Edition du 19-05-2019

Astellas et Anokion vont collaborer autour des thérapies de tolérance immunitaire

Publié le mercredi 3 juin 2015

Astellas, le laboratoire pharmaceutique japonais et Anokion, une société suisse détachée de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), viennent d’annoncer  la conclusion d’un accord de collaboration dans les domaines du diabète de type 1 et de la maladie cœliaque.

Une nouvelle société, Kanyos Bio, basée à Cambridge, dans le Massachusetts, a été créée afin de développer, en tirant parti de la plateforme technologique d’Anokion, des candidats cliniques relatifs aux deux indications sélectionnées. Astellas a la possibilité d’ajouter une troisième indication auto-immune dans le cadre de cette collaboration.

Une transaction potentielle de près de 760 millions USD
Astellas fournira un financement de recherche non dilutif à Kanyos, et détient une option d’acquisition sur Kanyos à l’issue du franchissement de certaines étapes. La valeur potentielle totale de cette transaction de près de 760 millions USD comprend le financement de la R&D, l’option d’achat et les paiements échelonnés. Astellas participera également, aux côtés des investisseurs existants d’Anokion, à un financement par capitaux propres de 16 millions USD en faveur de Kanyos.

Figurent parmi les investisseurs d’Anokion : Versant Ventures, Novo Ventures, Novartis Venture Fund, ainsi qu’un groupe d’investisseurs individuels, qui participeront aux côtés d’Astellas au financement par capitaux propres d’un montant de 16 millions USD en faveur de Kanyos Bio.

Anokion est une société biotechnologique qui développe des produits à partir d’une technologie brevetée destinée à l’induction de la tolérance immunitaire spécifique aux antigènes. Cette technologie cible des antigènes à la surface des globules rouges in vivo ; au fur et à mesure de la circulation, du vieillissement et de la diminution des cellules, les antigènes correspondants sont traités à l’aide des mécanismes naturels du système immunitaire afin d’empêcher l’auto-immunité. La technologie d’Anokion s’est révélée capable d’induire une tolérance immunitaire aux protéines thérapeutiques ainsi qu’aux antigènes des maladies auto-immunes sur des modèles animaux. La création de Kanyos permettra le développement pré-clinique de produits destinés au diabète de type 1 ainsi qu’à la maladie cœliaque.

« Cette collaboration constitue la toute nouvelle étape de la stratégie d’Astellas en matière d’immunologie. Notre objectif consiste à fournir des produits pharmaceutiques innovants destinés au diabète de type 1 et à la maladie cœliaque, dont les besoins médicaux sont largement insatisfaits. Outre les objectifs initiaux cités ici, nous considérons que cette technologie pourra être appliquée à d’autres maladies auto-immunes. En ce sens, les possibilités de croissance future sont significatives. », a notamment déclaré Kenji Yasukawa, Ph.D, vice-président principal et directeur de la stratégie chez Astellas.

Source : Astellas Pharma Inc.








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents