Edition du 26-01-2021

Néovacs lance une augmentation de capital de 8 millions d’euros

Publié le jeudi 2 juin 2016

Néovacs lance une augmentation de capital de 8 millions d'eurosNéovacs, la société spécialisée dans la vaccination thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) destinée à lever 8,0 millions d’euros susceptible d’être portée à 9,3 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la clause d’extension.

Cette opération doit permettre notamment à Néovac de renforcer sa structure financière et d’obtenir des moyens supplémentaires pour financer ses opérations et, plus particulièrement, les coûts des essais cliniques, précliniques et industriels externes pour le traitement du Lupus par le produit IFNα Kinoïde dans le cadre de l’étude de phase IIb en cours (incluant son extension géographique aux Etats-Unis suite à l’approbation reçue de la FDA) et anticiper la préparation, le développement et la production des lots cliniques IFNα-K en prévision de la mise sur le marché coréen de l’IFNα-K et de la phase III dans le traitement du Lupus, ainsi que le lancement de l’étude de phase IIa en dermatomyosite avec le même produit.

« Plus de 6 millions de patients dans le monde sont atteints par des maladies chroniques et invalidantes liées au dérèglement de leur système immunitaire. Nous lançons aujourd’hui une augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription afin de poursuivre notre démarche structurée et cohérente dans l’immunothérapie active pour le traitement de ces maladies auto‑immunes. Au regard des résultats cliniques prometteurs obtenus dans l’étude de phase I/IIa en lupus confirmant l’efficacité forte et durable de l’IFNα Kinoide sur des marqueurs biologiques de cette maladie, tel que nous l’avons publié lors du 11e congrès international du Lupus à Vienne en septembre 2015, et de la signature de nos récents partenariats stratégiques (CKD Pharmaceutical et Stellar Biotechnologies Inc.), nous sommes convaincus du potentiel de notre technologie innovante pour apporter une alternative aux traitements de ces patients » commente Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs.

« La trésorerie disponible de la société au 30 avril 2016 (3 990 000 euros) et le versement en 2016 de la deuxième tranche du préfinancement du Crédit Impôt Recherche (CIR) 2015 pour un montant de 1 188 599 euros intervenu le 17 mai 2016 permettront à la société de poursuivre ses activités jusqu’à fin novembre 2016 », précise Néovacs dans un communiqué. « Le montant net supplémentaire de trésorerie permettant de combler l’insuffisance de fonds de roulement et nécessaire à la poursuite des activités de la société au cours des douze prochains mois est estimé à 5,2 millions d’euros, soit environ cinq mois de trésorerie déficitaire », ajoute le texte. L’augmentation de capital devrait permettre à la Néovacs de poursuivre de couvrir ses besoins de trésorerie pour les 12 prochains mois.

Pour plus d’informations sur www.neovacs.fr








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents