Edition du 19-08-2018

Astellas et Anokion vont collaborer autour des thérapies de tolérance immunitaire

Publié le mercredi 3 juin 2015

Astellas, le laboratoire pharmaceutique japonais et Anokion, une société suisse détachée de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), viennent d’annoncer  la conclusion d’un accord de collaboration dans les domaines du diabète de type 1 et de la maladie cœliaque.

Une nouvelle société, Kanyos Bio, basée à Cambridge, dans le Massachusetts, a été créée afin de développer, en tirant parti de la plateforme technologique d’Anokion, des candidats cliniques relatifs aux deux indications sélectionnées. Astellas a la possibilité d’ajouter une troisième indication auto-immune dans le cadre de cette collaboration.

Une transaction potentielle de près de 760 millions USD
Astellas fournira un financement de recherche non dilutif à Kanyos, et détient une option d’acquisition sur Kanyos à l’issue du franchissement de certaines étapes. La valeur potentielle totale de cette transaction de près de 760 millions USD comprend le financement de la R&D, l’option d’achat et les paiements échelonnés. Astellas participera également, aux côtés des investisseurs existants d’Anokion, à un financement par capitaux propres de 16 millions USD en faveur de Kanyos.

Figurent parmi les investisseurs d’Anokion : Versant Ventures, Novo Ventures, Novartis Venture Fund, ainsi qu’un groupe d’investisseurs individuels, qui participeront aux côtés d’Astellas au financement par capitaux propres d’un montant de 16 millions USD en faveur de Kanyos Bio.

Anokion est une société biotechnologique qui développe des produits à partir d’une technologie brevetée destinée à l’induction de la tolérance immunitaire spécifique aux antigènes. Cette technologie cible des antigènes à la surface des globules rouges in vivo ; au fur et à mesure de la circulation, du vieillissement et de la diminution des cellules, les antigènes correspondants sont traités à l’aide des mécanismes naturels du système immunitaire afin d’empêcher l’auto-immunité. La technologie d’Anokion s’est révélée capable d’induire une tolérance immunitaire aux protéines thérapeutiques ainsi qu’aux antigènes des maladies auto-immunes sur des modèles animaux. La création de Kanyos permettra le développement pré-clinique de produits destinés au diabète de type 1 ainsi qu’à la maladie cœliaque.

« Cette collaboration constitue la toute nouvelle étape de la stratégie d’Astellas en matière d’immunologie. Notre objectif consiste à fournir des produits pharmaceutiques innovants destinés au diabète de type 1 et à la maladie cœliaque, dont les besoins médicaux sont largement insatisfaits. Outre les objectifs initiaux cités ici, nous considérons que cette technologie pourra être appliquée à d’autres maladies auto-immunes. En ce sens, les possibilités de croissance future sont significatives. », a notamment déclaré Kenji Yasukawa, Ph.D, vice-président principal et directeur de la stratégie chez Astellas.

Source : Astellas Pharma Inc.








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions