Edition du 22-06-2018

Astellas et Anokion vont collaborer autour des thérapies de tolérance immunitaire

Publié le mercredi 3 juin 2015

Astellas, le laboratoire pharmaceutique japonais et Anokion, une société suisse détachée de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), viennent d’annoncer  la conclusion d’un accord de collaboration dans les domaines du diabète de type 1 et de la maladie cœliaque.

Une nouvelle société, Kanyos Bio, basée à Cambridge, dans le Massachusetts, a été créée afin de développer, en tirant parti de la plateforme technologique d’Anokion, des candidats cliniques relatifs aux deux indications sélectionnées. Astellas a la possibilité d’ajouter une troisième indication auto-immune dans le cadre de cette collaboration.

Une transaction potentielle de près de 760 millions USD
Astellas fournira un financement de recherche non dilutif à Kanyos, et détient une option d’acquisition sur Kanyos à l’issue du franchissement de certaines étapes. La valeur potentielle totale de cette transaction de près de 760 millions USD comprend le financement de la R&D, l’option d’achat et les paiements échelonnés. Astellas participera également, aux côtés des investisseurs existants d’Anokion, à un financement par capitaux propres de 16 millions USD en faveur de Kanyos.

Figurent parmi les investisseurs d’Anokion : Versant Ventures, Novo Ventures, Novartis Venture Fund, ainsi qu’un groupe d’investisseurs individuels, qui participeront aux côtés d’Astellas au financement par capitaux propres d’un montant de 16 millions USD en faveur de Kanyos Bio.

Anokion est une société biotechnologique qui développe des produits à partir d’une technologie brevetée destinée à l’induction de la tolérance immunitaire spécifique aux antigènes. Cette technologie cible des antigènes à la surface des globules rouges in vivo ; au fur et à mesure de la circulation, du vieillissement et de la diminution des cellules, les antigènes correspondants sont traités à l’aide des mécanismes naturels du système immunitaire afin d’empêcher l’auto-immunité. La technologie d’Anokion s’est révélée capable d’induire une tolérance immunitaire aux protéines thérapeutiques ainsi qu’aux antigènes des maladies auto-immunes sur des modèles animaux. La création de Kanyos permettra le développement pré-clinique de produits destinés au diabète de type 1 ainsi qu’à la maladie cœliaque.

« Cette collaboration constitue la toute nouvelle étape de la stratégie d’Astellas en matière d’immunologie. Notre objectif consiste à fournir des produits pharmaceutiques innovants destinés au diabète de type 1 et à la maladie cœliaque, dont les besoins médicaux sont largement insatisfaits. Outre les objectifs initiaux cités ici, nous considérons que cette technologie pourra être appliquée à d’autres maladies auto-immunes. En ce sens, les possibilités de croissance future sont significatives. », a notamment déclaré Kenji Yasukawa, Ph.D, vice-président principal et directeur de la stratégie chez Astellas.

Source : Astellas Pharma Inc.








MyPharma Editions

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l’acquisition de PCI Synthesis

Publié le 21 juin 2018
Novacap renforce son offre pharmaceutique aux Etats-Unis avec l'acquisition de PCI Synthesis

Novacap, acteur mondial de la synthèse pharmaceutique et des produits de spécialités, a annoncé la signature d’un accord en vue d’acquérir PCI Synthesis société américaine spécialisée dans le développement et la fabrication à façon d‘ingrédients pharmaceutiques (CDMO).

Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Publié le 21 juin 2018
Le 17e numéro des Cahiers de Myologie est disponible

Édités par l’AFM-Téléthon et la Société Française de Myologie, les Cahiers de Myologie constituent une passerelle entre la recherche et la médecine dans une discipline qui, grâce à une collaboration exceptionnelle des chercheurs, médecins et malades, est aujourd’hui à la pointe de l’innovation thérapeutique.

SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

Publié le 21 juin 2018
SGH Healthcaring acquiert Rovipharm et RR Plastiques

SGH Healthcaring a annoncé l’acquisition des sociétés françaises Rovipharm et RR Plastiques. Le groupe SGH Healthcaring a été constitué suite à l’acquisition de Stiplastics Healthcaring par Mérieux Développement et Gimv en janvier dernier, en vue de créer un des leaders européens de la fabrication de dispositifs médicaux notamment dans l’administration de médicaments de forme liquide et solide.

Inventiva : feu vert de la FDA pour l’étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Publié le 21 juin 2018
Inventiva : feu vert de la FDA pour l'étude de Phase II avec lanifibranor dans la NAFLD

Inventiva a annoncé mercredi que la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis a accepté la demande d’IND (Investigational New Drug), à l’initiative d’un investigateur, permettant ainsi de procéder à l’étude de Phase II avec lanifibranor pour le traitement de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) chez des patients atteints de diabète de type 2.

Gustave Roussy s’équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Publié le 21 juin 2018
Gustave Roussy s'équipe de 2 robots de préparation automatisée de chimiothérapies

Installé dans les locaux du département de pharmacie clinique et après avoir fait l’objet d’une qualification opérationnelle et d’une qualification de performance, le premier robot (APOTECAchemo®, Loccioni) est entré en service le 19 février dernier avec la mise à disposition des premières préparations administrées aux patients. Un second robot est en cours de livraison et sera opérationnel au mois de juillet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions