Edition du 27-01-2020

Astellas et Anokion vont collaborer autour des thérapies de tolérance immunitaire

Publié le mercredi 3 juin 2015

Astellas, le laboratoire pharmaceutique japonais et Anokion, une société suisse détachée de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), viennent d’annoncer  la conclusion d’un accord de collaboration dans les domaines du diabète de type 1 et de la maladie cœliaque.

Une nouvelle société, Kanyos Bio, basée à Cambridge, dans le Massachusetts, a été créée afin de développer, en tirant parti de la plateforme technologique d’Anokion, des candidats cliniques relatifs aux deux indications sélectionnées. Astellas a la possibilité d’ajouter une troisième indication auto-immune dans le cadre de cette collaboration.

Une transaction potentielle de près de 760 millions USD
Astellas fournira un financement de recherche non dilutif à Kanyos, et détient une option d’acquisition sur Kanyos à l’issue du franchissement de certaines étapes. La valeur potentielle totale de cette transaction de près de 760 millions USD comprend le financement de la R&D, l’option d’achat et les paiements échelonnés. Astellas participera également, aux côtés des investisseurs existants d’Anokion, à un financement par capitaux propres de 16 millions USD en faveur de Kanyos.

Figurent parmi les investisseurs d’Anokion : Versant Ventures, Novo Ventures, Novartis Venture Fund, ainsi qu’un groupe d’investisseurs individuels, qui participeront aux côtés d’Astellas au financement par capitaux propres d’un montant de 16 millions USD en faveur de Kanyos Bio.

Anokion est une société biotechnologique qui développe des produits à partir d’une technologie brevetée destinée à l’induction de la tolérance immunitaire spécifique aux antigènes. Cette technologie cible des antigènes à la surface des globules rouges in vivo ; au fur et à mesure de la circulation, du vieillissement et de la diminution des cellules, les antigènes correspondants sont traités à l’aide des mécanismes naturels du système immunitaire afin d’empêcher l’auto-immunité. La technologie d’Anokion s’est révélée capable d’induire une tolérance immunitaire aux protéines thérapeutiques ainsi qu’aux antigènes des maladies auto-immunes sur des modèles animaux. La création de Kanyos permettra le développement pré-clinique de produits destinés au diabète de type 1 ainsi qu’à la maladie cœliaque.

« Cette collaboration constitue la toute nouvelle étape de la stratégie d’Astellas en matière d’immunologie. Notre objectif consiste à fournir des produits pharmaceutiques innovants destinés au diabète de type 1 et à la maladie cœliaque, dont les besoins médicaux sont largement insatisfaits. Outre les objectifs initiaux cités ici, nous considérons que cette technologie pourra être appliquée à d’autres maladies auto-immunes. En ce sens, les possibilités de croissance future sont significatives. », a notamment déclaré Kenji Yasukawa, Ph.D, vice-président principal et directeur de la stratégie chez Astellas.

Source : Astellas Pharma Inc.








MyPharma Editions

Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Publié le 27 janvier 2020
Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique, a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837. DNV3837 cible le traitement des Infections à Clostridioides difficile (ICD), un pathogène classé prioritaire par l’OMS et l’une des premières causes d’infections nosocomiales dans le monde (1).

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents