en 2016 de la deuxième tranche du préfinancement du Crédit Impôt Recherche (CIR) 2015 pour un montant de 1 188 599 euros intervenu le 17 mai 2016 permettront à la société de poursuivre ses activités jusqu’à fin novembre 2016 », précise Néovacs dans un communiqué. « Le montant net supplémentaire de trésorerie permettant de combler l’insuffisance de fonds de roulement et nécessaire à la poursuite des activités de la société au cours des douze prochains mois est estimé à 5,2 millions d’euros, soit environ cinq mois de trésorerie déficitaire », ajoute le texte. L’augmentation de capital devrait permettre à la Néovacs de poursuivre de couvrir ses besoins de trésorerie pour les 12 prochains mois.

Pour plus d’informations sur www.neovacs.fr








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions