Edition du 23-10-2018

Néovacs : résultats précliniques positifs pour l’IFNalpha Kinoide dans le diabète de type 1

Publié le mardi 12 décembre 2017

Néovacs : résultats précliniques positifs pour l'IFNalpha Kinoide dans le diabète de type 1Néovacs, la société spécialisée dans l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé aujourd’hui les premiers résultats positifs de son étude préclinique de preuve-de-concept (PoC) en cours, avec l’IFNalpha Kinoide dans le traitement du diabète de type 1.

Les études précliniques en cours sur le diabète de type 1 chez la souris NOD[1], menées en collaboration avec le Dr Agnès Lehuen et le Pr Christian Boitard, du département d’Immunologie du Diabète de l’Hôpital Cochin à Paris, ont confirmé : une forte production d’anticorps neutralisants contre l’IFNalpha, suite à l’administration de l’IFNalpha Kinoïde, une préservation deux fois plus importante des ilots de Langerhans[2] observée chez les souris traitées avec l’IFNalpha Kinoïde par rapport aux groupes de contrôle et un retard notable dans l’apparition du diabète de type 1, pendant toute la durée de persistance des anticorps neutralisants.

Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs, a déclaré : « Dans cette première étude préclinique pour le traitement du diabète de type 1, nous avons constaté un retard dans le déclenchement de la pathologie qui a été maintenu pendant plusieurs semaines. De plus, la préservation des ilots de Langerhans, suggère que le vaccin IFNalpha Kinoïde pourrait avoir un rôle protecteur.  Sur la base de ces résultats prometteurs, nous sommes impatients de finaliser nos essais précliniques avec l’IFNalpha Kinoide dans cette indication, dans le but de lancer le moment venu un programme de développement clinique. »

Suite à ces résultats encourageants, Néovacs complètera cette étude en 2018 en vue d’évaluer le potentiel thérapeutique de l’IFNalpha Kinoïde dans le diabète de type 1. Ces travaux sont essentiels pour déterminer le protocole de la première étude clinique dans cette indication.

L’IFNalpha Kinoide est un vaccin anti-interféron-alpha actuellement en développement clinique dans plusieurs indications. Au cours de son étude clinique de phase I/IIa[3] sur l’IFNalpha Kinoide dans le traitement du lupus, Néovacs a déjà montré que la persistance d’anticorps neutralisants pendant plusieurs années, ainsi qu’une réduction de la signature interféron, pouvaient être obtenues avec le vaccin IFNalpha Kinoide. Une étude de phase IIb avec l’IFNalpha Kinoide est en cours dans le traitement du lupus.

[1] Non-obese Diabetic (NOD), Leiter, Curr Protoc Mouse Biol. 2013
[2]  Ilots de Langerhans ou ilots pancréatiques : cellules capables de produire de l’insuline
[3] Lauwerys et al., Arthritis & Rheumatism 2013 ; Ducreux et al., Rheumatology 2016

Source : Néovacs








MyPharma Editions

Servier / Taiho Oncology : données positives pour l’étude de phase III LONSURF®

Publié le 22 octobre 2018
Servier / Taiho Oncology : données positives pour l’étude de phase III LONSURF®

Servier et Taiho Oncology ont conjointement annoncé la publication des données cliniques de l’étude pivot de phase III TAS-102 Gastric Study (TAGS) visant à évaluer LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) contre placebo et les meilleurs soins de soutien chez des patients atteints d’un cancer gastro-intestinal métastatique, lourdement pré-traités, ayant progressé ou présentant une intolérance aux précédents traitements.

Sanofi : feu vert de la FDA pour Dupixent® dans l’asthme

Publié le 22 octobre 2018
Sanofi : feu vert de la FDA pour Dupixent® dans l'asthme

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) comme traitement d’entretien d’appoint de l’asthme modéré à sévère à phénotype éosinophilique ou dépendant des corticoïdes par voie orale, chez les patients âgés de 12 ans et plus.

Innate Pharma : résultats de phase II de monalizumab avec cetuximab dans les cancers de la tête et du cou

Publié le 22 octobre 2018
Innate Pharma : résultats de phase II de monalizumab avec cetuximab dans les cancers de la tête et du cou

Innate Pharma a présenté au congrès de l’ESMO 2018 des données mises à jour de l’essai de Phase II évaluant la tolérance et l’efficacité de la combinaison de monalizumab avec cetuximab (anti-EGFR) chez des patients prétraités présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute et/ou métastatique.

DBV Technologies : dépôt de sa demande d’AMM de produit biologique pour Viaskin Peanut auprès de la FDA

Publié le 22 octobre 2018
DBV Technologies : dépôt de sa demande d'AMM de produit biologique pour Viaskin Peanut auprès de la FDA

DBV Technologies a annoncé le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché de produit biologique (BLA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour Viaskin Peanut, un produit destiné au traitement de l’allergie à l’arachide chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Onxeo présentera AsiDNA™ au DNA Damage Response Therapeutics Summit 2019

Publié le 22 octobre 2018
Onxeo présentera AsiDNA™ au DNA Damage Response Therapeutics Summit 2019

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants en oncologie, ciblant la réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers résistants, a annoncé avoir été invitée à présenter AsiDNA™, son candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides, à l’occasion du 2ème DNA Damage Response Therapeutics Summit 2019 (DDRTS) qui se tiendra du 29 au 31 janvier 2019 à Boston, MA (Etats-Unis).

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Publié le 19 octobre 2018
Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la dengue de Sanofi et a recommandé son approbation en Europe.

Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Publié le 19 octobre 2018
Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Eli Lilly a annoncé que la Commission Européenne a octroyé le 27 septembre 2018 une autorisation de mise sur le marché à Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement des femmes ayant un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux positifs (RH+), et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (IA) ou avec le fulvestrant comme hormonothérapie de première intention, ou chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions